31/01/2016

Trois Rafale de plus pour l’Egypte !

o-RAFALE-EGYPE-facebook.jpg

Le Caire, les forces armées égyptiennes ont annoncé avoir reçu trois avions de combat de type Rafale supplémentaires. Pour l’instant, l’ensemble de la flotte est composée d’avions biplaces.

Composition de la flotte :

L'Egypte a passée commande de 16 Rafale B biplaces et 8 avions Rafale C monoplace. Les livraisons ont été accélérées par le transfert de ceux qui avaient déjà été produits initialement pour l'Armée de l'Air française. Les trois nouveaux Rafale (DM04, DM05 et DM06) ont rejoint les trois premiers appareils (DM01, DM02, DM03) sur une base aérienne près du Caire au sein du 34ème Escadron.

Rappel :

Le Rafale a été pensé dès le lancement du programme pour remplacer les sept types d’avions en service en France et pour remplir toutes les missions dévolues à ces appareils: missions de police du ciel et de défense aérienne, missions de reconnaissance, missions air-sol, missions antinavires.

Le Rafale est équipé d’un large éventail de capteurs: le radar à antenne active à balayage électronique Thales RBE2, le système d’autoprotection intégré et l’optronique secteur frontal forment avec la liaison 16, un ensemble de capteurs qui fournissent au pilote, au travers d’une fusion de données optimisée, une image complète et précise de la situation tactique.

Le Rafale peut emporter simultanément un grand nombre d’armements et de réservoirs externes. Il peut ainsi réaliser au cours du même vol, plusieurs types de missions et permet de ce fait une grande flexibilité dans la planification et l’exécution des vols.

Des armements et des optionnels pour tout type de mission, le système d’armes du Rafale a été conçu pour permettre l’utilisation sans restriction d’une gamme complète d’armements performants:  missile d’Interception MICA, dans ses versions IR et EM, utilisables indifféremment en combat rapproché ou en interception BVR (Beyond Visual Range) armement air sol modulaire AASM bombe guidée laser, armement air-sol conventionnel et missile stand-off à longue portée SCALP sans oublier le missile antinavire EXOCET. Par ailleurs, la nacelle de reconnaissance AREOS permet la prise d’images de jour et de nuit à toute altitude, avec la capacité de transmission immédiate en vol des photos vers une station sol.

1650273_-_main.jpg

Photos : 1 Rafale aux couleurs de l’Egypte @ Dassault Aviation 2 Les & Rafale en Egypte @ Force aérienne égyptienne

 

 

 

Commentaires

Intéressant le choix des Égyptiens de commander beaucoup plus de biplaces que de monoplaces cela souligne que le Caire mais l'accent sur la formation et les missions spéciales dans un premier temps pour ensuite acquérir dans les prochaines années davantage d'appareils.

Connait-on dans le détail l'armement fourni au égyptiens avec les rafales comme c'est le cas pour le contrat au Qatar ?

Panoplie complète ou non ?

(Exocet AM-39, Scalp, Mica et bientôt Meteor)

Écrit par : Stéphane | 31/01/2016

@ Stephane: Le Contrat stipulait, un "Rafale" au plus prêt du modèle français actuellement en service, soit le F3.
Donc le "Méteor" n'est pas inclus, ni l'Exocet AM-39 NG.
Quand aux "Micas" ils seront semblables à ceux en service actuellement.
Les futurs "Micas" sont également prévus avec le standard F4, prévu pour 2018.
Pour l'Egypte: J'ai entendu parler d'une mise à niveau au standard F4 à partir de 2020...

Écrit par : forêt10 | 01/02/2016

@stéphane
Si les Égyptiens ont commandé autant de biplaces, c'est simplement parce qu'il y en avait plus de disponibles dans des délais courts, leur production étant bien engagée.

Écrit par : Olivier | 01/02/2016

@Benoît et forêt10 merci pour les précisions.

Écrit par : Stéphane | 01/02/2016

Il est à noter que le Rafale B n'est pas une version spécialisée comme le Mirage 200N ou D. C'est comme le C mais avec un cockpit à 2 places et doubles commandes qui ajoute une fonctionnalité de formation de plus à l'avion monoplace.

Écrit par : James | 01/02/2016

Les Rafales égyptiens ont un micro aileron derrière la verrière du cockpit qui n'est pas présent sur les modèle français.

Est-ce que qu'un pourrait apporter des précision sur celui-ci, s'il vous plait?

Écrit par : hdg | 01/02/2016

@hdg: il ne s'agit pas d'un aileron, mais d'une antenne probablement liée au système de communication de l'armée égyptienne.

Écrit par : Steeve | 02/02/2016

Depuis les M40, C146, et B 346, les Rafale français ont 2 postes V/UHF d'où la nouvelle antenne sur le dos.

Écrit par : GA_U | 02/02/2016

Les commentaires sont fermés.