24/11/2015

L’avion russe abattu complique les choses !

CUkJDYWW4AAVyhk.jpg

 

Syrie, vous le savez certainement, ce matin l'aviation de chasse turque a détruit un avion de type Sukhoi Su-24 « Fencer » russe à la frontière entre la Syrie et la Turquie. Ce grave incident va compliquer les choses en Syrie, tout en augmentant la tension dans la région, mais également entre l’OTAN et la Russie.

 

Les deux camps se renvoient la responsabilité :

La Turquie et la Russie se renvoient les responsabilités de ce drame qui a couté la vie à l’un deux pilotes.

De son côté, l'armée turque affirme avoir abattu l'appareil ennemi après que ce dernier ait violé l'espace aérien national et dans le strict respect des règles d'engagement. L’armée turque assure avoir tenté par dix fois de prévenir l’équipage russe.

De son côté, le porte-parole de l’aviation russe déclare que le Su-24 se trouvait à 1 km de la frontière turque et que celui-ci, s’était écrasé à 4 kilomètres de la frontière, mais côté syrien.

Précisons que les deux camps avancent pouvoir justifiés leurs propos grâce aux relevés radar.

 

Conséquences :

Si, il est pour l’heure difficile de savoir quelle ampleur aura cet incident sur le long terme, il est par contre évident, que la tension est aujourd’hui montée d’un cran et que le « semblant » de rapprochement effectué ces derniers jours, suite aux attaques qui ont eu lieu à Paris, vient d’en prendre un sérieux coup.

De plus, de nombreuses questions sont posées, comme celle-ci : L’aviation turque ne pouvait-elle pas simplement raccompagner l’avion russe hors de la frontière (si celui-ci se trouvait effectivement en Turquie) comme cela se fait en matière de police du ciel entre deux pays qui ne sont pas en guerre ?

 

Le Sukhoi Su-24 « Fencer » 

Le Sukhoi Su-24 « Fencer » est un bombardier tout-temps de première ligne. Au total, environ 1’400 exemplaires en ont été produits.

Lorsque les Soviétiques virent les premières images du F-111 américain, en 1964, ils prirent conscience du retard qu'ils avaient dans le domaine du bombardier de pénétration à basse altitude. N'ayant à opposer que de modestes et anciens Yak-28 et Il-28, ceux-ci s'inspirèrent de l’avion américain pour concevoir un nouvel appareil.

C’est en 1969, dans le plus grand secret, le premier Su-24 prenait l'air. Les Occidentaux n'en entendront parler qu'en1971. Durant l’année 1975, l’avion entra en service.

 

Sukhoi_Su-24_inflight_Mishin.jpg

Photos : 1 Su-24 abattu ce matin 2 Sukhoi Su-24 Fencer @VVP

 

 

 

 

Commentaires

Tout cela va mal finir !

Écrit par : Marco | 24/11/2015

L'attitude turc est irresponsable. La situation dans la région est explosive et eux se permettent de jouer avec le feu.
L'avion russe ne devait vraiment pas etre loin de la frontière s'il est tombé en Syrie, et la Turquie devait savoir que cet avion russe n'était pas une menace car son objectif était surement en Syrie.

Bref cet incident diplomatique va créer une certaine tension dans un espace aérien saturé, qui pour la première fois rassemblait tout le monde pour une cause juste.
La conséquence de tout ça, c’est que maintenant les russes vont renforcer leur présence aérienne en ajoutant à chaque fois des avions de supériorité aérienne pour accompagner leurs bombardiers et ça va créer de la friction.

Décidémment, les turcs sont une source de problèmes dans ce conflit (gouvernement qui ferme les yeux sur l'afflut massif de nouveaux jihadistes, achat du petrole à Daesh, armements et minutions qui passent la frontière en masse en toute liberté, bombardement des Kurdes qui sont les seuls à combattre Daesh, destruction d'un avion russe, etc). Leur complicité avec Daesh devra se justifier un jour ou l'autre. C'est pas demain qu'ils peuvent espérer intégrer l'UE.

Écrit par : Spoutnik | 24/11/2015

Apparemment un Mi-8 a été aussi perdu dans la région abattu par les rebelles.

https://www.youtube.com/watch?v=IschF-ihjS0&feature=youtu.be

Écrit par : Stéphane | 24/11/2015

"Ce grave incident va compliquer les choses en Syrie, tout en augmentant la tension dans la région, mais également entre l’OTAN et la Russie."
C'était peut-être bien le but. En tout cas, cela arrange bien les Américains...

Écrit par : Géo | 24/11/2015

La Turquie montre encore une fois qu'elle n'est pas des alliée que de l'État Islamique. D'abord elle ne bombardait que les Kurdes, maintenant descende un avion russe, sans oublié sa responsabilité dans la crise de migrants en Europa. La Turquie est devenue très dangereuse. Il est inadmissible qu'elle soit membre de l'OTAN. Les relations entre l'Occident et la Russie vont se compliquer. Il faut que l'Europe et les US cessent toute appuie à la Turquie d'Erdogan.

