24/11/2015

Les B-52H "Stratofortress" plus puissants !

3475.jpg

Le « bon vieux » B-52 est toujours fringuant malgré les années, le voici bientôt doté des missiles AGM-158 JASSM-Extended. Lockheed-Martin a reçu un contrat 9,1 millions de dollars, pour moderniser la capacité de frappe du légendaire B-52.

Plateau rotatif : 

La flotte de B-52H va recevoir progressivement le nouveau système de chargement rotatif pour armement. Le système IWBU 1760  (Internal Weapons Bay Upgrade) permet de charger différents types de missiles. Le système tourne sur lui-même, afin de placer à tour de rôle les missiles en position de largage. Ce système permettra d’emporter plus d’armes en soute, sans que celui-ci n’emporte d’arme sous les ailes. En résultera un accroissement considérablement de la portée et de l'endurance du vénérable bombardier. Le B-52H pourra par exemple emporter plusieurs missiles de types AGM-158 JASSM-Extended (Joint air-to-surface standoff missile) et le brouilleur largable MALD-J (miniature Air Launched Decoy), ce dernier, une fois largué va se mettre à flâner dans la zone cible pour une période de temps prolongée et brouiller les signaux adverses. De plus, Ce plateau rotatif va permettre d’emporter plus de missiles AGM-86 ALCM de croisière de type conventionnel ou nucléaire.

La flotte de B-52H sera entièrement équipée du nouveau système de chargement rotatif, pour la mi-2018, selon un porte-parole de l’US Air Force.

 

3215908926.jpg

L’AGM-158 JASSM-Extended :

L'AGM-158 JASSM-Exrended (Joint air-to-surface standoff missile) est missile de croisière dont la portée atteint les 925 km. Plus performant que les anciennes versions, Il est doté d'une moteur plus puissant fourni par Williams International F107-WR-105 à la place dy Teledyne CAE J402-CA-100 et d'un plus grand volume de carburant dans une cellule de même dimension. Il est dirigé sur sa cible par guidage inertiel recalé par GPS. Le guidage terminal et la reconnaissance de la cible se font grâce à un autodirecteur infrarouge. Une liaison de données permet au missile de transmettre sa position et son statut durant le vol, permettant une meilleure évaluation des dommages. La charge militaire est constituée d'un pénétrateur WDU-42/B de 450 kg.

 

Modernisation :

Pour pouvoir rester en service actif, les B-52 n’ont cessé de subir de nombreuses modifications, cellule, avionique, équipements électronique et de survie. La dernière modernisation en date concerne la mise en réseau du système avec l’adjonction du 

système CONECT, installé sur les B-52, qui permet une liaison numérique avec l’ensemble des éléments de l’US Air Force, des centres de commandement et de contrôle, ainsi qu’avec les diverses forces terrestres. Ce système intégré et entièrement codé et protéger contre les éventuelles tentatives de pénétration électronique.

Ces nombreuses modifications et modernisation doivent permettre à USAF et Boeing de garder le B-52 en service jusqu’en 2040.

 

232.jpg

Photos : 1 & 3 B-52H @ USAF 2 Chargeur rotatif de soute @ Lockheed-Martin

Les commentaires sont fermés.