11/01/2016

L’Algérie a soumis une demande pour des Sukhoi Su-34 !

843.jpg

L'Algérie vient de faire un pas de géant, en vue de l’acquisition d’une flotte de bombardiers tactiques de type Sukhoi Su-34 (Su-32 version export). En effet, le pays vient de transmette une demande officielle à l'agence d'exportation d'Etat russe Rosoboronexport pour la fourniture de 12 appareils. La nouvelle vient d’être confirmée par Sergueï Smirnov, directeur de l'usine de Novosibirsk Aircraft Production Association (ONAP).

 

Le Sukhoi Su-34 «Fullback» : 

Le Sukhoi Su-34 peut  attaquer des cibles terrestres, maritimes et aériennes, de jour comme de nuit et par tous les temps, en utilisant l’ensemble des types de munitions en service en Russie. En termes de capacités opérationnelles, il s'agit d'un appareil de génération 4+. Son système de sécurité active avec les nouveaux ordinateurs, fournit des capacités supplémentaires pour le pilote et le navigateur, pour effectuer des bombardements précis et à manœuvrer sous le feu ennemi. L’excellente aérodynamique de l’avion, les grands réservoirs de carburant de capacité interne, la nouvelle génération de moteurs plus économe en carburant, doté d’une commande numérique. Font que le Su-34 de bombardement tactique, se trouve très proche de la catégorie de bombardier stratégique de classe moyenne.

Le Su-34 dispose également d’un système de communication et le système d'échange d'informations de type liaison16 (Link16) lui permettant une interface avec des troupes terrestres et des navires de surface, ainsi qu’avec d’autres aéronefs.

Question armement, le Su-34 met en oeuvre des missiles à longue portée air-surface et air-air ainsi que d'armes guidées multicanal. Il est équipé d'un système de contre-mesures de dernière génération. Rappelons que le cockpit est blindé. L'avion peut effectuer des missions à basse altitude de type « by-pass et fly-by». A noter, que les pilotes disposent d’un petit cabinet WC, pour les longues missions. L’avion a des capacités de lutte antinavire et dispose d’un rayon d'action de 4.000 km, sa vitesse maximale.

Commentaire:

Si cette vente venait à se concrétiser, l'Algérie deviendrait le premier pays à recevoir la version export de l'avion et disposerait ainsi, du plus puissant bombardier tactique de la région. 

 

434.jpg

Photos : Sukhoi Su-34 « Fullback » @ G. Belyakov

 

 

Commentaires

L'usine de Novosibirsk aurait dépassée la production de SU 34 de 12% en 2015. Ceci laisse penser qu'un contrat export est déjà intégré.

http://bmpd.livejournal.com/1642849.html

D'après cet article la commande serait effective.


http://bmpd.livejournal.com/1665131.html

Écrit par : Benoit | 11/01/2016

@Benoit C'était déjà le cas en 2014 ou 18 appareils avait été reçu, même chose en 2015. Le rythme de production est de 18 appareils par an jusqu'en 2020.

Discussion en cours avec l'Algérie pas de contrat officiellement signé.

Écrit par : Stéphane | 11/01/2016

Vu la dégradation de la situation économique du pays en raison de la chute des cours du pétrole, je ne serais pas étonné que cette commande soit finalement annulée...

Écrit par : Matt | 13/01/2016

Les commentaires sont fermés.