17/11/2015

F-35, des fissures ont été découvertes !

F-35C_launch_from_USS_Nimitz_(CVN-68)_in_November_2014_(02).JPG

 

La série noire des ennuis du Lockheed-Martin F-35 continue, la semaine dernière, les contrôleurs du Pentagone ont découvert des fissures dans un élément structurel principal de l'aile sur le modèle « C » du F-35 « Lightning II », un porte-parole pour le F-35 du Pentagone Joint Program Office (JPO) a confirmé le 13 Novembre.

La nouvelle a été confirmée par un porte-parole du Pentagone faisant partie du Joint Program Office (JPO). Ces fissures ont été découvertes au cours dune inspection fin octobre qui faisait suite aux essais de durabilité au sol F-35C. Les fissures détectées se trouvaient au niveau de l’un des longerons d’ailes de l’avion.

 

Lockheed-Martin se veut rassurant :

Chez l’avionneur américain, on se veut rassurant sur cette découverte. Pour les ingénieurs en charge du programme, ce F-35C était au banc d’essais de fatigue au sol et la structure avait atteint 13.700 heures de test, ce qui équivaut à 6.850 heures de vol ou plus de 20 ans de vol opérationnel.

Toujours pour rassurer, l’équipe a insisté sur le fait que les appareils déjà en service n’avaient pas plus de 250 heures de vol et n’étaient donc pas concernés par cette découverte.

 

Ce que Lockheed-Martin n’a pas dit :

Certes, l’avion d’essais est justement là, pour subir des tests de durabilité en poussant intentionnellement les structures à leurs limites, dans le but d'identifier les faiblesses et les actions correctives éventuelles. Mais le problème de l’avionneur américain provient du fait que ces fissures sont apparues trop tôt. En conséquence un programme de correction, doit être mis en place pour garantir une vie opérationnelle de l’avion de 25 à 30 ans.

Et ceci s’avère d’autant plus important, que la variante F-35C se distingue par ses grandes ailes et le train d'atterrissage plus robuste, conçu pour les lancements de catapulte et les arrêts brutaux à bord des porte-avions de la marine. De plus, le longeron incriminé fait partie du secteur pliable de l’aile, qui sert à faciliter le stockage à bord d'un porte-avions.

 

1565657_-_main.jpg

Photos : Lockheed-Martin F-35C @US Navy

Commentaires

Si je ne me trompe pas Alcoa est le fournisseur des nervures en alliage d''aluminium et celles en titane.

http://www.alcoa.com/defense/en/F35demo.asp

http://www.alcoa.com/global/en/news/news_detail.asp?pageID=20151007000300en&newsYear=2015

Écrit par : Benoit | 17/11/2015

Le feuilleton continue , c'est une série à plusieurs saisons ! Tout bonnement incroyable ...

Écrit par : philbeau | 17/11/2015

Les pièces forgés du F35 sorte de presses issu d'un programme militaire datant de la guerre froide.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Heavy_Press_Program

Cette presse rénové depuis 2009 a dû voir passer tous les types d'avion militaire US
http://www.cleveland.com/business/index.ssf/2012/02/alcoas_50000-ton_ready_to_go_b.html

Écrit par : Benoit | 18/11/2015

En cherchant un peu voici les diverses « cloisons »du F35 selon leur version.

http://img.photobucket.com/albums/v699/xu-an/f-35_var_bulkheads.jpg

Écrit par : Benoit | 18/11/2015

Les commentaires sont fermés.