20/09/2015

Le Japon prépare l’achat de V-22 & F-35 !

2468210621.jpg

 

Tokyo, cette fois c’est officiel, le Japon va commander le Bell/Boeing V-22 « Osprey » et des Lockheed-Martin F-35 dans le prochain programme d’armement. Cette première commande concerne un lot de 22 aéronefs de type V-22 et 6 avions de type F-35.

 

Budget militaire en augmentation :

Avec plus de 41 milliards de dollars proposés, représentant une augmentation de plus de 2% par rapport au budget précédent, le Japon se dirige de nouveau vers un budget record alloué à ses forces d’autodéfense. Les demandes du ministère prennent également en compte les changements effectués récemment dans les lignes directrices de la coopération nippo-américaine avec le renforcement des effectifs dédiés au domaine spatial ou à la lutte contre les attaques dans le cyberespace. Enfin, après l’assassinat de deux ressortissants japonais par l’État islamique, le ministère prévoit de renforcer sa présence dans le Moyen-Orient et notamment en Jordanie avec l’envoi d’un nouvel attaché de défense chargé de la coopération en matière de lutte antiterroriste. Il s’agit de la quatrième augmentation consécutive du budget accordée aux FAD.

 

Second client export pour le V-22 :

La décision de commander  22 V-22 « Osprey » place le pays en tant que second acquéreur de l’aéronef à l’exportation, après Israël.  Le Japon prévoit de se doter de la version V-22B Block C.  Le contrat est estimé à un peu plus de 3 milliards de dollars.

 

F-35 et chaine de production :

 

1589228373.jpg

La commande de 6 Lockheed-Martin F-35A «Lightning II» coïncide avec la mise en place d’une chaine de fabrication d’ici 2016, afin de produire le premier appareil de type F-35 destiné à la Japan Air Self-Defence Force. Selon l’objectif fixé par le cahier des charges, il s’agit de remplacer deux escadrons de F-4 "Phantom", soit un total de 40 appareils. Le coût total pour l’acquisition de 40 F-35 serait de 8 milliards de dollars (coût du F-35 par unité entre 140 à 150 millions de dollars). L’appareil choisi, doit pouvoir contrer les menaces croissantes dans la région de la Chine et de la Russie. Le marché des avions de combat est actuellement, très actif dans la région du fait, non seulement du vieillissement des flottes, mais également d’une crainte d’insécurité croissante.

 

Photos : 1 Bell/Boeing V-22 « Opsrey » @ USMC 2 Chaine de montage F-35@ Lockheed-Martin

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Le Japon qui commande aux américains ... quelle surprise !!!!
Bon cela dit, je reste scotché qu'un aps achète actuellement le F-35 après tous les déboires et révélations qui ont été fait cette années sur le F-35 et ses incapacité opérationnel. Cet avion, le plus cher du monde, risque fort certainement d'être le plus gros flop de l'aviation ... et pourtant il se vend.

Bon, certes, le Japon a toujours acheté américain, depuis 1945 ils ont toujours été sous leur domination politico-militaire. Mais de là à acheter le F-35 faut oser. Les autre sont fait l'erreur de l'acheter sur papier, mais eux font pire, ils font l'erreur de l'acheter malgré qu'on sait que ce sera un flop technologique et opérationnel.
Et à coté de ça, des avions plus opérationnel comme l'Eurofighter ou le rafale, plus performants, bien moins chers, se vendent très mal.

Écrit par : FabienM. | 20/09/2015

Les commentaires sont fermés.