16/07/2015

Améliorations aérodynamiques pour l’Eurofighter !

Eurofighter_IPA7.jpg

 

 

Airbus Defence and Space (DS) a achevé les essais en vol d'un paquet de mises à jour aérodynamiques sur l'Eurofighter « Typhoon II ». Ces améliorations doivent permettre d’augmenter l'agilité et la capacité de transport d'armes de l’avion européen.

 

Les essais en vol avec un kit aérodynamique (AMK) font parties d’un programme plus large d’amélioration de la maniabilité de Eurofighter (Enhanced EFEM). Ces modifications doivent  permettent de maintenir le « Typhoon II » à la pointe des capacités de combat au cours des années à venir.

 

Selon Airbus DS, l'AMK comprend un longeron d’ailes qui sert à l’augmentation de la portance maximale de 25%. Cette modification permet un taux de rotation accru et rend l’avion plus agressif en « dogfight ». Un mini-aileron fixe ajouté sous le cockpit, en arrière des ailerons de nez et permet de coller le flux d’air en empêchant le nez  de décrocher lors de virages serrés et lors de basses vitesses.

 

Essais concluants : 

 

Le pilote d’essais d’Airbus, Raffaele Beltrame a déclaré que les essais en vol avaient donnés des résultats meilleurs que prévus, avec une capacité d'angle d'attaque de 45% supérieure et des taux de roulis allant jusqu’à 100%  en comparaison à des 'aéronef non modifiés. Ces essais en vol font suite à cinq années d'études, avec des pilotes d'essais d’Airbus et des pilotes opérationnels allemands, italiens et anglais.  Au total, le nouveau système sur été testé lors de 36 sorties depuis les installations de Manching, en Allemagne.

 

Pour Airbus, le kit AMK est modification susceptible d embattre le Typhon Ii a niveau vis-à-vis d’appareils particulièrement maniable, comme le Sukhoi Su-35 « Flanker ». Contrairement à un système de tuyères orientables, le kit passif AMK se révèle moins cher.

 

Progression de l’Eurofighter:

 

Avec l’AMK, Airbus à lancé un certain nombre de développements qui sont orientés en vue de d’améliorer les performances de l’Eurofighter.  L’amélioration aérodynamique est la dernière phase d’un profond programme de mise jour des Eurofighter qui comprend le nouveau radar Euroradar Captor-E à balayage électronique qui équipera de série le standard T3 dès 2018 et pourra être monté en rattrapage du l’actuel standard T2. Ce système permettra l’emploi des missiles MBDA Meteor, MBDA Storm Shadow / Taurus, le missile MBDA Brimstone et la bombe à guidage de précision Raytheon Paveway IV. 

 

raf-6-squadron-eurofighter-typhoons-on-exercise-bersama-lima-11-1501.jpg

 

Photos : 1 Eurofighter IPA7 avec kit AMK en rouge@ Airbus DS 2 Eurofighter de la RAF@RAF

 

 

Commentaires

Voici la réponse à une de mes questions sur cet appareil. La mise à jpur aérodynamique n'est pas encore faite sur l'Eurofighter « Typhoon II ».
Aurons nous un « dogfight » entre le Rafale ou le Gripen contre cet appareil nouvelle version?

Écrit par : Benoit | 16/07/2015

Pour un avion qui a été conçu pour être champion du air/air (ce que son constructeur n'hésitait pas à crier haut et fort dans les médias et dans les salons), c'est donc reconnaître que c'était un loupé. Ajouter un appendice, c'est avouer que la conception avait oublié la fonctionnalité que cet ajout doit assurer. Arrivera-t-il enfin à faire jeu égal avec le Rafale dont, n'oublions pas, les moteurs poussent moins fort et que l'aérodynamique n'a pas changé depuis le prototype C01.

Écrit par : James | 16/07/2015

Aucune mention des LERX. Pourtant ils sont marqués sur l'image. Un oubli ou Airbus a laissé tombé cette idée ? Les LERX seraient théoriquement plus à même d'améliorer la manœuvrabilité que les ailerons fixes....

