20/03/2016

L’Inde négocie une nouvelle tranche de Su-30 !

4147245065.jpg

New Delhi, alors que les négociations autour de la vente par la France de 36 Rafale en Inde piétinent un peu plus, le pays négocie avec la Russie une nouvelle tranche d’avions de combat Sukhoi Su-30MkI

40 Sukhoi Su-30MkI :

Selon les dernières informations disponibles en fin de semaine dernière, l’Inde négocie l’achat d’un lot de 40 Su-30MkI pour un prix estimé à 3,5 milliards de dollars. Manœuvre pour faire baisser le prix des 36 Rafale ? Peut-être, cependant, un responsable de la société russe Sukhoi JSC a confirmé l’information et la possible vente dans les prochains mois.

Le Sukhoi Su-30MKI :

Le Sukhoi Su-30MKI bénéficie des capacités similaires à celle des avions de combat de cinquième génération. L’appareil est doté d’une avionique améliorée, d’un radar AESA de type Phazotron Zhuk-MA plus puissant, capable d’engager plus de quatre cibles simultanément et ceci également vers l’arrière. L’avion dispose une certaine capacité en matière de furtivité et ceci grâce à une diminution de la signature radar. L’autre nouveauté concerne l’adaptation des missiles indien BrahMos et KH-59M Ovod-M. L’avionique dispose d’un mode carte numérique avec une capacité de guidage longue portée TV. 

L’appareil est doté de moteurs AL-31FP de Saturn corporation, dont la durée d’entretien est montée à 2000 heures en lieu et place des 1000 sur les versions plus anciennes. Un nouveau logiciel de contrôle de la poussée vectorielle (TVC) permet une meilleure sécurisation en cas de manœuvre  extrême.

L’Inde dispose d’une licence de production pour le Su-30MKI, ceux-ci sont livrés en «kit» depuis la Russie et le montage final s’effectue dans le pays. Les ingénieurs indiens ont par ailleurs travaillés avec leurs homologues russes pour améliorer la fiabilité des moteurs et la maintenance de l’avion.

 

AIR_SU-30MKIs_lg.jpg

Photos : Sukhoi Su-30MkI indiens @ IAF

 

Commentaires

@PK: Manœuvre pour faire baisser le prix des 36 Rafale ?

L'Inde, comme à son habitude avec la France, joue au chat et à la souris.
Toutefois, il faut préciser que depuis quelques temps, les adversaires contre l'achat de "Rafale" marquent des points.

D'une part nous apprenons que l'Inde va doubler la production annuelle de Tejas et qu'une commande supplémentaire pour environ une centaine d'avions de ce type a été notifié le 15 mars courant à HAL.

D'autre part, les Indiens ont laissé transpirer une information du style "Is the Su-30MKI Superior to the Eurofighter And Rafale?"
Alors que d'habitude, on ne communique pas sur ce genre de comparaison!

Au dernières nouvelles, (9 mars) la France et Dassault ont adressé leur DERNIERE offre.
Pour situer les modalités, nous en étions resté à : 84 Mio € / pièce pour la France et Dassault (je rappelle qu'au départ, on parlait de 122 Mio € l'unité) et l'Inde voulait payer seulement environ 68 Mio €/ pièce.*

* Toutes ces informations proviennent, au fil du temps, de sites multiples comme: "Les Echos, la Tribune, Le Figaro, Le Monde, "Defense News", "Defense Aerospace", Aerocontact, Air & Cosmos, l'opinion et de la presse indienne en général etc.
En outre j'ai déjà eu l'occasion de développer ce thème sur ce même blog.

La dernière offre reconduit peu ou prou les mêmes modalités, avec seulement la possibilité d'intégrer des développements de type F3R, alors que toutes les discussions ont porté sur la version F3.

J'ai toujours été très sceptique sur ce marché et je continue à l'être, car comment expliquer toutes les dernières commandes indiennes en tout genre (avions de patrouilles, Hélicoptères, marine, missiles etc.) et le seul contrat qui ne trouve pas d'issue depuis 9 ans et ce contrat "Rafale".

Lorsqu'un pays a besoin d'une flotte aérienne digne de ce nom; elle l'achète ou le construit, mais en aucun cas, attend 9 ANS avant de se décider!!!

Écrit par : forêt10 | 20/03/2016

@forêt10, effectivement, ça sent le bois de sapin pour le Rafale. Par contre pourquoi demander 68 millions par rafale et signer à plus de 77 millions d'€ l'unité pour le SU 30..... Serait-il réellement supérieur?

Écrit par : PC911 | 20/03/2016

Pour ma part, je pense qu'on devrait laisser tomber les indiens.
Ils se démerdent avec leur Tejas et Su-30.
Quelque part je pense que les brit sont biens heureux de ne pas avoir eu le marché :)

Écrit par : Fyd | 20/03/2016

"L'Inde, comme à son habitude avec la France, joue au chat et à la souris.
Toutefois, il faut préciser que depuis quelques temps, les adversaires contre l'achat de "Rafale" marquent des points."

Il faudrait trouver ces adversaires pro-tejas, car cet avion est complétement obsolète.


