30/11/2015

Fin de la production du C-17 !

1280px-RAF_RAAF_USAF_C-17s_2007.jpg

 

Long Beach, Californie, le dernier avion de transport militaire lourd de type Boeing C-17 « Globemaster III » a quitté l’usine de la société à Long Beach, en Californie ce dimanche, marquant la fin officielle de la production d'avions sur le cite.

L'avion de transport a survolé la foule et les installations avant d'aller à San Antonio, pour y recevoir ses derniers équipements et rejoindre l’Armée de l’air du Qatar au début de l’année 2016.

Avec l'achèvement de la production du C-17, Boeing continuera à produite des pièces et des systèmes en vue de la maintenance de la flotte de C-17 à travers le monde.

La décision de mettre fin à la production du programme de production du C-17 a été annoncée en 2013. Le premier a pris l'air le 15 septembre 1991. La flotte mondiale de C-17 a accumulé plus de trois millions d'heures de vol, pour soutenir le transport aérien des troupes, le transport de grandes cargaisons et le largage de précision avec notamment des fournitures humanitaires et de sauvetage.

 

Le C-17 Globemaster III :

C-17_cockpit.jpg

Conçu pour le transport multi missions de matériel militaire (troupes, logistique et évacuation sanitaire) le Boeing C-17 Globemaster III a effectué son premier vol en 1991 pour ensuite commencer sa carrière en 1993. L’avion à l’origine dessiné par Mc-Donnell-Douglas (avant son rachat par Boeing) dispose d’un train d’atterrissage composé de quatorze roues, son fuselage fait appel à bon nombre de matériaux composite et pour permettre une utilisation facilitée et ceci malgré sa taille, le pilote dispose d’une assistance numérique qui facilite tant le pilotage que son déplacement au sol.

L’avion est optimisé pour des missions à la fois tactiques et stratégiques. Sa soute est d’une longueur de 26.52 m et large de 5,49 m. La hauteur est de 4,11 m. Dotée de rails au sol la manutention en est grandement facilitée. En matière de transport de véhicule, le C-17 peut emporter par exemple un char d’assaut de 55 tonnes ou quatre hélicoptères UH-60 Black-Hawk.

A ce jour le C-17 est employé dans l’US Air Force, au Canada, en Angleterre, Australie, le Qatar et L’Inde pour un total de 279 appareils. 

 

AIR_C-17_Top_lg.jpg

Photos : 1 C-17 RAF, USAF et RAAF @ RAF 2 Cockpit @ USAF 3 le C-17 @ Boeing

 

Commentaires

Ca aurait été bine de nous dire combien de C-17 ont été fabriqué ...
En tout cas, dommage qu'ne France on n'ait pas choisi cet avion, plutot que ce raté de A400M qui est plus petit, moins performant et qui coute presque aussi cher.

Écrit par : spoutnik | 30/11/2015

Je crois que le Koweït en ait reçu aussi quelques uns?

Écrit par : Imhof | 30/11/2015

Bonsoir,

@spoutnik : J'avoue ne pas saisir la pertinence d'acheter un avion dont l'arrêt de fabrication était déjà programmé. En outre, le fait qu'il soit plus grand ne le classe pas dans la même catégorie que l'A400M. Aussi, il y a peu de chance qu'il ait pu répondre au cahier des charges de l'armée française.

Cordialement / Frédéric A.

Écrit par : FredericA | 30/11/2015

Pourquoi un pays 4x plus petit que la Suisse, le Qatar, achète-t-elle un (des ?) C-17?

Écrit par : Al&X | 01/12/2015

@FredericA:
Parceque tu crois qu el'A400M répond au cahier des charges de l'armée française ? bah non. Il ne pourra jamais ravitailler des hélico en vol (au point d'avoir du acheter des C-130 en urgence), il ne peut pas non plus parachuter des hommes via les portes latérales, quand au posé tactique, vu le risque de la manoeuvre et le prix de l'avion ce ne sera surement jamais fait. Et coté maintenance il semble que les moteurs posent de gros problème de fiabilité.
Coté catégorie oui l'A400M est presque dans la meme catégorie que le C-17, il est juste un peu plus petit, moins performant et presque aussi cher. Ce qu'on aurait du faire c'est acheter quelques C-17 pour un gros transport de masse et retirer quelques A400M comme l'ont fait les anglais qui ont été plus rationnel.
Concernant la fermeture de la chaine de fabrication, ce n'aurait pas été un problème (une fermeture ça se repousse) si la décision avait été prise il y a 2 ou 3 ans.

