10/09/2015

L’USAF en manque de bombardiers ?

B-2_Spirit_original.jpg

 

 

Selon les estimations de l’US Air Force, celle-ci aurait besoin d’un total de 80 à 100 bombardiers stratégiques à longue portée pour les vingt prochaines années. Hors, il semble que des experts tirent la sonnette d’alarme, car ce chiffre ne correspondrait pas à la réalité du terrain.

Un ancien commandant de la force de bombardiers de l'USAF expliquait cette semaine, que ce chiffre ne peut pas répondre aux objectifs américains de sécurité nationale. Le pays devrait en plus, envisager de rajeunir en profondeur sa flotte de bombardiers stratégiques, avec un nombre plus élevé   du futur bombardier, plus connu sous le nom de Long Range Strike-Bomber (LRS-B). Cette analyse démontre, que l’USAF dispose en réalité moins de 100 bombardiers, réellement aptes au combat et dont la moyenne d’âge est de 38 ans.

 

L’analyse se base sur le fait que les Boeing B-52 restent certes, très puissants, mais sont peu nombreux, tout comme la flotte de Rockwell B-1B et le très cher B-2, dont l’entretien reste particulièrement problématique. Ce point de vue a été appuyé par l’analyste de la défense de Washington,1 Mark Gunzinger du Center for stratégique. Ce dernier appuie sa démonstration sur le fait que sur une flotte actuelle de 20 B-2, seulement 12 d’entres eux peuvent réellement être mis en œuvre, les autres étant en maintenance.

Selon une étude récente, les « bons vieux » Boeing B-52 seraient bien incapables de pénétrer l’espace aérien Chinois, Russe et probablement Iranien dans un avenir proche. Réduisant ainsi la réelle capacité de frappe américaine. Pires, c’est une partie importante de la capacité de dissuasion nucléaire américaine qui aujourd’hui, doit être remise en question.

 

Un nouveau bombardier :

Pour combler cette faiblesse stratégique, il devient important de soutenir le développement du futur bombardier LRS-B et de prévoir une acquisition plus large que prévue actuellement. Mais le grand défi concerne le prix du projet dont le cout unitaire est actuellement estimé à près de 550 millions de dollars.

 

gd24zyctfim6ta26q8dd.jpg

Photos : 1 B-2 « Spirit » 2 B-52 @ USAF

 

Commentaires

C'est sûr que pour continuer à bombarder autant de pays, il faut assurer derrière !

Écrit par : Bertrand | 10/09/2015

A quoi sert un bombardier dans les guerres asymétriques d'aujourd'hui et celle d'hier? Exemple la Syrie, l'Iraq, l'Afghanistan, la Lybieles guerres que l'occident a perdu. Car les politiques nous ont fait changer de mode de vie, moins de liberté et plus de surveillance, plus de contrôle, ce que voulait nos ennemis.
je sens que l'on va me répondre que nous ne connaissons pas les ennemis de demains. que la Russie, la Chine s'arme. Que seul les américains et l'Otan doivent être armé.
Je répondrais que nous ne connaissons pas la technologie qui permettra de détecter (radar passif, transhorizon) et abattre (missile à mach 5) le beau bombardier américain beaucoup trop cher et coûteux aux contribuables américains.
Au plaisir de lire que je suis un affreux communiste, un anti-américain, un anti-Otan, et autres jugements.

Écrit par : Benoit | 11/09/2015

" A quoi sert un bombardier dans les guerres asymétriques d'aujourd'hui et celle d'hier? Exemple la Syrie, l'Iraq, l'Afghanistan, la Lybieles guerres que l'occident a perdu. "

Encore un qui mélange résultat militaire sur le terrain et résultat des décisions politiques qui s'en suivent. Les USA et leurs alliés n'ont perdu aucune bataille tant en Irak qu'en Afghanistan ou en Libye. Cela à merdé parce que les politiques ont bâclé le bon travail qu'ont accomplis les militaires en laissant ces pays devenus très fragile se démerder tout seul à la merci des djihadistes.

Ce serait comme de remettre l'efficacité de la police et de son matériel en cause suite au démantèlement et à l'arrestation réussie d'un gang de dangereux criminels parce que'un juge irresponsable à décidé de les faire tous les relâcher pour les voir recommencer à commettre des délits ou des braquages deux semaines plus tard.

" Je répondrais que nous ne connaissons pas la technologie qui permettra de détecter (radar passif, transhorizon) et abattre (missile à mach 5) le beau bombardier américain beaucoup trop cher et coûteux aux contribuables américains "

On pourrait raisonner pareil en disant à quoi sert la recherche médicale sur les virus et les vaccins puisque nous ne connaissons pas la technologie qui nous permettra de détecter demain à temps des nouveaux virus inconnus et virulents. Et de faire former et de faire travailler des chercheurs pour ce type de recherche coûtent beaucoup trop cher aux contribuable.

Juste pour répondre à votre intervention. Le but de la recherche dans l'armement c'est justement d'être les premiers dans les domaines de la haute technologie militaires. Ceux qui seront les mieux développés technologiquement n'auront pas ce soucis de devoir faire face à des nouvelles technologies inconnues et supérieurs. Ce seront ceux d'en face qui devront s'inquiéter.

Et moi je préfère que le leaderships des hautes technologies soit et reste du côté de l'occident, du Japon ou de la Corée du sud et pas du côté de la Russie ou de la Chine

D.J

Écrit par : D.J | 11/09/2015

Je me permets de reprendre vos mots, @DJ

"On pourrait raisonner pareil en disant à quoi sert la recherche médicale sur les virus et les vaccins puisque nous ne connaissons pas la technologie qui nous permettra de détecter demain à temps des nouveaux virus inconnus et virulents. Et de faire former et de faire travailler des chercheurs pour ce type de recherche coûtent beaucoup trop cher aux contribuables."

Moi je préfère que l'on finance plus la recherche médicale, le spatiale, la science, le sociale, l'école, l'université, la prévention médicale, les services sociaux, aide aux victimes, les réfugiés, la formation professionnelle que le complexe militaro-industriel en projet farfelu du genre Boeing X-20 Dyna-Soar , avion à propulsion atomique, etc.

"Juste pour répondre à votre intervention. Le but de la recherche dans l'armement c'est justement d'être les premiers dans les domaines de la haute technologie militaires. Ceux qui seront les mieux développés technologiquement n'auront pas ces soucis de devoir faire face à des nouvelles technologies inconnues et supérieures. Ce seront ceux d'en face qui devront s'inquiéter."

Dans l'histoire de notre terre les empires les plus forts ont toujours été battus.

Je préférai une détente généralisé. Même si j’adore, paradoxalement, les beaux jouets militaires.
Merci DJ pour votre vision. Quelqu’un a une vision russe, africaine, chinoise ou neutre de ceci ? Idéaliste ? Sortons des chemins battus.

Merci PK pour la liberté de parole.

Ps une défaite est une défaite quelle soit militaire ou politique. C'est toujours le peuple qui en paie les conséquences jamais les leaders des deux camps.
Pour l'instant sauf erreur de ma part les terroristes gagnent car nos vies ont changés. C'est exactement leurs désirs. Nous ne pouvons plus vivre comme avant. Leur victoire est là.

Écrit par : Benoit | 11/09/2015

Les commentaires sont fermés.