07/08/2015

Le F-35A qualifié avec un KC-767A !

 

yourfile.jpg

 

Après les mauvaises nouvelles, en voici enfin une bonne pour le F-35. Le programme F-35 vient en effet, de réussir un test clé, avec la qualification du ravitaillement en vol avec un KC-767A italien.

 

La réussite des essais en vol de ravitaillement d’un F-35A avec un tanker KC-767A de la Force aérienne italienne, est en soi une première. Permet ainsi au F-35A d’être qualifié d’une part avec ce type de ravitailleur, mais également auprès d’une force aérienne extérieure aux USA.

 

Le F-35A n° AF-4 de l’US Air Force a reçu 7259kg de kérosène d’un KC-767A italien basé à l’origine à  Pratica di Mare, lors d’essais qui se sont déroulés, depuis les installations de la base aérienne d'Edwards en Californie.

 

Rappel :

 

L’Italie a signé le contrat avec Boeing pour la livraison de 4 KC-767 en 2002. Le premier appareil a été livré en 2011. Les KC-767 italiens sont également utilisés pour le transport de passagers et de fret ainsi que pour l’évacuation sanitaire (MEDEVAC). En fonction, des missions, leur équipage variera entre 3 et 4 navigants.

 

 

Photo : KC-767 italien ravitaillant le F-34A @Lockheed-Martin

10:37 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : lockheed-martin, f-35, blog défense, infos |  Facebook | |

Commentaires

Heureux de constater qu’il y a quelque chose qui fonctionne dans cet avion !! Trêve de plaisanterie, si certains problèmes électroniques finiront par être résolus, il n’en reste pas moins que ceux qui concernent la conception propre vont perdurer et continuer de diminuer fortement les capacités de celui-ci.

Écrit par : Steeve | 07/08/2015

C'est dingue que le simple fait que le F-35 arrive à se ravitailler en vol soit devenu un exploit et une bonne nouvelle. Comme si maintenant on avait des doutes sur tout et qu'on le croyait incapable de faire quoi que ce soit.
Ca montre à quel point il y a une grosse perte de confiance dans cet avion.

Écrit par : FabienM | 07/08/2015

C'est une bonne nouvelle. Imaginer si le F35 A ne pouvait pas se ravitailler en vol à cause d'une turbulence ou autre. Avec sa faible autonomie, ceci aurait fait mal à sa crédibilité.

Écrit par : Benoit | 07/08/2015

@FabienM oui c'est dingue. On a même eu une flopée d'info dans les journaux généraliste lorsqu'il a volé - ce qui semblait être un minimum pour un avion - encore la Une des journaux lorsque la version B a réussi un décollage vertical...
.
Côté avion on ne sait pas grand chose : on a vu les tests, et on déduis du silence radio qui s'en est suivi que visiblement ils n'ont pas été très concluant ; mais côté com' c'est une affaire qui roule.

Écrit par : v_atekor | 07/08/2015

Je trouve meme que au dela de la perte de confiance évidente envers cet avion on en arrive même à être moqueur, car se réjouir que le F-35 peut être ravitailler c'est un peu se moquer non ?
En tout cas c'est amusant de voir que les américains qui ont souvent raillé le Rafale se retrouve aujourd'hui dans une situation bien pire.

Écrit par : FabienM | 07/08/2015

Les commentaires sont fermés.