Écrit par : Erdogan c'est EI | 24/11/2015

pour les turcs daesh est du pain béni (bien mieux q'1 hypothétique récupération légitime par les kurdes de leurs territoires ancestraux et leur indépendance)
les russes ont passé cette année a violer les espaces aériens et maritimes de ts leurs voisins suède Finlande pays baltes etc. pou bien montrer qu'ils se moquent des règlements internationaux et certainement avec des arrières pensées qd aux territoires perdus lors de l'effondrement de l'URSS .
je ne crois pas les turcs assez fous pour déclencher 1 guerre avec la Russie (qui indispose bcp de monde !)
mais la situation internationale avec ces foyers de guérilla au moyen orient est à prendre très au sérieux (et tt a débuté avec l'invasion de l'Afghanistan pa l'URSS qui n'aamais hésité à franchir les lignes rouges .à suivre !!

Écrit par : quattrocchi | 24/11/2015

A pendre avec modération, mais voici une théorie très intéressante : http://russeurope.hypotheses.org/4495

Après, faut voir..!!

Écrit par : Martin | 24/11/2015

L'hyper sensibilité des autorités turques, qui les poussent à abattre plutôt qu'à raccompagner l'intrus, peut s'expliquer par leur soutien direct aux Turkmènes qui vivent en Syrie, entre Lattaquié (où se situe une base aérienne russe) et la région de Homs. Depuis 2012 l'AKP (parti politique d'Erdogan) soutient financièrement un groupe armé turkmène contre Bachar el-Assad, avec armement et assistance militaire directe (présence d'officiers turcs). Or depuis octobre les Russes bombardent cette région, mettant ces Turkmènes islamistes, alliés à l'ASL, en difficulté, en plus de contrarier les projets turcs de contrôle de la région nord, notamment pour étouffer l'influence kurde de Syrie.

Écrit par : Michael | 24/11/2015

Merci Martin pour le lien à cet intéressant article! Celui-ci résume bien les motivations de la Turquie. Mais affirmer que la France devrait se méfier de l’administration Obama, je trouve cela exagéré. La marine française bénéficie depuis longtemps d'une excellente réputation tout à fait justifiée auprès de l.U.S. Navy. Au Canada, c'est la venue des réfugiés et les modalités qui préoccupe les canadiens.

Écrit par : Simon Perrault | 24/11/2015

Rapports : nouveau raid israélien contre le Hezbollah

Des rapports syriens parus mardi soir fait état d'un nouveau raid de la force aérienne israélienne contre une base appartenant au groupe terroriste Hezbollah.

La base visée est située dans la région montagneuse de Qalamoun située sur la frontière entre le Liban et la Syrie.

Qalamoun est depuis longtemps un point clé pour le transfert d'armes du Hezbollah.

Les medias arabes font souvent état de raids israéliens visant à détruire des transports d'armes avancées en direction du Hezbollah au Liban, des armes qui poseraient des menaces directe, car en main du mouvement terroriste pro-iranien.

Il y a moins de deux semaines, les medias arabes avaient rapporté un raid précédent israélien dans la région de l'aéroport de Damas qui aurait détruit un autre transfert d'armes.

C'est selon les observateurs, le huitième rais aérien israélien sur le territoire syrien. Ce pendant aucune source ne peut affirmé qu'il s'agisse de l'aviation israélienne, aucune trace radar n'a jamais été détectée.

Écrit par : Corto!! | 24/11/2015

Bah, les turques sont connus depuis longtemps pour mettre le bordel au sein de l'OTAN, cela ne fait que continuer.

Écrit par : Gentex | 25/11/2015

Ce trèsgrave incident vu de la Russie.

http://bmpd.livejournal.com/1595354.html

A prendre avec précaution.

Écrit par : Benoit | 25/11/2015

Vrai ou faux voici le tracé selon les russes :http://fr.sputniknews.com/russie/20151125/1019794955/russie-turquie-avion-schema.html.

Écrit par : Cris | 25/11/2015

Gentex, avez-vous un exemple de ce que vous affirmez ?

Écrit par : Corto | 25/11/2015

Cris, Spoutnik a censuré l'article que vous avez posté !

La censure fera plus de morts que les armes elles-mêmes !!

Écrit par : Corto | 25/11/2015

Le renseignement israélien a fourni des informations précises d’une attaque imminente lors du match amical de football entre l’Allemagne et les Pays-Bas, rapporte mercredi le journal allemand Stern.

Le 18 novembre, cinq jours après les attentats de Paris, les autorités allemandes avaient annulé au tout dernier moment la rencontre.