"Au dernières nouvelles, (9 mars) la France et Dassault ont adressé leur DERNIERE offre.
Pour situer les modalités, nous en étions resté à : 84 Mio € / pièce pour la France et Dassault (je rappelle qu'au départ, on parlait de 122 Mio € l'unité) et l'Inde voulait payer seulement environ 68 Mio €/ pièce.*

* Toutes ces informations proviennent, au fil du temps, de sites multiples comme: "Les Echos, la Tribune, Le Figaro, Le Monde, "Defense News", "Defense Aerospace", Aerocontact, Air & Cosmos, l'opinion et de la presse indienne en général etc.
En outre j'ai déjà eu l'occasion de développer ce thème sur ce même blog."

Un bon conseil, lisez pas trop la presse, vous allez être encore mal informe que bien informé.

"J'ai toujours été très sceptique sur ce marché et je continue à l'être, car comment expliquer toutes les dernières commandes indiennes en tout genre (avions de patrouilles, Hélicoptères, marine, missiles etc.) et le seul contrat qui ne trouve pas d'issue depuis 9 ans et ce contrat "Rafale"."

Voila un exemple de mauvaise infos, le marcher des avions d'entrainement, vous l'aviez oublier et je ne dit pas tout le reste des marcher (les hélicoptère)qui ont été attribuer et puis par la suite annuler.

Il y'a pas quele rafale qui à été dans cette mauvaise situation, par contre les indiens commence à être vraimment casse c**, mais un conseil dassault ne vas brader ces avions pour faire plaisir à ces lenteurs.

"Mauvaise nouvelle pour Dassault et la France, car à la vitesse ou vont les négociations avec l'Inde, 2016 risque d'être une année "blanche" pour leur carnet de commande respectif."

Attention aux imprévue, regardez l’Égypte et le Qatar.

Écrit par : adri74 | 20/03/2016

Les indiens poussent le bouchons trop loin et je suis bien content que Dassault ne cèdent pas. Mais je pense que vu les exigences ahurissantes des indiens meme les européens du Typhoon ou les américains auraient refusés.
Les indiens veulent le beurre et l'argent du beurre, faut pas pousser non plus. On ne va pas vendre une Audi A6 au pris d'une Renault Megane.

Concernant le Su-30 MKI, ne mettez pas la charrue avant les boeuf, ce ne sont que des discussions et peut etre que ce n'est que pour faire pression sur Dassault. L'inde a déja pas mal de Su-30 et on ne peut pas dire qu'ils en soient très content au vu des nombreux problèmes rencontrés jusque là. Maintenant dire qu el'avion est meilleur que le Rafale, ce serait bine la première fois qu'une telle conclusion fait surface, mais on est dans l'intox donc ... Et puis si les indiens préféraient vraiment le Sukkhoi, qui est moins cher, pourquoi ne pas avoir annuler le programme Rafale depuis longtemps ? non ça ne tient pas, ça pue l'intox, mais Dassault n'est pas dupe.
De plus, contrairement à ce que dit ce blog, des mag comme Air et Cosmos laisse entendre que ce contrat indien est plutot sur sa finalisation, et il se dit meme sérieusement que l'inde pourrait revenir vers les 126 avions.
Bref, entre info, intox, on s'y perds et personne n'est capable de dire ce que les indiens ont dans la tete, à se demander si eux meme le savent.

Pour ma part, je serais d'avis de dire qu'il faut les laisser tomber, ce sont des clients pénibles, pas fiables, malhonnêtes, qui ne sont jamais contents et on a d'autres clients qui mettront le Rafale plus en valeur. Je me demande qui à l'avenir osera traiter avec l'Inde car ils ne se font pas une bonne pub dans cette affaire.

Écrit par : Spoutnik | 20/03/2016

@PC911
Pense pas que ces prix soient comparables, ça ne contient pas que les zincs.
Le Su est peut-être supérieur au Rafale dans un domaine mais il n'est pas aussi "à tout faire" que ce dernier
Suis du même avis que Fyd, on laisse tomber ce marché, ils (les Indiens) vont se retrouver avec un unique modèle d'avion ou avec un autre moins bien et plus cher que le Rafale

Écrit par : James | 21/03/2016

Deux commentaires en réponses aux commentaires de l'article:
1/ je serai personnellement plus optimiste sur les chances de ce contrat après avoir vu la conférence de presse de Trappier. Il a parlé spontanément des 90 supplémentaires, il ne l'aurait pas fait s'il n'y avait pas une base solide.
2/ les indiens sont pénibles ? Oui comme tous les clients. On parle d'un contrat qui pourrait à terme déboucher sur près de 200 Rafales pour les besoins de l'IAF et de l'Indian Navy. Pour un tel enjeu il faut savoir être patient, écouter, répêter... Bref la base du commerce...

Écrit par : tipi | 21/03/2016

on dit toujours, le client est roi, ma fois il faut de la patience, faire de temps en temps quelques courbettes.