Écrit par : Spoutnik | 01/12/2015

@AI&X: quand un pays ne sait pas quoi faire de son argent voila ce qui arrive.
De plus la Qatar, grand financier des groupes islamistes tel que Daesh se doit d'acheter du materiel américain s'ils veulent ne pas etre montré du doigt publiquement. Bref le silence s'achète ...

Écrit par : Spoutnik | 01/12/2015

Et puis un C-17, c'est plus pratique pour le livraisons...

Écrit par : Al&X | 01/12/2015

Il y a eu au total 279 avion C17 construit, prototype et pré-série compris sauf erreur ou omission de ma part.
Le Qatar peut participer aux interventions internationales grâce à leur C17.
Le Koweït a reçu deux avions.

Écrit par : Benoit | 02/12/2015

Bonjour,

@spoutnik

- tu crois qu el'A400M répond au cahier des charges de l'armée française ? bah non"
=> je suis toujours effaré de voir à quel point un nouvel appareil peut être déclaré mort née alors qu'il est prévu pour rester en service près de 40 ans ! Tous les problèmes que vous évoquez sont bien réels mais peuvent trouver une solution à court, moyen ou long terme.

Votre remarque me rappelle les critiques acerbes sur l'inutilité du Rafale en Afghanistan pour des missions de supériorité aérienne. Sauf que ça, c'était en 2007 ! Huit ans plus tard, tout le monde trouve normal que ce même appareil soit multi-rôle.

- Coté catégorie oui l'A400M est presque dans la meme catégorie que le C-17
=> La catégorie ET le rôle dévolu à chacun de ses appareils est bien distinct. Ce petit schéma trouvé sur le site du Sénat illustre parfaitement mon propos.
http://www.senat.fr/rap/r08-205/r08-20547.html

- Ce qu'on aurait du faire c'est acheter quelques C-17 pour un gros transport de masse et retirer quelques A400M comme l'ont fait les anglais qui ont été plus rationnel.
=> Les anglais ont leur cahier des charges et leurs contraintes opérationnelles. Les comparaisons peuvent être faites à l'infini... mais sur les forums uniquement. Dans la vraie vie, chaque armée compose avec ses besoins et (surtout) ses moyens.

En outre, les appareils US sont souvent soumis à des restrictions d'usage venant du Gouvernement américain. J'imagine mal la France "demander la permission à M. OBAMA" pour faire décoller ou atterrir des C-17 sur sa base permanente de Côte d'Ivoire ! L'indépendance d'une nation à un prix...

- la fermeture de la chaine de fabrication... pas été un problème
=> Contrairement à l'A400M, le C-17 est en fin de vie, c'est une réalité.

Les Indiens ont eu un phrase cruelle mais très significative concernant les F-16 et F-18 (en lice pour le contrat MMRCA). Ils ont dit quelque chose comme : "ces appareils n'ont pas d'avenir". De fait, les futurs chasseurs Indiens seront des Sukhoi 30 et/ou des Tejas Mk2 et/ou des Rafales FR3, et ce, malgré tous les déboires technico-financiers connus, avérés et débattus longuement sur les forums.

Cordialement.

Frédéric A.

Écrit par : FredericA | 02/12/2015

Au niveau industriel, cela signifie la fermeture de l'usine Boeing (ex-MDD) de Long Beach.

Écrit par : Frédéric | 02/12/2015

Oui la fermeture de cette usine est prévue depuis longtemps, 2013 date de l'annonce de la fin de ce programme.

http://www.usinenouvelle.com/article/boeing-mettra-fin-a-la-production-du-c-17-en-2015.N205230

Écrit par : Benoit | 03/12/2015

Les commentaires sont fermés.