10/03/2016

L’Argentine reprend les négociations sur le Kfir !

7043.jpg

L'Argentine et Israël ont repris les négociations portant sur la vente potentielle de 14 avions de combat Israël Aerospace Industries (IAI) Kfir Block 60. L’achat avait été mis en sommeil, durant les élections et ceci malgré une signature entre les deux pays durant l’automne 2015.

Le nouveau gouvernement argentin semble vouloir aller de l’avant sur le projet, les discussions ont pour but, de valider l’accord précédemment discuté.

Rappel :

IAI avait offert la version Kfir Bloc 60 propulsé par un moteur General-Electric J79. La société israélienne affirme que la cellule des aéronefs sera à l’état "zéro heure" après une refonte complète. L’Israël Aerospace Industries (IAI) Kfir Block 60 proposé à l’Argentine est la dernière version améliorée du Kfir C2, qui a été utilisé par l'armée de l'air israélienne entre 1975 et 1994. Certains avions sont offerts avec des moteurs General Electric J79 avec zéro heures après une refonte complète. Le Block60 est offert avec un actif radar à balayage à balayage électronique (AESA) ELTA Systems EL/M-2032, qui peut fonctionner en modes air-air et air-sol simultanément et est capable de suivre jusqu'à 64 cibles. Son architecture ouverte permet aux clients d'intégrer d'autres systèmes, comme différents systèmes d’armes. Des points d'emports supplémentaires et une plus grande capacité d'emport permettent une charge totale de 6’038 kg. Le block 60 dispose d’une électronique améliorée et une meilleure ergonomie à bord avec entre autre un système DMM (Digital Moving Map) et des contre-mesures électroniques de dernière génération.

 

7542.jpg

Photos : IAI Kfir Block 60 de l’armée de l’air colombienne@ FAC

Commentaires

Pas mal pour un avion dont le design original remonte aux années 1950 !

Écrit par : patex | 10/03/2016

Cet achat soulève 2 questions: - l'acquisition de seulement 16 aéronefs ne représente pas une bien grande menace envers les îles Malouines mais les britanniques accepteront-ils cet achat? Et les finances de l'Argentine peuvent-elles se permettre cette dépense?

Écrit par : Simon Perrault | 11/03/2016

Bizarre vous avez dit Bizarre...
L'année dernière, l'Argentine et la Chine avaient signé un contrat pour 20 CAC FC1 "Xiaolong".
L'année dernière également, on avait vu le président Poutine et la Présidente Cristina Kirchner en grande discussion pour un achat d'avions de combat Russe.
J'avais également lu, que fin 2014, la Russie devait livrer 12 SU-24 à l'Argentine et surtout que cette même Russie proposait ses SU-35.
Voila maintenant qu'elle veut acheter des KFIR!?
Pas du tout cohérant tout ça, surtout qu'en passant le Brésil voulait aussi vendre des Gripen made in Brasil...

Écrit par : forêt10 | 11/03/2016

@ Simon Perrault, Forêt: Sauf erreur de ma part il n'y a jamais eu de contrat signé avec la Chine et la Russie pour des avions de combat, mais uniquement des pourparlers. Le choix du Kfir en attendant mieux en matière de finance et de possibilités d'importation était annoncé en fin d'année dernière. Les britanniques n'ont rien à dire sur le sujet étant donnés que qu'il n'y a pas d'équipement anglais à l'intérieur.

Écrit par : Steeve | 11/03/2016

@Steeve:
Source de l'info:
http://www.portail-aviation.com/2015/02/largentine-vient-de-signer-pour-20-cac.html

Écrit par : forêt10 | 11/03/2016

@forêt10 : il y a une raison des plus simple, basique et enfantine : l'Argentine est en cessation de paiement pour la (3e ?) fois en 15 ans, Mme Kirshner s'est fait mettre dehors avec fracas... Et il se trouve qu'en plus des pressions anglaises, des fournisseurs d'avions, même russes et chinois, aimeraient bien se faire payer.

Écrit par : v_atekor | 11/03/2016

@Forêt10: oui, mais cette information a été un peu trop précipitée et non vérifiée à l'époque, d'ailleurs ce contrat avec la Chine n'a jamais été signé ni ratifié à ce jour.

Écrit par : Steeve | 11/03/2016

@Steeve: Pour les britanniques et la défense des îles Malouines, ce n'est pas la présence d'équipements d'origine britannique sur quelques avions qui les préoccupent mais plutôt que l'Argentine se réarme à un tel point qu'elle se risque à envahir de nouveaux ces îles. Dieu merci les conditions réunies pour un hypothétique redébarquement ne sont pas près de se reproduire avant quelques décades... Je comprends également la volonté du gouvernement argentin de se munir d'aéronefs pour assurer la défense continentale de leur pays. Le choix du Kfir m'apparaît comme être une bonne solution.

Écrit par : Simon Perrault | 11/03/2016

@Simon Perrault: les envies stratégiques de l'Argentine ont bien changé, les Malouines ne sont plus un objectif bien au contraire.. Bon weekend!

