31/10/2015

Radar AESA pour le Tejas !

2615406.jpg

 

Bangalore, Hindustan Aeronautics Limited (HAL) a officiellement commandé le radar israélien Elta M-2052 à antenne à balayage électronique, pour équiper l’ensemble de la flotte d’avion Tejas (LCA). De fait l’Indian Air Force confirme l’achat de 100 appareils MkI qui seront livrés dès 2018.

 

Partenariat indo-israélien :

Le remplacement imminent de l’actuel radar multimodes à effet doppler, à antenne mécanique qui équipe les premières versions d’essais du Tejas MkI, par le système AESA ELM-2052 d’Elta Systems illustre la symbiose entre l'industrie de défense de haute technologie israélienne et des besoins rapides de l'Inde. Le radar ELM-2052 ne devait initialement équiper que la future version MKII du Tejas, mais les faiblesses et vieillissantes capacités du système actuel à antenne mécanique, ont poussé l’Indian Air Force a demandé une installation du nouveau radar sur l’ensemble des avions Tejas. Le contrat stipule que 60% des pièces du radar seront produites en Inde et que les deux pays vont continuer à travailler à l’avenir, en vue du développement et des futures mises à jour de celui-ci.

 

Nette amélioration du Tejas :

Avec ce nouveau radar, la version MKI du Tejas et la future version MKII sont, enfin, en phase pour répondre au cahier des charges de l’IAF. Le Tejas mettra en œuvre les missiles Derby et Python air-air, le tout avec une liaison de données numérique interconnectée. De plus, un système de guerre-électronique complet, également d’origine israélienne va venir équiper le standard MkI et compléter définitivement le système de défense de l’avion indigène indien. On apprend également que les problèmes de capacité de carburant interne révélés cet été, ont trouvé une solution.

 

L’ELM-2052 d’Elta Systems :

Le radar ELM-2052 d’Elta Systems est une version AESA de sa famille de radar de contrôle de tir aéroportée désigné EL / M-2032. Ce radar utilise un réseau de transmission / réception avec modules semi-conducteurs, permettant la détection en réseau pour obtenir une plus longue portée de détection, avec une haute fiabilité avec un suivi multi-cible. Il peut également soutenir l'identification des cibles à haute résolution. Il peut détecter des cibles à très longue portée tout en suivant jusqu'à 64 cibles et engager simultanément plusieurs cibles avec des missiles. Dans les missions d'attaque au sol le radar prend en charge la cartographie de navigation et d'images haute résolution (SAR), soutenu par un faisceau réel (RBM) et Doppler (DBS). Le EL / M-2052 est réalisé sous la forme d'un système modulaire, construit avec une capacité de croissance de calcul et de mémoire.

 

hal lca,hal tejas,tejas mki,tejas mk2,iaf,blog défense,infos aviation les nouvelles de l'aviation

 

180 Tejas :

L’Indian Air Force confirme pour la première fois une commande portant sur 180 avions de combat Tejas qui se compose de 100 MKI et 80 MKII. L’IAF précise également que le standard MKI sera porté par la suite au standard MKII durant la période 2023 à 2026.(Sans la version marine).

 

Commentaire :

Les améliorations portées au programme Tejas et le choix de monter un seul radar de type AESA pour les deux standards vont enfin, permettre à l’avion indien de prendre de la maturité. Et même, si le comportement aérodynamique du Tejas ne le portera pas au niveau des meilleurs avions de combat russes ou occidentaux, l’arrivée du radar israélien à balayage électronique et des nouveaux équipements électronique lui permettront d’être un avion respectable.

 

4209304758.jpg

Photos : 1 HAL Tejas MkI @ Damanbir Sekhon 2 radar AESA ELM-2052@ Elta Systems 3 Tejas MkI @ IAF

 

 

Commentaires

Cette action semble démontrer une finalisation du programme Tejas, du coup l'inde-aura-t-elle encore besoin du Rafale français ? Et si, comme vous l'expliquiez dans un autre post ce pays signe pou le T-50 .... je comprends aujourd'hui votre réponse à un commentaire qui signifiait que le contrat MMRCA n'était en fait qu'un plan B !! Bien vu !

Écrit par : Florence | 31/10/2015

Aie, la nouvelle qui va faire flipper nos voisins français pour la vente du Rafale !!!

Écrit par : Marco | 31/10/2015

Le Tejas n'entre pas dans la même catégorie que le Rafale, le Tejas est un chasseur léger qui doit remplacer a terme la flotte de Mig-21 et Mig-27.

Écrit par : Stéphane | 31/10/2015

Parce que vous croyez vraiment que ce petit avion bourré de défauts va remplacer le Rafale. Vous rêvez ...
De toute facon, le contrat Rafale avec l'inde qui n'en fini pas de repousser et changer d'avis tous les jours commence a nous agacer en France. Les indiens sont des clients penibles, les pires et on a d'autres cllients plus fiables a s'occuper et d'autres a conquerir. Les indiens ne sont plus fiables, on en arriverait presque a vouloir annuler tellement ils sont penibles. Et s'ils preferent le tejas tant pis mais c'est eux qui s'en mordront les doigts plus tard.

Écrit par : FabienM | 01/11/2015

A votre place, j'éviterais de parlé trop vite pour le chasseur russe, ça fait longtemps qui traîne des pieds et au moins cette avion correspond'il aux besoins indiens et pour le tejas c'est quand il sera au point.

Écrit par : Adri74 | 01/11/2015

Effectivement, les 2 avions ne boxent pas dans la même catégorie. Le Tejas peut effectuer certaines missions que l'IAF a prévu pour un avion type MMRCA mais d'autres missions plus ambitieuses prévues aussi dans ce cadre ne peuvent être assurées par le premier. D'autre part, avec des Rafale à disposition, je pense que l'IAF profitera de ses capacités pour envisager d'autres missions plus complexes ou faire assurer par celui-ci certaines missions assurées par ses Su-30.

Écrit par : James | 01/11/2015

J'aime bien le Tejas et j'ai beaucoup de respect pour ces équipes de développement qui parviennent à mettre au point un avion moderne comme lui. Ce n'est de loin pas facile, et peu de pays peuvent s'en vanter.
Par contre, me dire que le Rafale a été choisi pour le MMRCA et qu'il pourrait être simplement remplacé par le Tejas, j'ai beaucoup de mal à m'y faire: cela voudrait juste dire que l'avion indien serait meilleur que les Eurofighter, F-16, F/A-18, Gripen, MiG-29, etc qui ont été éliminés durant la compétition.

Écrit par : Jo-ailes | 01/11/2015

Les commentaires sont fermés.