17/10/2015

Le Cseries en phase de certification !

20130914_bombardiercseries_cam_mg_1069.jpg

 

 

Bombardier a annoncé vendredi que son avion CS100 a terminé plus de 90% du programme de certification et se trouve maintenant au stade final des essais en vol qui comporteront quelques semaines d’essais de fonctionnalité et de fiabilité. Bombardier a également confirmé l’accélération graduelle de la production, y compris celle du premier avion pour l’exploitant de lancement, SWISS.

« Nous sommes très enthousiastes d’annoncer que nous en sommes au stade final de la certification. Après un programme d’essais en vol complet, nous nous apprêtons à confirmer que l’avion CS100 est prêt à être exploité par SWISS », a déclaré Fred Cromer, président de Bombardier Avions commerciaux. « Grâce au dévouement et au dur labeur de plusieurs personnes dans le monde entier, durant de nombreuses années, nous sommes fiers aujourd’hui d’annoncer que cette dernière phase d’essais en vol nous place sur la bonne voie pour obtenir la certification d’ici la fin de 2015. »

« L’énorme travail rigoureux de nos employés, fournisseurs et clients sera démontré au cours des prochaines semaines, alors que l’avion CS100 sera opéré selon un horaire de vols similaire à celui des sociétés aériennes commerciales sur des aéroports clés en Amérique du Nord. Ces essais de fonctionnalité et de fiabilité incluront les performances sur piste, les atterrissages et les demi-tours à l’aéroport, ainsi que les opérations au sol, le tout pour préparer l’avion CS100 à son exploitation par SWISS à la première moitié de 2016 », a affirmé Rob Dewar, vice-président du programme d’avions C Series de Bombardier Avions commerciaux.

« Les essais en vol de fonctionnalité et de fiabilité, qui seront effectués selon des itinéraires de vol et des procédures d’exploitation typiques des sociétés aériennes, comprendront environ 15 aéroports représentatifs au Canada et 20 aux États-Unis », a ajouté M. Dewar.

 

Un avion plus propre :

Le mois dernier, Bombardier a annoncé qu’elle avait effectué tous les essais de performance sonore et que les données confirmaient que ces appareils sont les avions de série les plus silencieux de leur catégorie. L’empreinte sonore de ces avions et leurs capacités exceptionnelles sur courte piste en font les avions idéaux pour divers types d’opérations. Plus tôt cette année, Bombardier confirmait que l’autonomie maximale des avions C Series pourra atteindre 3 300 NM (6 112 km), soit quelque 350 NM (648 km) de plus que prévu initialement. L’avion assure un avantage de plus de 20 pour cent sur le plan de la consommation de carburant, comparativement aux autres avions de série, et de plus de 10%  comparativement aux avions remotorisés. Cela signifie qu’un avion C Series pourrait réduire les émissions de carbone d’un exploitant jusqu’à 6 000 tonnes par année. Les avions de la C Series émettront également 50% moins d’émission de NOX que ne l’exigent les normes CAEP 6.

Bombardier évalue l’empreinte environnementale de ses avions pour la totalité de leur cycle de vie. Grâce à leur conception, à leur fabrication, à leur exploitation et à leur recyclabilité, les avions C Series recevront une déclaration environnementale de produit (EPD) dès leur entrée en service, une première dans l’industrie.

 

La gamme  CSeries :

La gamme d’avions C Series, qui représente la fusion entre la performance et la technologie, est de conception entièrement nouvelle et offre aux exploitants des économies potentielles de 7,5 à 12 millions de dollars par avion. Ces avions assurent un avantage de plus de 20% sur le plan de la consommation de carburant, comparativement aux autres avions de série, et de plus de 10 pour cent comparativement aux avions remotorisés.

En plus d’offrir les meilleures caractéristiques économiques de sa catégorie avec la gamme d’avions C Series, Bombardier a travaillé de façon considérable au design de la cabine afin d’assurer une excellente expérience aux passagers. Dotés de sièges, de coffres de rangement et de hublots plus grands, les avions C Series créent une sensation d’espace digne des gros-porteurs qui procure aux passagers un confort inégalé. Les avions CS100 et CS300 ont en commun plus de 95 pour cent de leurs pièces, ainsi que la même certification de type. Le moteur PurePowerMD PW1500G de Pratt & Whitney, combiné à un aérodynamisme évolué, permet une réduction de la consommation de carburant, du bruit et des émissions, rehaussant la compatibilité environnementale et sociale de ces avions.

En ciblant le segment de marché des avions de 100 à 150 places, Bombardier a enregistré des commandes et engagements pour 603 avions C Series, dont 243 en commande ferme.

 

Air Canada très intéressé :

On apprend également qu’Air Canada, pourraient passer des commandes auprès de Bombardier pour la CSeries. Des négociations sont en cours avec le transporteur national qui pourrait annoncer prochainement une commande substantielle d’appareils. Deux autres compagnies dont les noms ne sont pas connus sont également en discussion avec Bombardier.

 

CSeries-Swiss.jpg

Photos : 1 CS100 d’essais 2 le premier CS100 destiné à SWISS @ Bombardier

Commentaires

Merci pour l'information mais vous aviez posté le même poulet en août et en septembre ! Le Cseries était à 80% en août, aujourd'hui à 90%, demain à 99% etc. Quant aux promesses dithyrambiques des très insistants propagandistes de Bombardier, j’attends la mise en service et 6 mois de vols en ligne pour juger sur pièce.

Écrit par : Uldry | 17/10/2015

Il serait aussi très intéressant que vous vous nous parliez des dernières nouvelles locales d'ici, au Québec, dans la presse écrite, radio et télévisée, qui nous parle de toutes les démarches de Bombardier afin de trouver un repreneur ou un partenaire pour terminer le projet Série C...
Airbus et Embraer ont été sollicités au cours des dernière semaines sans succès, prochain essai avec Boeing ! Il faut un candidat avec pas mal de $$$,les investissement Série C se situent autour de 5 à 7 milliards $ can, dépendant des sources.

Mes sources d'infos sont: Radio Canada TV et Radio, La Presse Affaires, TVA Nouvelles, le journal Les Affaires, etc. que l'on peut qualifier de fiables!

Salutations cordiales.

Écrit par : Gilbert Piccard | 18/10/2015

Bonjour,
Pour répondre à mon compatriote Gilbert Piccard, le 14 juin 2015 au salon du Bourget, le ministre de l'Économie, de l'Innovation et des Exportations Jacques Daoust a lui-même évoqué que le gouvernement du Québec est prêt à acheter des actions de Bombardier ou à lui accorder un prêt si l'avionneur lui demande une aide financière, notamment pour soutenir son programme CSeries. Tous les partis politiques au Québec soutiennent Bombardier. Je demeure confiant de la réussite de ce programme. Il existe sur le web quelques sites fiables d'information sur l'aréonautique dans la langue de Molìère. En plus de Avia News, je recommande: http://www.avionslegendaires.net/ Pour toutes les aspects de la défense du Canada, le site indépendant: http://www.45enord.ca/

Bonne lecture!

Écrit par : Simon Perrault | 19/10/2015

Les commentaires sont fermés.