Écrit par : Al&X | 16/07/2015

Pour l'anecdote, des combats simulés entre Rafale français et Eurofighter allemands se sont conclus à la "satisfaction" des pilotes allemands.
A part ça... faudrait peur être proposer un kit AMK pour le F-35?
Cela dit, le F-4 Phantom en son temps n'était pas non plus un avion très maniable et pas vraiment idéal pour le dogfight, cela ne l'a pas empêché de devenir un tueur de Mig de légende, aussi bien au Viet-nâm qu'au Moyen Orient.

Écrit par : Imhof | 16/07/2015

Un point intéressant c'est que pour le Typhoon les concepteurs disent implicitement "le dogfight est suffisamment important pour que nous continuons à améliorer l'appareil sur ce point.

Tandis que les américains disent explicitement "le dogfight n'est plus une priorité pour notre F-35 et nous le gérerons autrement qu'avec une aérodynamique fine.

Écrit par : Montaudran | 17/07/2015

@James : C'est un peu rapide comme conclusion, même si la com' d'Airbus n'aide pas. La migration de l'EF d'appareil de supériorité pure en multirôle a un impact aérodynamique important que ce soit en mission ou en croisière, où il peut y avoir des changements de répartition des charges du fait de la localisation des pilonnes et de la taille des armes. Ce genre de modifs peuvent être prévues si l'EF doit être capable de changements de missions de bombardement à supériorité aérienne au cours d'une même sortie. Bref, pour le coup, je me méfie de la com' d'Airbus.

Passer d'une configuration à l'autre n'est pas un jeu d'enfant. Ce sera à méditer pour ceux veulent faire du Gripen et de l'EF des avions embarqués.

Écrit par : v_atekor | 17/07/2015

Toute amélioration est bonne à prendre. Comme le Typhoon est amené à rester un élément essentiel de la force aérienne des participants (la Grande-Bretagne entend même lui donner le rôle principal comparativement au F-35), le travail d'Airbus semble aller dans la bonne voie et rendre à l'avion la bonne image d'avant conception. En-dehors d'un dogfight, qui est toujours un dernier recours et plut^to rare, ces améliorations aérodynamiques vont surtout permettre de répondre à des besoins opérationnels d'actualité : passe canon (la France en a fait beaucoup en Afghanistan), charge d'emport élevée, vol tactique.

Écrit par : Specht | 17/07/2015

Si on corrige l'aéro c'est qu'il y' a problème... L'ajout d'appendices est habituellement une correction d'une situation "délicate" plutôt qu'une amélioration d'une situation sans soucis....
Correction due au mauvais emplacement des canard qui engendrent des tourbillons sur les ailes lors de manœuvres serrées? On cherche de l'appui supplémentaire sur les ailes et de la stabilité de trajectoires avec les ailerons. Cela aux dépends de l'aéro et de la conso, tout se paye. Je pense que cet avion ne doit pas non plus aimer être trop chargé (aéro générale, petite surface alaire alors qu'il est assez lourd...) et c'est comme par hasard au moment où on le veut "camion à bombes" que ces modifs interviennent alors qu'il vole depuis un moment... On connait un (des) meilleur(s) choix...

Écrit par : jag | 17/07/2015

@jag: "Si on corrige l'aéro c'est qu'il y' a problème... L'ajout d'appendices est habituellement une correction d'une situation "délicate" plutôt qu'une amélioration d'une situation sans soucis...."
Problèmes, je ne sais pas, mais il y avait possibilité de faire mieux. Visiblement, ce n'est pas des surfaces qui sont rajoutées, mais elles sont modifiées ou agrandies: les aigrettes existaient déjà sous la forme de petites ailettes rectangulaires, visiblement elles changent de forment et sont agrandies. De même que les apex des ailes et les élevons qui sont modifiés.
Après, en ce qui concerne les conséquences aérodynamiques de ces modifications, j'imagine que les ingénieurs d'Airbus y ont réfléchi.

Au fait, Pascal, sait-on si ces modifications seront disponibles pour les appareils déjà produits et si elles seront onéreuses?

Écrit par : Jo-ailes | 17/07/2015

Les commentaires sont fermés.