26/08/2015

Mi-26T2 pour l’Algérie !

630.jpg

 

L'Algérie a reçu les deux premiers hélicoptères lourds de transport Mil Mi-26T2 « Halo ». Au total, l’Algérie a commandé 14 hélicoptères de ce type à la société Rostvertol.

Selon le contrat, l’Algérie doit recevoir deux autres appareils avant la fin de l'année, et deux autres au début de 2016. Les livraisons du deuxième lot de huit hélicoptères suivront jusqu'à la fin de 2017.

 

Le Mi-26T2 :

Le MI-26T2 est destiné à la fois pour les clients militaires et civils l’appareil reprend certains algorithmes de contrôle de vol déjà éprouvé sur le Mi-28N. Le modèle a réussi les essais préliminaires du fabricant de cette année, et les essais de certification vont bientôt commencer.

Le MI-26T2 est alimenté par deux turbines  Ivtchenko-Progress D-136-2 dotées d’un FADEC, développant chacune 12’500 shp, avec une capacité de 250 shp supplémentaire en mode décollage avec charge lourde. Cette nouvelle version dispose  d'un cockpit en verre avec écrans LCD de cinq pouces,  un pilote automatique numérique et un système « Glonass » (GPS russe) de navigation assistée qui  permet les opérations IFR. L’utilisation de lunettes de vision nocturnes est désormais possible.

Cette version ne nécessite que deux membres d'équipage de vol, contre cinq auparavant. Une caméra TSL-1600 rotative permet une surveillance  en mode standard ou infrarouge permet de la cargaison transportée.

 

Historique :

Le MI-26 effectua son premier vol en le 14 décembre 1977 avant d’être rejoint par un second exemplaire pour le programme d’essais en vol qui durera jusqu’en 1980. Le premier MI-26 entrera en service en 1983. Dès juin 1981, il fait sa première apparition en public au salon du Bourget à Paris et obtient plusieurs records mondiaux en 1982 dont l’un pour un vol à 4 060 mètres d’altitude avec une charge de 25 tonnes et un autre pour un vol à 2 000 mètres avec une charge de 56,7 tonnes ! La production totale atteindra environ 300 exemplaires (civils et militaires) dont la majeure partie pour l’Armée russe, le Ministère de l’intérieur et les garde-frontières. Quelques exemplaires seront livrés à l’export. Plusieurs variantes ont été envisagées mais peu ont réellement été lancées. De même, plusieurs projets de modernisation du cockpit et de l’avionique n’ont pas abouti par manque de financements dès le début des années 1990. Le MI-26 reste aujourd’hui un formidable appareil sans équivalent dans le monde. Sa rusticité et son énorme capacité d’emport ont été largement démontré en opérations qu’il soit employé par l’Armée russe, des sociétés civiles ou lors de missions sous les couleurs de l’ONU. IL est toujours le plus gros hélicoptère du monde en service, environ une centaine volent actuellement dans le monde entier.

 

1989586.jpg

Photos : 1Mil Mi-26T2  2 Cockpit @Sergy

Commentaires

un bien bel engin

Écrit par : guy | 27/08/2015

Les commentaires sont fermés.