04/10/2015

Des CL-415 pour Terre-Neuve-et-Labrador !

482.jpg

 

 

Bombardier Avions commerciaux a annoncé la livraison de deux avions amphibies Bombardier 415 au gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador. Cette commande avait été annoncée en mars 2014. Le premier appareil a été livré en mai 2014. La livraison du second avion a été effectuée en septembre 2015 et l’avion a été dévoilé aujourd’hui à St-Jean, Terre-Neuve.

Tel qu’annoncé précédemment par Bombardier, la transaction du contrat pour les deux avions est évaluée à 73,7 millions de dollars et comprend plusieurs améliorations du produit.

«L’avion Bombardier 415 construit au Canada a fait ses preuves en matière de lutte contre les incendies et constitue un outil essentiel pour la protection de nos collectivités, notre environnement,  nos ressources et notre faune. L’avion a été un élément majeur de la priorité stratégique du gouvernement pour accroître notre capacité à combattre les incendies de forêt dans la province », a précisé l’Honorable David Brazil, ministre des Transports et des Travaux publics du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador. « Nous entrevoyons avec plaisir le maintien de nos relations avec Bombardier. »

Il existe plus de 160 avions Bombardier 415 et de ses prédécesseurs, les avions CL-215 et CL-215T, en service dans le monde entier. Le Canada compte près de 60 de ces appareils, soit l’une des plus importantes flottes nationales de ce genre dans le monde.

 

Le CL-415 :

L’avion de lutte contre les incendies Bombardier CL 415 atteint une vitesse de croisière normale de 180 nœuds (333 km/h), dans certaines conditions. Pour une mission moyenne de six milles marins (11 kilomètres) de distance entre le plan d'eau et le foyer d’incendie, il peut effectuer neuf largages à l'heure, déversant avec précision quelque 55 233 litres (14 600 gallons US) de liquide extincteur.

Bien qu’étant, comme son prédécesseur, un appareil tout en métal amphibie à aile haute, il est équipé de turbopropulseurs Pratt & Whitney Canada PW123AF au lieu d’un moteur à pistons, d’un poste de pilotage à écrans EFIS (LCD), de l’air conditionné et de commandes de vol assistées. L’électronique embarquée a été améliorée afin de faciliter la maintenance. C’est un appareil robuste et fiable. Il opère souvent dans des environnements difficiles où ses principales menaces sont la corrosion, les manœuvres brusques et fatigantes pour la structure, les conditions atmosphériques ainsi que le vol à basse altitude. Une version spéciale anti-incendie permettant une plus grande capacité d’emport existe sous le nom CL-415GR.

En dehors de la version « classique » de lutte contre le feu, il existe une version appelée CL-415MP (MP : Multi purposes, soit Multi usages) qui permet des missions de recherche et de sauvetage, de surveillance des côtes ou des ressources naturelles ainsi que de transport.

 

ezdi.jpg

Photos : Bombardier CL-415 en action@ Bombardier

Commentaires

Comme québécois, je suis bien heureux de cette vente à à la province de Terre-Neuve-et-Labrador! La version 415 a bénéficié de l'expérience des utilisateurs du 215 dont nos amis de la sécurité civile française. Cette version est plus résistante à la corrosion marine que le 215. En Europe, l'écopage s'effectue principalement en mer tandis qu'en Amérique du noPascale Bussières : Alicerd celle-ci se fait dans les nombreux lacs et rivières qui abondent. Et si cela vous intéresse, vous pouvez visionner "La Turbulence des fluides" ce film franco-québécois réalisé par Manon Briand et sorti en 2002. Le rôle principal d'Alice est joué par la québécoise Pascale Bussières et une certaine Julie Gayet interprète le rôle de Catherine mais la véritable vedette du film est le 415! Vous remarquerez quel l es dimensions des écopes n'excèdent pas 10 x 12 cm ce qui rend impossible l'aspiration, puis son rejet, d'un corps humain tel que présenté dans ce film!
Cordiales salutations d'un lecteur d'outre-Atlantique.

Écrit par : Simon Perrault | 05/10/2015

Les commentaires sont fermés.