22/07/2015

Russie, priorité au Tu-160M2 !

 

4247796120.jpg

Moscou, la nouvelle génération de bombardier PAK-DA est complexe et la conception prendra du temps. En conséquence, le ministre russe de la défense adjoint Iouri Borisov confirme que la priorité à court terme concerne le Tupolev Tu-160M2.

 

Le Tupolev Tu-160M2 devrait donc entrer en production d’ici 2022 pour une entrée en service pour 2024. Le PAK-DA devrait entrer en service pour 2028-2030. Les contrats pour l’attribution du programme Tu-160M2 sont actuellement en négociation avec l'industrie. Selon le calendrier actuel, la force aérienne russe (VVS) obtiendrait au moins trois lots de Tu-160M2 par an après 2023.

 

Nouveau moteur :

 

Le futur Tu-160M2 recevra le nouveau moteur NK-32 Série 2. Cette motorisation va améliorer les performances de l’avion avec une gamme de vol augmentée d'au moins 1000 km, par rapport aux moteurs actuels. Le motoriste russe JSC Kusnesov commencera à travailler sur la version de série du NK-32 en 2017 et produira 20 à 22 moteurs par an.

 

Le Kouznetsov NK-32 est un turboréacteur militaire à faible taux de dilution avec postcombustion. Développant une poussée de 55 000 lbf (245 kN) avec postcombustion, il propulse le bombardier supersonique Tupolev Tu-160 et a été monté sur l'avion de transport supersonique Tupolev Tu-144LL. C'est le plus grand et le plus puissant moteur jamais monté sur un appareil de combat.

 

 

NK-32.jpg

 

Photos : 1 Tu-160M 2 Kouznetsov NK-32

 

Commentaires

Affaire à suivre de près. Info ou intox ?

Écrit par : Benoit | 22/07/2015

L'angle des ailerons de l'empennage semble défier les lois de l'aérodynamisme...
Comment cela s'explique-t-il ?

Écrit par : Géo | 23/07/2015

@Géo

Bonjour c'est un empennage monobloc et il n'y a pas de pression hydraulique donc il se met en position basse.

Écrit par : moi | 23/07/2015

C'est un peu comme les freins des camions, qui fonctionnent quand on libère la pression ? S'il y a une fuite, l'avion plonge ?

Écrit par : Géo | 23/07/2015

@Géo

euh non la c juste la gravité qui le fait tomber. Après en vol s'il n'y a plus de pression hydraulique en vol sur tous les circuits , ça commence à sentir le roussi...

PS : les freins de camions sont à air comprimé !

Écrit par : moi | 23/07/2015

Merci à celui qui a posté la première fois ce lien.
Magnifique reportage sur la fabrication chez Kouznetsov
http://gelio.livejournal.com/210016.html

Cela me paraît être parfois d'une autre époque.

Écrit par : Benoit | 14/08/2015

Les commentaires sont fermés.