30/11/2015

Fin de la production du C-17 !

1280px-RAF_RAAF_USAF_C-17s_2007.jpg

 

Long Beach, Californie, le dernier avion de transport militaire lourd de type Boeing C-17 « Globemaster III » a quitté l’usine de la société à Long Beach, en Californie ce dimanche, marquant la fin officielle de la production d'avions sur le cite.

L'avion de transport a survolé la foule et les installations avant d'aller à San Antonio, pour y recevoir ses derniers équipements et rejoindre l’Armée de l’air du Qatar au début de l’année 2016.

Avec l'achèvement de la production du C-17, Boeing continuera à produite des pièces et des systèmes en vue de la maintenance de la flotte de C-17 à travers le monde.

La décision de mettre fin à la production du programme de production du C-17 a été annoncée en 2013. Le premier a pris l'air le 15 septembre 1991. La flotte mondiale de C-17 a accumulé plus de trois millions d'heures de vol, pour soutenir le transport aérien des troupes, le transport de grandes cargaisons et le largage de précision avec notamment des fournitures humanitaires et de sauvetage.

 

Le C-17 Globemaster III :

C-17_cockpit.jpg

Conçu pour le transport multi missions de matériel militaire (troupes, logistique et évacuation sanitaire) le Boeing C-17 Globemaster III a effectué son premier vol en 1991 pour ensuite commencer sa carrière en 1993. L’avion à l’origine dessiné par Mc-Donnell-Douglas (avant son rachat par Boeing) dispose d’un train d’atterrissage composé de quatorze roues, son fuselage fait appel à bon nombre de matériaux composite et pour permettre une utilisation facilitée et ceci malgré sa taille, le pilote dispose d’une assistance numérique qui facilite tant le pilotage que son déplacement au sol.

L’avion est optimisé pour des missions à la fois tactiques et stratégiques. Sa soute est d’une longueur de 26.52 m et large de 5,49 m. La hauteur est de 4,11 m. Dotée de rails au sol la manutention en est grandement facilitée. En matière de transport de véhicule, le C-17 peut emporter par exemple un char d’assaut de 55 tonnes ou quatre hélicoptères UH-60 Black-Hawk.

A ce jour le C-17 est employé dans l’US Air Force, au Canada, en Angleterre, Australie, le Qatar et L’Inde pour un total de 279 appareils. 

 

AIR_C-17_Top_lg.jpg

Photos : 1 C-17 RAF, USAF et RAAF @ RAF 2 Cockpit @ USAF 3 le C-17 @ Boeing

 

29/11/2015

Livraison de l’ARJ21 chinois !

COMAC_ARJ21_Gu.jpg

C’est une grande première qui a eu lieu ce matin, avec la livraison du premier exemplaire de l’avion chinois Commercial Aircraft Corporation of China (COMAC ARJ21-700 à la compagnie aérienne Chengdu Airlines. La compagnie chinoise de lancement, doit recevoir un total de 30 appareils.

 

Mise en service encore retardée :

Cependant, si cette livraison représente une grande première pour l’aviation civile chinoise, la mise en service de l’ARJ21 devra encore patienter près de trois mois. Le programme du premier avion de ligne chinois semble une fois de plus souffrir d’un retard. En effet, l’ARJ21 devrait entrer en servie au printemps 2009, selon le calendrier initial. L’ARJ21 est construit en utilisant l’outillage originalement fournit par McDonnell Douglas Boeing pour la production sous licence du MD-90. Ce qui explique sa ressemblance avec le model américain. Mais le programme n’a cessé d’accumuler les problèmes de mise au point. Des essais de fonctionnalité doivent encore être effectués, avant la mise en servie de l’avion au sein de la compagnie Chengdu Airlines.

De plus, il faut rappeler qu’actuellement l’ARJ21 n’a toujours pas reçu ses qualifications américaines de la FAA, ni de l’AESA européenne.

 

Aspect technique :

 

28507321.jpg

Le poste de pilotage est équipé de cinq écrans EFIS Rockwell Collins 10x8 à haute résolution à cristaux liquides avec affichage adaptatif du vol. Honeywell fournit les commandes de vol de type « fly-by-wire ». La reste de l’avionique est basée sur le système Rockwell Collins Pro Line 21, doté du système VHF-4000 4000 IRU de données numériques audio et de liaison numérique, un Rockwell Collins 4200 FMS de gestion de vol offrant de multiples « wavepoint » de navigation verticale, couplé au temps de vol et à la gestion du carburant. Le système comprend tout les standards aux instruments et le niveau terminal d'arrivée des routes et des approches (SID et STAR).

Les systèmes de navigation comprennent un radar météorologique Rockwell Collins, un avertissement de trafic et d'évitement des collisions système (TCAS) et d'un système de données de l'air.

L'avion est propulsé par deux General Electric CF34-10A qui sont équipés d’un FADEC couplé à un contrôle des vibrations et d’inversion de poussée fournit le suisse Vibrometer SA.

L'ARJ21 (Jet régional avancé pour le 21 siècle) a été indépendamment développé par la Chine, mais avec des fournisseurs occidentaux. Il est également le premier avion chinois à être vendu en Europe et en Amérique. Avec une consommation plus faible et une durée de vol plus longue, l'ARJ21 réduira les coûts aériens de 8% à 10% pour les compagnies aériennes chinoises, dont la plupart utilisent actuellement des avions de plus de 140 sièges pour les vols courts et longs courriers.