Écrit par : Steeve | 11/03/2016

@ forêt10: l'information sur l'achat d'avions chinois a été reprise à tort par cetains médias et ceci sans aucune confirmation. Nous avons ici l'exemple type de ce que l'on peut lire sur le Web, mais il faut souvent vérifier l'info avant de pouvoir la donner en toute quiétude, un boulot pas toujours simple mais important.

Écrit par : PK | 11/03/2016

quel museau !!!!!
"Ce n'est pas un nez, c'est un cap, que dis je c'est une péninsule"

Écrit par : Spoutnik | 12/03/2016

Bonjour, question aux spécialistes: quel peut être le coût de cet appareil, et est il encore une bonne alternative face à des appareils plus récents ?
Merci.

Écrit par : Bob62 | 12/03/2016

@ Bob, on estime le coût à l'achat à environ 45 millions de dollars la machine qui est nettement moins cher que la moyenne des avions actuels qui tournent aux alentours de 70 millions. Par contre, la motorisation est ancienne et consomme plus de kérosène et la maintenance s'en trouve plus longue est fastidieuse. avec un radar AESA et un armement moderne l'avion reste intéressant, mais se pose la question de l'évolution et de la difficulté à moyen terme de disposer de pièces de rechange. Les pièces de rechange se font rare pour la gamme Mirage III/5/50 et le prix augmente. En d'autre terme nous avons là une solution à court terme pour des pays limités en terme de finance et en plus comme l'Argentine sous embargo britannique.

Écrit par : PK | 12/03/2016

PK estime le coût initial d'un Kfir à ~ 45 Mio$
Vous savez tous que les EAU avant d'acheter des Rafale veulent "fourguer" leurs Mirage 2000-9.
Je ne pense pas que ce type d'avion d'occasion soit beaucoup plus cher qu'un KFIR?
Ce type d'avions (Mirage 2000-9) serait tout de même plus avantageux, non?
Et en outre une remise à niveau serait aisée.
Je pense que là, nous butons sur un NO anglais?

Écrit par : forêt10 | 12/03/2016

PK, Forêt10,
Merci pour vos réponses.
Pour les 2000-9 pourquoi un NO anglais serait il rédhibitoire car il n'y a pas a ma connaissance de composants pouvant empêcher la vente ? Ou est ce de la realpolitik : coopération accrue en ce moment avec les anglais contre non vente ?
Et il y a quelques temps, je crois avoir lu qu'une solution Gripen était proposée. Qu'est ce qui a pu la faire capoter ? Uniquement l'état des finances argentines ou un veto politique ? Car la je crois qu'il y a des composants américains .
Merci.

Écrit par : Bob62 | 12/03/2016

@Bob62: c'est principalement un problème politique, en son temps Dassault avait proposé des Mirage F1 et il me semble même des 2000, mais devant la pression anglaise le projet a été annulé. Le Brésil avait joué les intermédiaire, un certain temps, en proposant de grouper une commande de Gripen E, là encore le gouvernement anglais à refuser et ceci bien que les industriels anglais ni voyaient pas d'inconvénient.

Écrit par : PK | 12/03/2016

Bonjour,

Je crois que les "futur ex-2000-9" des EAU ont été annoncés dans un bonne vingtaine de pays.

La première étape serait que les EAU soient vendeurs. A date, la seule piste récente serait une cession d'une dizaine d'appareils à l'Irak... Du moins, c'est ce qui se disait le 24 janvier 2016

http://www.opex360.com/2016/01/24/la-cession-dune-dizaine-de-mirage-2000-9-lirak-par-les-emirats-arabes-unis-se-precise/

... mais aussi le 18 janvier 2015

http://www.defens-aero.com/2015/01/les-emirats-arabes-unis-pourraient-fournir-une-dizaine-de-mirage-2000-9-a-l-irak.html

... et le 24 février 2011

http://www.lepoint.fr/editos-du-point/jean-guisnel/la-france-proposerait-a-l-irak-vingt-mirage-2000-9-rachetes-aux-emirats-24-02-2011-1299275_53.php

Bon, on en reparle début 2017 ?

Cordialement / Frédéric A.

Écrit par : FredericA | 13/03/2016

La cession des 2000-9 par les EAU à un tiers pays est aussi une décision qui doit être avalisée par la France. Ainsi le projet des EAU en Irak a-t-il été retoqué.
Pour l'Argentine, non seulement les argentins n'ont pas les moyens de s'offir ce genre de matériel (autrement plus performant et donc coûteux que de vieux Kfir), mais en plus cela serait de nature à provoquer des remous avec les anglais. De toute façon l'armée argentine est à son plus bas et n'a pas vraiment de quoi inquiéter la RAF qui stationne aux Malouines quelques Typhoon.
De plus la coopération franco-britannique sur le futur du drone en Europe se passerait de ce genre d'affaire!

Écrit par : patex | 14/03/2016

Les commentaires sont fermés.