Écrit par : michel | 21/03/2016

Bonjour,
Comme beaucoup je trouve que les indiens sont vraiment saoulants. Mais -1 Dassault n'a plus le couteau sous la gorge et -2 J'ai lu comme beaucoup l'interview de Mr Trappier récemment qui n'a pas pour habitude de lancer des infos comme ça en l'air et qui parlait d'une offre portant sur 90 exemplaires supplémentaires ( soit un total de 126 comme l'ancienne demande ).
Je pense donc qu'il s'agit d'une énième tentative de faire baisser les prix et je pense que Dassault ne se laisse pas faire.
Après il faudrait que les indiens prennent vraiment une décision car en plus de l'aspect économique, il semblerait que leur armée de l'air risque de se trouver en difficulté dans le temps face à la montée en puissance de la Chine ( sans compter le Pakistan ).
Wait and see.

Écrit par : Bob62 | 21/03/2016

Un fait important à noter, c'est que l'Inde envisage actuellement de construire encore 2 porte avion, l'un sera équipé des catapultes pour avions russes, mais le derniers le sera avec un système occidental, et là le rafale ferait figure d'avion idéal pour équiper leur flotte aéronavale, auquel il faudra au moins 2 escadrons.
comme ce 3eme PA n'est pas pour tout de suite, je pense que ceci explique que l'Inde fasse trainer un peu les choses histoire de gagner quelques années et de faire jouer la pression sur une soi disante négociation.
Mais le fait est effectivement que Dassault n'est pas pressé, ils ont deux pays à livrer, la France également, donc ils ont eu peu de marge, surtout si d'autres pays s'y ajoute ils pourront encore tenir. Au final c'est l'Inde qui risque d'y perdre à trop trainer.

Écrit par : Spoutnik | 21/03/2016

Pas facile comme marché. J'espère que Dassault et la France ne changeront pas de positions: ils ont fait leurs propositions, qu'ils s'y tiennent en s'armant de patience. Après tout, si l'Inde veut réellement les Rafale elle n'a qu'à accepter ces conditions (elles ont été marchandées depuis longtemps et les prix sont déjà bien descendus), si elle ne les veut pas tant pis pour tout le monde (sauf peut-être Sukhoi^^).

Écrit par : Jo-ailes | 22/03/2016

Le comique de répétition, ce n'est pas le point fort des indiens.

Écrit par : v_atekor | 22/03/2016

@Spoutnik:
Le 2ème PA devrait se faire avec les USA.
Donc rien de bon à attendre pour le Rafale (voir l'article ci-dessous):

India May Soon Sign Logistics Support Agreement With US For Building Aircraft Carrier
Our Bureau09:32 AM, February 29, 20161713 viewsIndia May Soon Sign Logistics Support Agreement With US For Building Aircraft Carrier India May Soon Sign Logistics Support Agreement With US For Building Aircraft Carrier - A +
India and the United States will soon close an agreement to share military logistics after 12 years of talks, Reuters reported Monday.
The United States is in talks with New Delhi to help build its largest aircraft carrier in the biggest military collaboration to date, a move that will bolster the Indian navy's strength as China expands its reach in the Indian Ocean.
After years of foot-dragging by previous governments over fears that the logistics agreement would draw India into a binding commitment to support the United States in war, Prime Minister Narendra Modi's administration has signaled a desire to move ahead with the Logistics Support Agreement (LSA).
That would allow the two militaries to use each other's land, air and naval bases for resupplies, repair and rest, officials were quoted as saying.
Admiral Harry Harris, head of the US Navy's Pacific Command, said the two sides were working on the LSA, another agreement called the CISMOA for secure communications when the militaries operate together, and a third on exchange of topographical, nautical, and aeronautical data.
"We have not gotten to the point of signing them with India, but I think we're close," Harris, due in India this week, told the U.S. House Armed Services Committee last Wednesday.
Reuters reported quoting a US defence industry source engaged in business in India as saying that there were expectations the LSA could be sealed by the time US Defense Secretary Ash Carter visited New Delhi in April.
The source said Modi's office was directly involved in the matter and actively considering the agreements as a key for enhanced cooperation.

Écrit par : forêt10 | 22/03/2016

D'après cette information, il semblerait que les français se font tordre le cou...
http://www.defenseworld.net/news/15677/France_To_Present_New_Price_Quote_To_India_For_36_Rafale_Fighters#.VvfFJdKLQ-U

Écrit par : forêt10 | 27/03/2016

"D'après cette information, il semblerait que les français se font tordre le cou..."

Il va falloir être honnête à un moment et éviter de dire que c'est toujours la faute aux français, parce que les indiens sont fatiguent et c'est pas parce que vous aviez lue des articles qui parlent d'avions américains qui seront fabriqué en inde, qu'il faut croire qui vont acheter américains, surtout qu'ils fournissent le Pakistan et que le indiens ont brailliez.

Tien un articles plus frais, il falloir qu'il se décide vite.
http://www.hindustantimes.com/india/pace-of-rafale-deal-not-enough-manohar-parrikar/story-zizsmjFbx82JnR2qowVweJ.html

Écrit par : adri74 | 03/04/2016

Les commentaires sont fermés.