17/04/2016

Formation sur T-6 pour la Royal New Zealand Air Force !

352.jpg

Le Royal New Zealand Air Force a débuter la formation initiale des ses futurs pilotes pilotes militaires avec sa nouvelle monture, le Beechraft T-6C « Texan II ». Les 11 T-6C remplacent désormais les 13 Pacific Aerospace CT-4E Airtrainer.

En plus des T-6C, la RNZAF dispose au sol de systèmes de formation deux simulateurs de vol. Les premières livraisons du nouvel avion école ont débuté en août 2014. Les appareils sont regroupés sur la base aérienne Ohakea.

Le T-6 « Texan II » :

Le Beechcraft T-6C « Texan II»  est la version la plus moderne disponible de la gamme T6, le cockpit comprend un Head-Up Display (HUD) couplé avec  panneau de configuration Up-Front (UFCP), et Hands-On Throttle and Stick, soit le système mains sur manettes et manche. Le T-6B dispose d’une avionique  avec écrans EFIS et système d’enregistrement des données de vol numérique. Le T-6 est un avion d'entraînement primaire qui permet un enseignement de base aux procédures de vol et aux instruments et permet d’effectuer les figures d’introduction à la  voltige.

Le Beechcraft T-6 «Texan II» est un aéronef à turbopropulseur monomoteur construit par la Raytheon Aircraft Company (maintenant Hawker-Beechcraft). Basé sur une cellule de Pilatus PC-9. 

Le T-6 est un développement du Pilatus PC-9, modifiés de manière significative par Beechcraft en vue d'entrer dans le système commun de formation primaire d'aéronef (JPATS) prévu pour les Forces aériennes américaines. Des modifications mineures ont été introduites sur la cellule d’un PC-9, mais des conflits entrer l’USAF et la Navy ont entraîné des retards et des augmentations de coûts (par rapport aux estimations initiales de 3,9 millions à près de 6 millions dollars par avion). De plus, le T-6 se retrouve avec un surpoids de 22% vis-à-vis du PC-9 initial.

Le modèle T-6C est le même que le modèle que le  «B» mais permet l’usage d’armes de bord, telles que : canons, roquettes et bombes.

 

90.jpg

Photos : T-6C « Texan II » @ RNZAF

Commentaires

Lors d'une visite chez Pilatus, il nous a été dit que la société s'était faite plumer par Beechcraft qui n'avait pas respecté les contrats entre les 2 sociétés. Voici donc une machine concurrente au PC 21 ?

Écrit par : Daniel COCHARD | 18/04/2016

@Daniel Cochard, Hawker Beech doit (devait) payer des royalties sur chaque vente de T-6 étant donné que celui-ci est basé sur le PC-9. Ce fut le cas durant les première vente. Mais suite aux difficultés fiancière de l'entreprise américaine qui a été mise sous tutelle, la nouvelle société Beechcraft semble ne pas avoir repris les contrats à ce sujet.

On nepeur par contre parler de concurrence direct avec le PC-21, qui joue dans une autre catégorie et permet une transition directe sur avion de combat, ce qui n'est pas le cas du T-6.

Écrit par : pk | 18/04/2016

Les commentaires sont fermés.