09/07/2015

L’Australie abandonne le F-35B !

 

 

F-35B.jpg

 

Canberra, l’Australie n’achètera pas la version F-35B STOVL pour équiper ses deux bateaux d’assaut. La décision a été faite durant la préparation d'un livre blanc de la défense, qui devrait être publié le mois prochain. 

 

La décision australienne serait motivée par la fait que la mise en service du F-35B sur ces navires, demandaient de nombreuses et coûteuses modifications de ceux-ci. L’Australie prévoyait d’acquérir 14 à 20 F-35B.

 

Le F-35B

 

Appareil à décollage court et atterrissage vertical (STOVL), remplaçant les Harrier et F/A-18 A/B du Marines Corps. Le F-35B est une variante  STOVL (Short TakeOff/Vertical Landing ou décollage court et atterrissage vertical) ; cette version possède une soufflante intégrée verticalement dans le fuselage à l'arrière du cockpit (utilisée uniquement pour le décollage ou l'atterrissage), ainsi qu'une tuyère principale orientable vers le bas. La soufflante est reliée à la turbine basse pression du réacteur principal. La capacité interne en carburant est réduite à 6,35 tonnes.

 

F-35A : 

 

L’Australie a prévu d’acquérir 58 appareils (72 initialement) de type F-35A, qui seront livrés entre 2017 et 2021. La capacité opérationnelle initiale est prévue pour le service en 2021, et la pleine capacité opérationnelle des trois escadrons est prévue pour la fin 2023.

 

IMG_1919-crop.jpg

 

 

Photos : 1 F-35B STOVL @ USN 2 F-35A RAAF @ Lockheed-Martin

Commentaires

Par quel avion ou hélicoptère l'Australie va-t-elle compenser cette perte de capacité?

Écrit par : Benoit | 09/07/2015

Avec les récents déboires du F-35, je sens que les annulation vont pleuvoir. Payer si cherement un avion inférieur à un F-16, ça la fout mal.

Écrit par : mustard | 09/07/2015

Effectivement cela commence a faire beaucoup pour ce chasseur qui n'est pas épargné par les atermoiements de conception et les critiques même dans son propre pays pourtant si prompt à défendre le Made USA - Si s'ajoute a cela les défauts structurels et cout de maintenance du F22 dont vous vous êtes fait les échos ici même dans un précédent article, c'est la fine fleur de la technologie Us qui est mise a mal au point peut-être de fragiliser la suprématie des States et ce à un moment ou les russes et les chinois progressent qualitativement et significativement - Nous n'en sommes pas encore là c'est certain mais l'argent restant plus que jamais le nerf de la guerre, l'augmentation du coût du tandem F22/F35 a de quoi inquiéter ici même en Europe ou nombre de pays ont fait ce choix du F35.

Écrit par : nonmaisdisdonc | 09/07/2015

La question est pourquoi il faut faire des modifications pour accueillir le F35B?
Normalement ces navires devraient être déjà adaptés pour cet avion puisque celui-ci devrait aussi équiper le Juan Carlos de l'Armada espagnole?

Écrit par : HD | 09/07/2015

ça y est , ça commence ! reconnaissons à l'Australie la qualité de savoir reconnaître ses erreurs . Mais quel gâchis ! A quoi va lui servir ses bâtiments d'assaut sans leur composante avion ? le même problème se profile pour l'Italie , l'Espagne , et... La Grande-Bretagne ! N'oublions pas de plus que chaque commande annulée raccourci la série , et augmente le prix unitaire ...

Écrit par : philbeau | 09/07/2015

@HD
A l'heure actuelle personne, américains y compris, n'avait pris en compte la formidable chaleur dégagée par le réacteur du F-35B.
Comme vous le savez tous, le F-35B pour décoller et atterrir fait pivoter son moteur. La chaleur est donc dirigée directement sur le pont du porte-avions. Il s'en suit d'importantes détériorations du pont et de son environnement.
Les premiers rapports américains parlent de centaines de Millions pour prendre en compte ces nouveaux paramètres. La mise en oeuvre des derniers CVN a même été quasiment mise en stand-by, jusqu'à ce que une solution viable ait été validée.
Je serai curieux de voir comment italiens et anglais résolveront le problème.

Écrit par : forêt10 | 10/07/2015

@forêt10 : "Je serai curieux de voir comment italiens et anglais résolveront le problème."
(Avec des Caïmans... ok =>[] )

Écrit par : v_atekor | 10/07/2015

@ HD & forêt10: Effectivement la principale raison vient du fait que la tuyère dirigée vers le bas provoque un tel dégagement de chaleur que celui-ci engendre des déformations du revêtement sur le pont des navires. Il semble également que cette chaleur pose d'autre problèmes notamment de sécurité incendie.

Écrit par : PK | 10/07/2015

@v_atekor:
Je parle des avions et non de la lutte anti sous-marine et de SARS.
A ma connaissance, l'Italie n'a pas commandée de NH90?

Écrit par : forêt10 | 10/07/2015

@forêt : C'était une (demi-)boutade... Boutade dans le sens où un hélico et un avion ne font pas le même taf ; demi- car s'il n'y a pas de F35, le porte-aéronef Italien sans catapulte semble un peu court pour un avion (sans parler du Juan Carlos). Les anglais devraient pouvoir se rabattre sur un Rafale Marine, ou un Su33 au choix :p (ok, j'arrête mon humour mal placé contre le F35.)

Pour l'Italie, elle est partie prenante dans le NH90, j'imagine qu'elle doit en avoir commandé.

Vérification faite sur WP, elle en alignera une centaine entre mer et marine.

Écrit par : v_atekor | 10/07/2015

Les commentaires sont fermés.