Selon les renseignements fournis, plusieurs explosions devaient se produire dans le stade de football de Hanovre.

La chancelière allemande, Angela Merkel, devait assister à la rencontre.

Écrit par : Corto | 25/11/2015

Suite au bombardement d'hier, l'aviation israélienne remet une couche aujourd'hui dans des stocks de missiles tout juste livrés de Russie dans le nord de Damas !

Encore une fois, les radars russes installés par milliers en Syrie, n'ont vu que du feu, comme le système antimissile du SU-24 abattu par la Turquie !

Écrit par : Corto!! | 25/11/2015

Pourquoi donc les turques ont-ils abattus un avion russe ? Voici peut un élément ou du moins une partie de la réponse :

http://lesobservateurs.ch/2015/11/25/le-fils-derdogan-trafique-avec-daesh-dans-la-vente-de-petrole-sur-le-marche-noir/

Écrit par : Serge | 25/11/2015

@Corto: Mon cher je pensais que vous étiez mieux informé sur le sujet à la lecture de vos commentaires, La Turquie est un peu le mouton noir de l'OTAN, celle-ci s'est fait remettre à l'ordre plus d'une fois, notamment avec ses violation de l'espace aérien grec. On dénombre pas moins de 2244 violation l’espace aérien de la Grèce, qui parfois été particulièrement grave et avec la perte d'aéronefs des deux côtés. Et puis, il y a cette embrouille sur la construction d'une base aérienne dont l'OTAN avait financé la construction en Turquie. Le résultat en est un détournement de fond, la base n'a jamais été terminée.

Écrit par : Gentex | 25/11/2015

@Corto: La frappe israélienne ne visait pas des stock de munition russe, bien au contraire ! Il serait temps d'arrêter d'écrire n'importe-quoi "Corto" que savez-vous réellement de ces frappes ? Rien!!

Par ailleurs, le tir du F-16 était de l'arrière et semble avoir été détecté tardivement, rien de vraiment anormal pour un appareil vieux de 40ans dont la mise à la retraite à débuter avec le Su-34.

Écrit par : Liv | 25/11/2015

La Russie va protéger sa base aérienne de Lattaquié en Syrie avec une batterie S-400 annonce Poutine.

http://fr.sputniknews.com/international/20151125/1019790171/s-400-syrie-russie.html

Écrit par : Stéphane | 25/11/2015

@Stephane, C'est justement des missiles S-300 qui viennent de se caraméliser près de Damas !

D'ailleurs la Russie ferme son caquet concernant ces destructions, maintenant si vous reprenez les annonces de "sputniknews", on n'en pas fini !

Liv, il y avait 5 SU-24 lorsqu'ils ont vu arriver les 3 F-16 turcs, 4 d'entre eux ont eu le bon reflex de faire demi-tours, juste un traînait et il n'a pas fait 10 secondes.

Quant aux chiffre suivant SU ou MIG, vous m'expliquerez à quoi ils servent, hormis les tuning tels que ceux des gamins font avec leurs premières voitures ?

Écrit par : Corto!! | 26/11/2015

C'est comme la différence entre les missiles S-300 et S-400, faudra m'expliquer, de toute manière ils ne feront pas une minute en Syrie, c'est "Corto" qui vous le dit !!

Écrit par : Corto!! | 26/11/2015

Hors sujet

Livraison des S-400

http://bmpd.livejournal.com/1597869.html

Écrit par : Benoit | 27/11/2015

Ce dimanche la force aérienne israélienne a attaqué des cibles de l'armée syrienne et du groupe terroriste libanais Hezbollah dans la région de Qalamoun en Syrie dans la nuit de samedi à dimanche, a rapporté Israël Radio, citant l'armée syrienne.

Le media libanais Almustaqbal a signalé qu'il y avait des morts dans les raids, parmi eux des terroristes du Hezbollah.

La semaine dernière, Israël aurait également attaqué la même région en Syrie.

Dans cette attaque, les sources disent qu'au moins 13 soldats syriens et terroristes du Hezbollah seraient morts, sans compter les dizaines de blessés, dont quatre sérieusement.

Qalamoun a été un point de passage majeur pour les terroristes du Hezbollah et le transfert d'équipements depuis et vers la Syrie.

En octobre, des medias syriens avaient rapporté que des avions israéliens avaient attaqué plusieurs cibles du Hezbollah dans le sud de la Syrie, y compris un convoi d'armes destinées aux combattants du groupe terroriste libanais.

Israël est dit avoir bombardé des cibles en Syrie à de nombreuses reprises au cours de l'année, bien que les autorités israéliennes déclinent de faire des commentaires sur ces rapports venant de medias étrangers.

Écrit par : Corto!! | 29/11/2015

Les commentaires sont fermés.