17/02/2016

Air Canada opte pour le CSeries!

343.jpg

 

Montréal, Air Canada et Bombardier viennent d’annoncer la signature d'une lettre d'intention portant sur une commande ferme de 45 CS300 avec option pour 30 de plus. L'entente comporte aussi des options pouvant permettre de convertir une partie de la commande de CS300 en commande pour des CS100. Les livraisons doivent débuter à la fin de 2019 et s'échelonner jusqu'en 2022. La valeur de la commande s'élèverait à 3,2 milliards US au prix catalogue de l’avionneur.

Avec cette commande, le transporteur canadien offre une belle bouffée d’air frais à la division aerospace de Bombardier. En effet, les ventes de la gamme du nouvel avion de ligne canadien étaient à la trainent ces derniers mois. En plus du soutien en direction des ouvriers de la branche aérospatiale canadienne, ce choix démontre également le re-positionnement du transporteur en remplaçant la flotte actuelle d’Embraer E190 par un aéronef indigène. La surprise avait été grande également, lorsque qu’Air Canada avait choisi le nouveau B737MAX pour remplacer sa flotte actuelle d’Airbus A320.

Les 25 premiers CS300 Air Canada vont remplacer les plus anciens des 45 avions E190 d’Embraer et les autres le seront par des Boeing B737MAX. Les 10 autres CS300 permettront à Air Canada d'accroître son réseau.


Photo: Image de synthèse du CSeries aux couleurs d’Air Canada@ Bombardier Aviation

Commentaires

Enfin une bonne nouvelle pour Bombardier. Où en est-on avec l'homologation du CSeries aux USA et en Europe ?

Écrit par : Uldry | 17/02/2016

Qui se souvient du programme avorté de l'Avro C102 Jetliner construit au Canada en 1949? Il ne faudrait pas encore répéter la même erreur. Charité bien ordonnée commence par sois-même! Il était grand temps que notre compagnie nationale commande cet appareil conçu au pays et pour remplacer un modèle d'un avionneur concurrent. Le gouvernement du Québec et notre premier ministre libéral, Philippe Couillard soutient financièrement le groupe Bombardier. Mais son homologue fédéral et libéral comme lui, le premier ministre Justin Trudeau, est bien silencieux quant à un éventuel soutien de la par du gouvernement du Canada.

Écrit par : Simon Perrault | 18/02/2016

La situation de Bombardier m'interpelle.

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/bombardier-va-supprimer-7-000-postes-en-deux-ans-551323.html

http://www.bombardier.com/fr/media/nouvelles/detail.binc-20160217-bombardier-announces-financial-results-for-the-fou.bombardiercom.html?

Quelles sont les positions des provinces et de l'état canadien? Sont elles compatibles avec l'OMC? Quelles peuvent être les recours de Boeing et d'Airbus devant un tribunal?

Écrit par : Benoit | 19/02/2016

Les CSéries de Bombardier aéronautique sont construits dans la région de Montréal dans la province de Québec. Le gouvernement du Québec a annoncé le 29 octobre dernier son intention d'injecter 1 milliard de dollars américains dans Bombardier pour l'aider à compléter le développement de la CSeries et à la commercialiser. ''Ce partenariat d'affaires qui est inédit dans le secteur aérospatial s'inscrit dans le cadre du nouveau modèle d'affaires du gouvernement québécois : l'État partenaire, et non l'État subventionnaire." http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/economie/2015/10/29/001-bombardier-quebec-investissement-cseries.sht Quant au restant du Canada...à son habitude le gouvernement fédéral se fait encore tirer l'oreille pour apporter un soutien financier à une entreprise québécoise...encore une illustration typique du fédéralisme canadien à 2 dimensions(beaucoup de $ pour le Canada anglais et des ¢ pour le Québec). Quant à savoir si ce soutien est compatible avec l'OMC, S.V.P. pas d'hypocrisie. Tous les gouvernements ont supporté, supportent et supporteront leur industrie aérospatiale.

Écrit par : Simon Perrault | 20/02/2016

@Simon Perrault: Ce qui m’inquiète et par ricochet la compagnie SWISS c'est la motorisation des CS 100 et CS 300.
Par diverses sources (Lufthansa et Airbus), je sais que les Moteurs "Pure Power" (PP) posent problèmes.
Dernièrement Airbus a du faire voler son dernier A321 neo d'essai, avec un LEAP en lieu et place du PP, préalablement prévu.
Lufthansa a reculé la mise en service définitive de ses A 320 neo, à cause également du PP.
J'espère pour votre société nationale et pour les clients de la première heure dont SWISS et indirectement Lufthansa, que ces problèmes pourront être rapidement résolus, car les CS (contrairement aux Airbus NEO) n'ont QUE cette motorisation à proposer!!!

Écrit par : forêt10 | 20/02/2016

@Simon Perrault, merci de votre réponse et de votre lien.

Écrit par : Benoit | 20/02/2016

@Forêt: il semble que l'A320neo motorisé avec le Pure Power donne de bons résultats cheu Lufthansa :http://airinfo.org/2016/02/12/l-a320neo-depasse-les-attentes-de-lufthansa/

Le problème semble venir de la version plus puissante de l'A321.

Écrit par : matthieu | 20/02/2016

Et à propos des réactions méprisantes et habituelles du Canada anglophone envers le Québec au sujet de l'achat des appareils CSeries par Air Canada je vous envoie ce lien paru aujourd'hui http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/chroniques/gilbert-lavoie/201602/19/01-4952586-des-reactions-mepris

Écrit par : Simon Perrault | 20/02/2016

@Matthieu: Les problèmes concernant les "PP" que j'évoquais dans mon article ci-dessus sont confirmés par Mr Carsten Spohr dans un allocution le 19 février.
L'avion un Airbus A 320 est bien né, mais les moteurs "PP" posent problèmes.
- Annulation de vols
- temps de démarrage des moteurs "trop longs"
- Problèmes de Fadec
- restriction à des vols domestiques

Pour rappel Qatar Airways à refusé la livraison de ses avions équipés en PP et menace même de les remplacer par des LEAP!!!

Écrit par : forêt10 | 21/02/2016

Les commentaires sont fermés.