12/09/2015

Le Koweit a choisi l’Eurofighter !

1A-Kuwait.jpg

 

 

 

Le Koweït a choisi son futur avion de combat, le pays va procéder à l’acquisition de 28 Airbus DS Eurofighter « Typhoon II ». L’accord a été négocié avec le gouvernement italien qui était le principal interlocuteur pour cette vente. Les deux autres avions en concurrence étaient le Rafale de Dassault Aviation et le F/A-18 E/F « Super Hornet » de Boeing.

Dans une déclaration à la presse hier soir, Airbuis DS n'a fourni aucun détail quant au standard de  l'aéronef qui sera livré, ni quels équipements ont été retenus. On sait par contre que le Koweit désire 22 monoplaces et 6 biplaces « Typhoon II ». Il semble, selon les premières informations disponibles en cette fin de journée, que le Koweit sera le premier pays à recevoir le standard "T3" doté du radar à balayage électronique développé par Selex ES Group.

Avec cet accord Airbus DS finalise des engagements pour un total de 599 avions. Depuis l'entrée en service à la fin de 2003, 444  avions ont été livrés à 6 Nations: l'Allemagne, le Royaume-Uni, Italie, Espagne, Autriche et l'Arabie saoudite. En Décembre 2012, le Sultanat d Oman a ordonné 12 Eurofighter.

 

Airbus DS Eurofighter T3 :

Cette nouvelle version de l’Eurofighter contient plusieurs améliorations permettant à l’avion d’être pleinement multirôle en comparaison des versions et standards antérieurs. L’Eurofighter T3 Block15 dispose du capteur IRST de série, il permettra la mise en oeuvre du missile METEOR, ainsi que les missiles TAURUS et Storm Shadows. 

Par rapport à la version «Tranche 2» ce nouveau standard du «Typhoon» intègre les dernières innovations technologiques. Comme par exemple un système de largage de carburant qui permettra au «Typhoon» de rester en vol et en mission plus longtemps, ou encore le radar CAPTOR-E doté de l’antenne à balayage électronique de Selex-ES.

Pour permettre la mise en place du radar à antenne AESA définitif, l’avion a reçu une capacité de puissance électrique additionnelle, ainsi qu’une architecture de calcul offrant une vitesse supérieure. 

 

a-stronger-force-multiplierjpg-1794.jpg

Photos : 1 Eurofighter aux couleurs du Koweit 2 Eurofighter T3 @ Airbus DS

 

Commentaires

Je me pose plusieurs questions sur cette vente.

L'Italie a-t-elle revendue ses spots d'Eurofighter T3 Block15? Et au final elle aura moins d'avions de ce modèle.

Ces avions ont-ils la modification aérodynamique Eurofighter Ehanced Manoeuvrability?

Les Etats-unis ont-ils perdu leur influence dans cette région? Le faite qu'ils réorganisent leur défense sur la Chine, a-t-il vexé les Pays du golfe?

Écrit par : Benoit | 12/09/2015

Homogénéité de flotte avec le voisin Arabie saoudite ?

Écrit par : philbeau | 12/09/2015

Joli contrat pour Airbus Military.
Cependant, l'annonce de négociations pour 28 avions avait déjà été faite début janvier 2014

(voir ici: http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/01/16/97002-20140116FILWWW00394-eurofighter-vente-de-28-avions-au-koweit.php)

...et de nouvelles informations étaient sorties début juin quant aux négociations en cours avec l'Italie:

http://www.wsj.com/articles/kuwait-in-talks-with-italy-to-buy-eurofighter-typhoon-combat-jets-1433429490

Le Koweit a fait son choix depuis longtemps, il aurait été très surprenant de voir le Rafale retenu là bas, ce pays n'est pas lié avec la France comme peut l'être l'Egypte, ou le Qatar. Pour le reste, il ne serait pas étonnant de voir une commande de Super Hornet pour faire plaisir aux américains.

En tout cas, les pilotes allemands, italiens, espagnols ou britanniques risquent d'être jaloux des pilotes koweitiens, étant donné que le standard T3 n'est pas encore entré dans les forces...

Écrit par : patex | 13/09/2015

Achat politique comme d'habitude.
Et solidarité européenne oblige, c'est bien qu'il ait écarté un avion US

Écrit par : James | 13/09/2015

Bonjour,

@Benoit : "Les Etats-unis ont-ils perdu leur influence dans cette région?"

Les US ont clairement invités les pays du Golfe à ne pas se fournir chez eux en terme d'avions de combat modernes :

http://www.opex360.com/2015/02/23/le-pentagone-ne-prevoit-pas-de-vendre-le-f-35-aux-pays-du-golfe-arabo-persique/

Le message a été reçu "fort est clair" par le Kowet, l'Egypte, le Quatar, ...

Cordialement / Frédéric A.

Écrit par : FredericA | 13/09/2015

@Frédéric, je ne pensais pas au F35 car dans la région il est réservé à Israël mais à une version F15 Silent Eagle (réservé à l'Arabie Saoudite?) ou F18 E/F Advenced

http://www.militaryfactory.com/aircraft/detail.asp?aircraft_id=844

http://www.frontline-defence.com/index_archives.php%3Fpage%3D2136

Cordialement.
Benoit

Écrit par : Benoit | 13/09/2015

Et ces 28 Typhoon vont remplacer 40 Hornet?
Sinon, "pas de liens avec la France": avant le Koweït alignait des Mirage F-1 qui furent remplacés par des le F/A-18C/D, préférés au Mirage 2000 pour leur système d'arme (ils furent commandés avant la guerre du Golfe mais livrés après). Donc pas forcément un achat politique, même pour la "homogénéité avec son voisin saoudien", mais il est vrai qu'à l'époque les 2 pays avaient sciemment choisi le BAC Lightning pour avoir un système commun.

Écrit par : Jan Imhof | 13/09/2015

"un système de largage de carburant qui permettra au «Typhoon» de rester en vol et en mission plus longtemps"

Comment un système de "largage" du carburant peut-il permettre de voler plus longtemps ? Quelqu'un peut-il m'expliquer ?

Écrit par : Matt | 14/09/2015

@MATT
C'est simple, le carburant est dabord pompe dans les reservoirs externes, puis ensuite dans les reservoirs internes. Or ses reservoirs externes sont lourds, meme vide, et s'ils ne sont pas largables une fois vidés ils alourdissent l'avion et donc ses performances en vitesse et autonomie

Écrit par : FabienM | 14/09/2015

"un système de largage de carburant", ça ressemble à un vide-vite.
"largage de réservoir" serait plus indiqué pour permettre de ne pas s'en encombrer quand ils sont vides

Écrit par : James | 14/09/2015

@FabienM
Merci pour la réponse. Mais l'Eurofighter "de base" étant déjà pourvu de 3 points d'emport humides, est-ce à dire qu'avant cette évolution il n'était pas possible de larguer les réservoirs supplémentaires ? Ceci me paraît étonnant...

Le transfert de carburant des réservoirs externes vers les réservoirs internes n'est pas une nouveauté, la plupart des chasseurs modernes en sont capables. De plus, en général on utilise d'abord le carburant des bidons avant de passer sur les réservoirs internes quand ceux-ci sont vides.
Et puis ces réservoirs coûtent cher. Sauf urgence du combat, on préférera les ramener au bercail avec l'avion pour pouvoir les réutiliser.

Écrit par : Matt | 15/09/2015

Les commentaires sont fermés.