19/11/2015

La Chine commande des Sukhoi Su-35 !

1668646.jpg

Beijing, l’annonce est confirmée en fin de journée, après plusieurs heures de doute. Un porte-parole de la société Rostec a confirmé un accord entre la Chine et la Russie, portant sur l’achat de 24 avions de combat Su-35.

L'accord fait de la Chine le premier acheteur étranger de Sukhoi Su-35, l'un des avions militaires les plus avancés de la Russie.

Les négociations sur la livraison des chasseurs russes Sukhoi Su-35 à la Chine ont été entamées en 2011. En 2012, les Etats en question ont signé un accord préliminaire. Cependant, il a fallu trois ans aux deux pays afin de convenir sur les conditions à caractères technique et financier. On parle d’un contrat de 2 milliards de dollars.

 

Le Sukhoi Su.35 :

Le Su-35 est un appareil de la génération 4++.  Les caractéristiques de l'avion comprennent une nouvelle avionique numérique avec fusion des données, un nouveau réseau d'antennes radar progressive avec une longue portée de détection et de cibles aériennes. Son noyau est le système de gestion de l'information (SGI), qui intègre les sous-systèmes fonctionnels, logiques, d'information et de logiciels en un complexe unique qui assure l'interaction entre l'équipage et l'équipement. L'IMS comprend deux ordinateurs centraux numériques, dispositifs de commutation et de l'information. Le pilote dispose de deux écrans MFI affichage multi-fonctions de 9x12 pouces et une résolution de 1400x1050 pixels.

Le noyau du Su-35 dispose de deux doubles radars en bande X en réseau, à antennes progressives Irbis-E, soit un N-12 à l’avant et un N-011 dans la queue arrière. A l’avant le N-12 est monté sur une unité de commande hydraulique à deux étapes (en azimut et en rouleau). Le dispositif d'antenne scanne par un faisceau électronique dans l'azimut et l'angle d'élévation dans les secteurs non inférieure à 60°. L'unité d'entraînement en deux étapes électro-hydraulique tourne en outre l'antenne par des moyens mécaniques à 60 ° en azimut et 120 ° en roulis. Ainsi, en utilisant la commande électronique et mécanique tour supplémentaire de l'antenne, l'angle de braquage maximal du faisceau peut atteindre 120 °. Le radar Irbis-E détecte les cibles aériennes jusqu’à une portée maximale de 400 km. Le tout avec une nouvelle génération d'optique frontale.

La durée de vie de la cellule est de 6’000 heures de vol, soit un cycle de vie de 30 années d'exploitation. La durée de vie assignée des moteurs AL-117S dérivé de l’AL-31F avec poussée vectorielle est de 4’000 heures.

 

AIR_SU-35_Armed_AAMs_Test_Flight_lg.jpg

Photos : Sukhoi Su-35 @ Sukhoi

Commentaires

Contrat de 2 milliards de dollars US selon Kommersant. Qui parie qu'il sera cloné avant une décennie comme les Su-27 ? :)

Écrit par : Frédéric | 19/11/2015

La même info vu par la Russie ainsi qu'un résumé de quelques achats par la Chine.

http://bmpd.livejournal.com/1584229.html

Écrit par : Benoit | 19/11/2015

Des Su-35 pour la Chine? J'avoue que ça me surprend!

Après certaines versions du J-11 (copies du Su-30) fabriquées sans l'autorisation de Moscou, qui lui refuse du coup la vente de Su-33. Le J-15 une sorte de copie en retro-engineering du Su-33 et enfin le J-16 qui est dérivé des J-11 et J-15!
Je me demande quelle en est les raisons: le climat s'est réchauffé entre Moscou et Pékin, les Russes se disent qu'autant vendre des avions plutôt que la Chine en fasse de toutes façons des copies, ils font confiance au PAK-FA qui sera nettement plus performant, ... soit ils ont besoin d'argent.

Écrit par : Jo-ailes | 19/11/2015

Maintenant que la Russie a réussi a vendre son Su-35 a l'export, il va être intéressant de suivre les futurs ventes susceptible de ce conclure notamment en Indonésie et plus récemment au EAU ( ou la Russie a proposé le Su-35) face au Rafale.

Écrit par : Stéphane | 19/11/2015

Achat d'une petite série ... pour mieux le copier par la suite.
je ne comprend pas l'interet des russes à leur vendre des avions en petites séries si c'est pour les voir copier quelques années après.

Écrit par : Spoutnik | 19/11/2015

Je pense que la Russie a besoin de faire tourner ses usines pour pouvoir acheter ses propres Su35. Elle va profiter de l'effet de série. Ce pays a clairement un problème pour garder dans ses industries un personnel qualifié et formé. Vu la situation économique de la Russie toute rentrée de devise est bonne à prendre. Avait-elle le choix?

Le manque de personnel formé et qualifié pose un problème au secteur de l'aviation civile, désolé pour le hors sujet. Voir la dernière phrase de cet article.

http://bmpd.livejournal.com/1583799.html

Écrit par : Benoit | 20/11/2015

Le contrat pour 48 Su-35 supplémentaires pour l'Armée de l'air Russe a t-il été signé ? Le 1er contrat devant ce terminé fin 2015.

Écrit par : Stéphane | 20/11/2015

Je n'ai pas lu d'article allant dans ce sens. Mais il y a un calendrier de production quinquennal donnant des numéros de série suivant les pays. A vérifier

http://www.air-defense.net/forum/topic/11795-russie-sukho%C3%AF-su-35s/?page=8#comment-922052

Écrit par : Benoit | 21/11/2015

A vérifier la Russie aurait commande 48 Su35.

http://lenta.ru/news/2016/01/11/su35/

Écrit par : Benoit | 11/01/2016

Bonne fin d'année 2015 pour Sukhoi avec la signature enfin annoncé du contrat pour l'armée de l'air et les deux contrats a l'exportation (Chine et Indonésie).

84 appareils en commande pour faire fonctionner la ligne de production jusqu'en 2020.

Apparemment seulement 6 Su-35 ont été livré en 2015 ( possibilité qu'un dernier lot soit délivré début 2016).

Écrit par : Stéphane | 11/01/2016

Si la traduction de cet article est correcte, la Russie a reçu fin décembre l'intégralité des 48 premiers Su 35 C. Je peux me tromper. Soit 12 exemplaires en 2015.

http://bmpd.livejournal.com/1673619.html

Écrit par : Benoit | 11/01/2016

Les commentaires sont fermés.