17/08/2015

Des MiG-31 pour la Syrie !

mig-31_02.jpg

 

 

La Russie a honoré un contrat datant de 2007 en livrant au gouvernement syrien six MiG-31 « Foxhound ». Les appareils sont arrivés sur la base aérienne de Mezze à la périphérie de Damas.

La Syrie avait commandé un huit MiG-31 dans le cadre d'un accord plus large de défense avec la Russie en 2007.

 

Jusqu’ici, cette commande avait laissé de nombreux observateurs septiques, quand à la réalisation de cette vente. Il est également à noter que la situation actuelle du régime de Bachar El-Assad, laisse à penser que ces appareils ne seront pas d’une grande utilité, des Sukhoi Su-25 auraient été plus utiles. On évoque cependant, que le régime syrien espère pouvoir à terme, sauver ce qui peut l’être de son territoire et maintenir dans le futur une forte capacité aérienne.

 

Le MiG-31 syrien :

 

Selon Moscou, les MiG-31 livrés à la Syrie ne sont pas au standard le plus récent comme ceux de la Force aérienne russe (MiG-31 BM). La version syrienne garde le radar initial Zaslon-A à impulsions avec une matrice passive à balayage électronique (PESA) et l'antenne de traitement de signal numérique. L'antenne utilisée par le Zaslon est en fait un système multicanal comprenant deux tableaux commandés électroniquement séparées, un radar en bande X avec 1700 émetteurs et un transpondeur en bande L avec 64 émetteurs réunis en une seule antenne. L'antenne a un diamètre de 1,1 mètres et est fixé en position avec un secteur de +/- 70 degrés en azimut et + 70 / -60 degrés en élévation numérisation. Cette haute performance est l'un des grands avantages de radars à balayage électronique par rapport à la précédente génération de réseaux à balayage mécanique qui prennent plusieurs secondes pour effectuer les mêmes fonctions qu'un réseau phasé. La performance de détection du radar Zaslon est de 200 km contre une cible avec une section Radar (SER) de 16 m2, le radar peut suivre jusqu'à 10 cibles tout en engageant 4 simultanément. L’armement se compose de missiles R-33 guidé par radar ou R-40, R-60 IR.

 

Photo : MiG-31 Foxhound @RAC-MiG

 

Commentaires

Le MIG 31 est avion d'interception, il n'est en rien un avion d'attaque au sol. Il est clair que cet appareil ne sera d'aucune utilité au régime. Et je doute fort qu'ils s'attaqueront aux avions de la coalition qui bombarde l'EI, ennemi de la Syrie.

Écrit par : FabienM. | 17/08/2015

J'ai bien hâte de voir un de ces engins décocher un pruneau à 200 kilomètres sur un F16 turc. Erdogan n'aura plus qu'à aller se rhabiller.
Si les syriens n'ont pas la dernière version du radar, ils ont quand même un engin qui a de quoi faire hésiter ceux qui essaieront de violer leur espace aérien, du moins là où l'armée régulière a encore le contrôle...

Écrit par : patex | 18/08/2015

Les commentaires sont fermés.