 

1782712165.jpg

Photos : 1 & 3 COMAC ARJ21 2 Cockpit @ COMAC

 

18:39 Écrit par Pascal | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | |

B737-800NG pour Biman Bangladesh Airlines !

K66466-3.jpg

Seattle, Biman Bangladesh Airlines a reçu son premier B737-800 « Next Generation » acquis directement auprès de l’avionneur américain. La compagnie accentue ainsi, progressivement le renouvellement de sa flotte.

Dans le cadre de la première phase de son plan de modernisation de sa flotte, la compagnie aérienne basée à Dhaka exploite actuellement, un total de six Boeing B777 et deux Boeing B737-800 de nouvelle génération en location. Avec cette livraison, Biman Bangladesh Airlines continue sur la voie de la modernisation, la compagnie est en attente de quatre B787 « Dreamliner » en commande.

 

A propos du B737 NG :

Le nouvel intérieur offre un plus grand sentiment d’espace au niveau de la cabine,  la combinaison des nouveaux compartiments  de rangement du nouveau système  d’éclairage intégré à la nouvelle génération de panneaux  qui composent le plafond, augmente  le sentiment de calme, afin, de rendre les trajets en vol particulièrement apaisants.

Avec Sky Interior, l’avionneur américain a voulu améliorer la sensation de confort de ses passagers. Il a imaginé une cabine aux parois plus sculptées, dotée de différents modes d’éclairage (mood lighting) et d’un niveau sonore abaissé. Il a également eu recours à des diodes LED pour la signalisation de bord, les voyants d’appel et les veilleuses, plutôt qu’aux lampes à incandescence.

La nouveauté est aussi détectable au niveau des coffres à bagages. La conception a été entièrement repensée pour offrir un volume plus grand, tout en prenant moins de place dans la cabine.

 

K66466-1.jpg

Photos : Le B737-800 NG de Bangladesh Airlines @ Boeing

28/11/2015

AW101 présidentiel pour l’Indonésie !

body_AW101_SAR_R.jpg

La Force aérienne indonésienne a sélectionné l'hélicoptère AgustaWestland AW101 multirôle pour répondre à son exigence en matière de transport présidentielle.

 

Trois appareils présidentiels:

Selon le porte-parole de la Force aérienne indonésienne, le pays va acquérir trois hélicoptères AW101 en configuration « VIP ». Le programme est estimé à père de 120 millions de dollars.

 

AgustaWestland AW101 :

L’AgustaWestland AW101 tri-turbine doté de structures en nid d’abeille à base d’alliage en aluminium-lithium et composite, surmonté d’un rotor à 5 pales, qui  vola pour la première fois en 1987. Les difficultés financières rencontrées par Westland obligèrent une réorganisation du groupe pour donner naissance à AgustaWestland et la disparition d’EH Industrie. Les premières commandes furent obtenues en 1991.

L’appareil offre deux motorisations à choix soit, le Rolls-Royce-Turbomeca RTM322 ou le General Electric CT7-8. L’AW101 dispose d’un cockpit doté d’écrans EFIS compatible NVG (Night Vision Goggle) d’un système de communication par satellite, d’un TCAS (Terrain ans Collision Avoidance System). 
Il offre une capacité opérationnelle accrue tout en répondant aux exigences de sécurité les plus récentes, qui comprennent la redondance dans les systèmes critiques, il est notamment capable de voler durant 30 minutes, après que la boîte de vitesses soit à court de lubrifiant

 

AW101 Merlin Royal Navy MCSP-2.jpg

Photos : 1 AW101 des Froces italiennes 2 Cockpit @ AgustaWestland

27/11/2015

Mise à jour des AN-32 indiens !

An32_K2742_FWTF_090213.jpg

L’armée de l'air indienne (IAF) a reçu le dernier Antonov AN-32RE de transport tactique ayant reçu ses mises à jour en Ukraine. Au total se sont 40 appareils Antonov AN-32RE qui ont modernisés en Ukraine.

La livraison du dernier appareil été retardée de plus de 18 mois en raison de la crise que traverse le pays. 64 autres exemplaires de l’AN-32 seront mis à niveau en Inde, sur les installations de la base aérienne (BRD) de Kanpur. Les travaux de modernisation ont déjà commencé en Inde. Deux AN-32 ont été mis à niveau au standard « RE » quatre appareils sont en cours de modernisation.

La mise à jour des AN-32 :

Le modernisation au standard « RE » permet d’étendre la durée de vie des AN-32 de 15 ans. De nouvelles fonctionnalités sont ajoutées au moteur Sich AI-20, permettant notamment de diminuer la maintenance. En ce qui concerne l’avionique, l’avion est doté d'un système d'évitement de collision, d’un GPS, d’un nouvel équipement de mesure de distance et d’un radioaltimètre amélioré. L’avion reçoit également un nouveau radar et les pilotes disposent désormais, deux écrans multifonctions ainsi, que d’un nouveau système d'oxygène.

L'armée de l'air indienne recevra également deux simulateurs de mission complète pour la formation des pilotes sur les AN-32RE améliorés.

La flotte d’AN-32RE restera en service au moins jusqu'en 2035, pour des rôles tels que le transport de troupes et de marchandises et l'évacuation des blessés.

 

AIR_AN-32_India_Side_lg.jpg

Photos : Antonov AN-32 de l’IAF@ IAF