16/01/2016

Fin 2015, forte demande pour le trafic passagers !

6543.jpg

Genève, l’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques sur le trafic aérien de passagers dans le monde pour le mois de novembre, qui indiquent un maintien de la forte croissance du trafic à un niveau supérieur au taux moyen de 5,6 % enregistré sur dix ans. Le nombre total de kilomètres-passagers payants (RPK) a augmenté de 5,9 % par rapport à la même période de l’année précédente. Le fait que ce taux soit inférieur à celui de 7,1 % observé en octobre est largement attribuable a des facteurs de courte durée, comme l’arrêt des opérations de Transaero, le deuxième transporteur russe en importance, et la grève chez Lufthansa.

La forte demande s’est maintenue malgré un certain affaiblissement de la croissance économique, largement en raison de la diminution des tarifs. Les données des dix premiers mois de l’année indiquent un déclin de 5 % des tarifs moyens apurés des variations de change. La capacité en novembre (calculée en sièges-kilomètres disponibles, ou ASK) a augmenté de 4,2 % et le coefficient d’occupation a gagné 1,3 point de pourcentage pour atteindre 78,0 %.

Marchés de passagers internationaux :

La demande dans le secteur passagers internationaux a augmenté de 5,6 % en novembre, par rapport à novembre 2014, et les compagnies aériennes de toutes les régions ont enregistré une croissance. La capacité totale a augmenté de 4,1 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 1,1 point de pourcentage pour s’établir à 76,2 %.

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont enregistré une hausse de trafic de 7,9 % en novembre, par rapport à l’année précédente. La capacité a augmenté de 5,7 % et le coefficient d’occupation a gagné 1,6 point de pourcentage pour atteindre 76,2 %. La faiblesse de l’activité commerciale dans les économies émergentes d’Asie et la croissance plus faible que prévu en Chine ne semblent pas affecter le nombre de RPK internationaux chez les transporteurs d’Asie-Pacifique.

Les transporteurs d’Europe ont enregistré une hausse de la demande de 2,2 %. Cette croissance plus lente est attribuable aux facteurs déjà mentionnés, soit la fermeture de Transaero et le conflit de travail chez Lufthansa. La capacité a diminué de 0,1 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 1,7 point de pourcentage pour s’établir à 79,5 %, le taux le plus élevé parmi les régions.

Les transporteurs d’Amérique du Nord signalent une croissance du trafic de 2,1 % en novembre. Quoique ce chiffre soit inférieur à la tendance depuis le début de l’exercice, soit 3,4 %, la capacité a diminué de 0,2 %, ce qui a fait augmenter le coefficient d’occupation à 78,4 %, en hausse de 1,8 point de pourcentage.

432.jpg

Les transporteurs du Moyen-Orient ont enregistré en novembre une augmentation de la demande de 9,8 %. L’augmentation de la capacité a été légèrement supérieure, à 11,5 %, de sorte que le coefficient d’occupation a chuté de 1,0 point de pourcentage pour s’établir à 69,4 %. Les conditions économiques dans les secteurs privés non pétroliers des États arabes unis et de l’Arabie saoudite semblent se renforcer, et cela devrait soutenir une forte expansion de la demande de sièges chez les transporteurs locaux.

Les transporteurs d’Amérique latine ont enregistré une augmentation de trafic de 10,7 % en novembre, par rapport à novembre 2014. La capacité a augmenté de 10,1 %, de sorte que le coefficient d’occupation a gagné 0,3 point de pourcentage pour atteindre 78,9 %. Les transporteurs d’Amérique latine ont observé une solide croissance des voyages aériens, mais un déclin substantiel des rendements avec la faiblesse des économies clés que sont le Brésil et l’Argentine, ce qui cause une importante pression à la baisse sur les résultats financiers.

Les transporteurs d’Afrique étaient en croissance pour un cinquième mois consécutif en novembre, affichant une hausse de trafic de 12,2 % par rapport à novembre 2014. Toutefois, la tendance depuis le début de l’exercice demeure faible, avec un taux de croissance de seulement 1,3 %, ce qui reflète l’évolution économique défavorable de certaines parties du continent, dont le Nigeria qui dépend grandement des revenus pétroliers. Au cours des derniers mois, les exportations africaines ont été meilleures qu’au début de 2015, et cela pourrait favoriser les voyages aériens internationaux chez les transporteurs de la région. La capacité a augmenté de 9,8 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 1,5 point de pourcentage pour s’établir à 65.1 %.

543.jpg

Photos : 1 A330 Edelweiss Air @ E.Delmond 2 B777 Delta 3 A380 Qantas @Weimeng

 

Les commentaires sont fermés.