02/10/2015

Nouvelles frappes russes en Syrie !

2171811.jpg

 

 

On apprend ce matin que des avions russes ont détruit un centre de commandement de l'Etat islamique dans la province syrienne d'Alep.

Des avions russes ont détruit un centre de commandement de l'Etat islamique dans la province syrienne d'Alep, rapporte vendredi le ministère russe de la Défense.

Dans le même temps, dans la région d'Idleb, des Su-25 des forces aériennes russes ont détruit plusieurs bunkers et dépôts de munitions des terroristes, indique le ministère. Un autre centre de commandement des djihadistes a été anéanti dans une frappe russe réalisée dans la province de Hama.

4779377_6_ee42_les-frappes-russes-du-30-septembre-2015-en_1df0e248c3b5c141081538102683465a.png

Depuis son engagement en Syrie, l'aviation russe engagés au moins 30 frappes, notamment sur la ville de Djisr al Choughour, tenue par les insurgés, dans le Nord-Ouest du pays. 

 

Photo : Sukhoi Su-25 « Frogfoot » @ Sergy

 

Commentaires

A tort ou a raison, les Russes semblent avoir une stratégie réaliste en voulant maintenir un Etat Syrien en place capable de reconstruction par la suite. USA et France semblent eux s'enfoncer dans la croyance du colonialisme démocratique qui ne marche pas en Irak, en Libye et en Afghanistan. Ces frappes russes semblent également coordonnées avec les combattants au sol ce qui n'est pas le cas des engagements occidentaux.

Écrit par : Marco | 02/10/2015

@marco :
Les manœuvres de la France (et des EEUU) n'ont rien à voir avec du colonialisme. La France n'est rentrée en guerre en Syrie que la semaine dernière, pour rappel.
.
Pour le reste, il s'agit surtout de la contention. Empêcher que les problèmes sortent significativement de Syrie en tapant sur le plus fort du moment et en rééquilibrant systématiquement les forces entre les différentes factions. Technique qui ne permet pas de sortir du conflit, mais assure que les combattants du moment auront autre choses à f* que d'aller exporter leur guerre. Les forcer à s'entretuer à un double avantage : pendant qu'ils font ça, ils ne font rien d'autre que se combattre, ne s'allient pas contre un ennemis commun, et s'éliminent mutuellement.
.
C'est une simple stratégie de contention dans un conflit où ils ne sont que marginalement acteurs. D'un point de vue Américain c'est une excellente stratégie. C'est un peu moins vrai pour les Européen depuis la crise des migrants, mais elle aurait eu lieu de toutes façon, et continuera avec l'entrée en guerre de la Russie.
.
Les voisins de l'Irak et de la Syrie - Turquie, Iran, Arabie, Qatar sont nettement plus impliqués dans la guerre.

Écrit par : v_atekor | 02/10/2015

@V_atekor: Les terroristes sont pour certains déjà en Europe et en France, de plus le flux de réfugiés est particulièrement propice à la venue de membre de Daech. Il fallait surtout éviter une guerre en Syrie. je vous rappelle que la France tout comme les USA ont soutenu les manifestation anti-Bachar El-Assad, reconnu l'Armée syrienne libre et notamment armé celle-ci. La France a eu une influence sur ce qui se passe tout comme en Libye et ailleurs. En soi je partage l'avis de marco sur le sujet, et celà ne veut pas dire que d'autre pays ne portent pas de responsabilité dans cette grave erreur de l'histoire.

Écrit par : Florence | 02/10/2015

Côté terrorisme, les réfugiés ne changent strictement rien. Il y a assez de candidats en Europe pour mettre des bombes, et ils sont bien plus discrets, ont bien plus de contacts et de moyens que ceux qui viennent en ayant tout laisser derrière eux. Et quand bien même la France n'aurait pas pris parti en Syrie contre un dictateur, elle aurait quand même été une cible de choix pour les djihadistes.
.
Entre soutenir politiquement une révolution contre un dictateur et être à l'origine d'une guerre civile, puis d'une guerre de conquête, il y a un monde. Ici, ce sont les plus silencieux qui sont le plus actifs. La guerre se joue entre l'Iran et l'Arabie pour le contrôle des territoires qui séparent ces deux pays ennemis. La Turquie profite de l'occasion.
.
Faire retomber la responsabilité de cette guerre sur la France et les EEUU revient à faire tomber la responsabilité de la première guerre mondiale sur le Mexique et son allié Guatémaltèque sous couvert d'avoir soutenu l'un ou l'autre des camps et d'avoir commercé avec lui.

Écrit par : v_atekor | 02/10/2015

Daech a donné instruction à ses collègues islamistes de rester dans les pays européens pour y commettre des "frappes". A bon entendeur.

Écrit par : Charles | 02/10/2015

@florence, les terroristes n'ont pas besoin de passer par les migrants pour venir en europe, car ces terroristes qui frappent l'europe sont généralement des européens. ils vont et viennent comme ils veulent.

