16/02/2016

L’Indonésie modernise ses Hawk 200 !

2209973.jpg

La Force aérienne indonésienne va mettre à niveau sa flotte d’avions d’attaques au sol légère de type BAe Hawk 200. L’Indonésie a reçu 32 Hawk de différentes versions, dont une quinzaine de Hawk 200 au milieu des années 1990.

Protection électronique :

La mise à niveau d’une quinzaine de Hawk 200/209 indonésiens comprend principalement l’ajout d’un nouveau système d’alerte radar (RSA) d'auto-protection. C’est la société Selex ES (Finmeccanica) qui fournira l’ensemble des équipements et la société Aptronics Ltd basée à Singapour sera chargée de l’intégration. L’Indonésie a choisi le nouveau système Selex ES « SEER ». Le système comprend une unité compacte de traitement du signal (SPU) et d’un détecteur numérique (DDH). Les menaces sont affichées sur un écran multifonctions. Le système permet une mise à jour rapide pour une adaptation des données, selon les impératifs spécifiques du théâtre d’opération.

CaSgkLQWQAEBvzP.jpg

 

Hawk 200 :

C’est dans les années 1980 qu’apparurent des versions d'attaques au sol du Hawk, avec un réacteur plus puissant. L’avionneur BAe a également monté un couple de détecteurs laser/infrarouge dans le nez, un poste de pilotage modifié et une aile offrant plus de possibilités d'emport de charge. Le premier Hawk 100, toujours capable de missions d'entraînement, vola en 1987. Il fut précédé de 18 mois par le monoplace Hawk 200, destiné uniquement au combat et équipé d'un radar dérivé de celui du F-16 américain. Les diverses sous-versions des Hawk 100 et 200 furent commandées à environ 150 exemplaires.

 

Photos : 1 BAe hawk200/209 indonésien @ Ariodilah Virgantara 2 Système SEER RWR @ Selex ES

 

 

.

Les commentaires sont fermés.