24/04/2016

Assemblage final du V-280 « Valor » !

p1565696.jpg

Bell Helicopters procède à l’assemblage final du premier prototype du démonstrateur V-280 « Valor » au sein des installations de ses situées à Amarillo au Texas.

La société Spirit AeroSystems a livré le fuselage du V-280 à Amarillo à partir de son usine de Wichita au Kansas, l'an dernier. Les deux nacelles destinées à la motorisation, construites par Israel Aerospace Industries (IAI) ont été accouplées sur l'aile, qui ensuite a été installée sur le fuselage de l’aéronef.

Le Bell V-280 «Valor» a été présenté pour la première fois le 10 avril 2013, lors de l'Army Aviation Association of America Annual Professional Forum and Exposition à Forth Worth au Texas. Le V-280 est un aéronef multi-rôle susceptible de répondre au programme «Vertical Lift Program» du département de la Défense. L'armée américaine et le ministère de la Défense sont en effet, à la recherche d’un hélicoptère capable à l’avenir de voler à une vitesse de 230 nœuds, en lieu et place des 140 actuels.

Le concept du V-280 «Valor» est basé sur la gamme des «tilt-rotor» de troisième génération, fortement inspiré du V-22, mais légèrement plus petit. Une des grosses différences avec le V-22 est que les moteurs du V-280 seront fixes et ne pivotent pas avec le rotor, ce qui réduit la complexité et le nombre de pièces mobiles.

Le Bell V-280 «Valor» à rotors basculants doit offrir selon son concepteur, les plus hauts niveaux de maturité et de préparation technique. Le Bell V-280 aura la capacité d'effectuer une multitude de missions avec une vitesse inégalée avec une grande agilité. 

Le premier vol prévu pour 2017 et l'entrée en service opérationnel de l'appareil, s'il est sélectionné, interviendra dans le courant de 2020.

Spécifications de l’appareil :

Vitesse de pointe de 280 nœuds

Autonomie maximum : 2100 nm

Autonomie en mission : 500-800 nm

Contrôles de vol fly-by-wire à triple redondance

Trains rétractables

Deux portes latérales de 1,80 m de largeur

 

V280-L-Front.jpg

Photos : 1 Assemblage du premier fuselage du V-280 2 Maquette du V-280 @ Bell Helicopter

 

 

Commentaires

Le concept de ce type d'aéronef hybride se semble idéal pour des missions SAR pour des pays ayant de vastes contrées comme le Canada. Il pourrait remplacer l'appareil qui recherche le lieu de l'accident et l'autre qui dépose les premiers intervenants et recueille les blessés Le hic est son prix et ses coûts d'utilisation comparativement à des aéronefs classiques.

Écrit par : Simon Perrault | 25/04/2016

Les commentaires sont fermés.