Pour ce conflit, je pense effectivement que les occidentaux se plantent en espérant arriver à faire de la Syrie un pays démocratique. Imposer notre modèle à ces pays n'est pas dans leur culture et on le voit avec les autres pays qui ont fait leur révolution, ils ont tous plongé dans le chaos et l'instabilité.
La Russie fait le bon choix, maitenir el Assad est la moins mauvaise chose à faire car le jour où Assad tombera avec son armée c'est le pays tout entier qui tombera sous l'EI. Les rebelles opposants à El Assad se feront exterminé par l'EI. Et l'EI aura une prte ouvert verse le Liban. Bref soutenir El Assad est la seule chose à faire pour le moment, après ...

Écrit par : FabienM. | 02/10/2015

L'engagement russe en Syrie change beaucoup plus la donne que ne le croient certains.les russes arrivent avec une stratégie bien étudiée qui consiste a des raids aériens qui s'appuient sur des forces au sol(armée régulière syrienne) pour occuper les positions nettoyés.une stratégie qui va vite se révéler efficace ,si bien sur les sponsors locaux du terrorisme(turcs et pays du golfe)sans oublier ceux qui chapeautent tout ce dispositif infernal anti-assad:les occidentaux et a un degré moindre les israéliens , ne viennent pas mettre leur grain de sable dans la machine. Je ne sais pas si cette intervention russe réussira mais elle a moins le mérite d'avoir déjà fait tomber les masques.

Écrit par : kadji | 02/10/2015

Amusant de voir que les services secrets européens s'inquiètent justement de l'infiltration de terroristes de l'EI tout comme le juge francais Marc Travidic et que certain dénigre cet état de fait. On a politique extérieur que l'on fait, ventre des Rafale et des Mistral à Al Sissi, tyran de son état mais voilà amis de l'Occident comme le fut Saddam et Kadafi en son temps. L'hypocrisie gouvernementale n'a pas de limite. Mais voilà aujourd'hui la sauvegarde de la Syrie passe par le maintien de Bachar El Assad n'en déplaise à Obama et Hollandes.

Écrit par : Jean-Charles | 02/10/2015

Le problème c'est que la Russie ne frappe pas l'EI, mais tous les opposants à El Assad. Et selon certains spécialiste, cela pourrait même renforcer l'EI.

Écrit par : Imhof | 02/10/2015

@Kadji
tu as raison, le stratégie russes est la bonne, avec une aviation qui appuie des troupes au sol. Le seul problème c'est que l'armée de El Assad est tellement affaibli (et sans ravitaillement en hommes) qu'elle n'a pas la capacité de reprendre du terrain. Tout ce qu'elle peut faire actuellement c'est défendre et tenir ses positions.
L'arrivée de russe sur le terrain n'est pas d'actualité à dit Poutine mais il ne l'a pas exclu pour la suite. On peut donc penser que le renfort au sol arrivera plus tard, quand les rebelles (encerclé par l'armée syrienne loyaliste, Al Nosra et Daesh)auront été trop affaibli pour tenir leur positon.

L'europe et les USA se trompe en croyait que préserver les rebelles est une nécessité. Ces rebelles n'auront jamais la capacité à faire front à Daesh si El Assad tombe. C'est dur à dire mais El Assad est la seule solution à court terme pour stabiliser ce pays pris dans la mouvance islamiste extrémiste. Pour moi l'urgence est de rétablir ce pays tel qu'il était en éliminant les groupes terroristes, et plus tard on pourra voir le cas de El Assad mais ce n'est pas l'urgence du moment car tant que ce pays reste dans sa situation actuel le terrorisme internationale sera alimenté et le monde en danger.

Écrit par : FabienM. | 03/10/2015

@lmhoh
Daesh n'est pas le seul groupe terroriste en Syrie pour exemple le groupe al nosra qui a fait allégeance a al qaida est inscrit sur la liste des groupes terroristes de l'ONU depuis 2012 sans oublier les petits groupuscules qui se sont radicalisé au fil du temps. Et lorsque un François "somme" la Russie de frapper uniquement dache(comme il dit) ou un Obama qui appelle a ne pas frapper les autres groupes"sunnites" bref en un mot il ne faut pas frapper les "bons" terroristes selon ces messieurs ce qui est d'une gravité extrême. Maintenant on sait que l'axe anti-assad fricote avec les terroristes et compte sur lui pour faire tomber Assad,ces apprentis sorciers vont s'en mordre les doigts un jours ou l'autre.
@fabien
Je suis d'accord avec vous mais avec une petite nuance a propos de l'armée syrienne qui a mon avis est moins affaiblie qu'on nous le dit,en tout cas on va vite le savoir.

Écrit par : kadji | 03/10/2015

"Le problème c'est que la Russie ne frappe pas l'EI, mais tous les opposants à El Assad. Et selon certains spécialiste, cela pourrait même renforcer l'EI."
Al Nosra, c'est le nom d'al Qaeda en Syrie et la France a donc longuement soutenu Al Qaeda.
Et bon, au moins les Russes ne bombardent pas les hôpitaux MSF, ce que font les Américains et l'OTAN en Afghanistan. Pour augmenter le flux de réfugiés de manière à nuire encore plus à l'Europe ?

Écrit par : Géo | 03/10/2015

Les commentaires sont fermés.