17/12/2015

La France a choisi le « Super Hercules » !

1stkc130jusmcreserve_nasftwjrb_lomas.jpg

Je vous en parlais dernièrement, le France disposait de deux types d’offres en ce qui concerne le 130 « Hercules », soit des aéronefs d’occasions ou l’offre d’appareils neufs de dernière génération. Le Ministre de la défense a opté pour l’achat de 4 Lockheed-Martin C-130J « Super Hercules ». Le montant est estimé à environ 500 millions d’euros.

Deux versions :

Deux versions du « Super Hercules » seront acquises pour équiper l’Armée de l’air, il s’agit de 2 C-130-J30 et 2 KC-130J de ravitaillement.

 

Le C-130J « Super Hercules » :

Le C-130J-30 «Super Hercules» est la version la plus avancée du célèbre  C-130 cargo,  il incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes. Il est doté de nouveaux moteurs Rolls-Royce Allison AE 2100D3 dotés d’hélices à six pales. 

Du point de vue de l’extérieur, le C-130J semble n’être qu’une version allongée du célèbre Hercules, cependant, il est équipé d’un poste de pilotage informatisé permettant de réduire le nombre de pilotes à deux. Il a une capacité de 26.000 kg de carburant et il est configuré pour recevoir des réservoirs additionnels de 11.000kg de carburant.

 

Le KC-130J « Super Hercules » Tanker :

Le KC-130J «Super Hercules» en version Tanker est directement dérivé du nouveau C-130J. L’avion incorpore simplement les systèmes perches de ravitaillement, des réservoirs supplémentaires et un poste pour l’opérateur ravitailleur. Le système de ravitaillement existe déjà sur les modèles plus anciens du C-130.

Le C-130J incorpore une technologie de pointe pour réduire les besoins en personnel, de fonctionnement de soutien avec des coûts de cycle de vie plus actuel que pour les anciens C-130. Le modèle dispose également d'une maniabilité accrue et une manutention plus courtes.

 

KC-130J-1024x713.jpg

Photos : Lockheed-martin KC-130J @ Lockheed-Martin

 

Commentaires

Quel est le montant des pénalités financières que la France peut exiger à Airbus Industrie pour l'incapacité des A400 M de ravitailler en vol des hélicoptères?

Écrit par : Benoit | 17/12/2015

L'option appareil d'occasion n'était pas viable, car acheter (moins cher, certes) des avions ayant dépassé leur à mi vie n'était pas un bon plan. si c'est pour se retrouver avec de vieux avions fatigués, nécessitant une grosse maintenance ou pour une espérance opérationnels de 10 ans, ce n'est pas la peine. autant prendre du neuf.
Donc choix logique.

Globalement, vu que l'A400M est presque au prix du C-17 pour des performances bien moindre, le choix le plus intelligent aurait été de faire comme les anglais, annuler 6 ou 7 A400M pour prendre des C-17 à la place qui aurait réalisé les transports de masse et de blindés lourds.

Écrit par : Spoutnik | 17/12/2015

Le C130J est également autrement plus performant que les autre versions de C130 envisagées en occasion (et notamment la version -H). La conception de cet avion plus moderne que les versions antérieures, qui ont un design des années 1950/1960.
- Vitesse de croisière plus importante
- Capacité d'emport plus importante (en masse aussi bien qu'en volume)
- Rayon d'action considérablement accru
- Avionique plus moderne
- Le tout avec un équipage réduit à 3 personnes contre 5 pour les autre versions.
Ces appareils sont aussi dédiés aux forces spéciales, qui ont besoin de matériel neuf et avec une grosse réserve de potentiel.

Écrit par : patex | 18/12/2015

Les commentaires sont fermés.