07/07/2015

Airbus Helicopters dévoile le Bluecopter !

Bluecopter+Demonstrator_Copyright+Airbus+Helicopters%2C+Charles+Abarr.jpg

 

 

Donauwörth en Allemagne, Airbus Hélicoptères a dévoilé son démonstrateur « Bluecopter » qui doit valider des technologies de pointe allant d'un Fenestron® nouvelle génération, l'amélioration de la tête de rotor, une nouvelle conception de la cellule et la gestion intelligente de la puissance moteur.

 

Le démonstrateur « Bluecopter » est directement dérivé du H135 (ex: EC135/EC635) et a déjà enregistré plus de 28 heures de vol et démontré sa faisabilité en matière de progrès, avec des technologies éco-efficientes. Avec le démonstrateur « Bluecopter », Airbus a ainsi réussi a économiser 40% de carburant réduisant de manière significative les émissions de CO2 et en réduisant le bruit à environ 10 décibels de bruit effectivement perçu (EPNdB) selon les limite de l’OACI, tout en augmentant la charge utile maximale et le confort des passagers. 

 

La diminution du bruit est issue du nouveau Fenestron® monté sur le  « Bluecopter », celui-ci dispose d’un revêtement acoustique intégré dans le linceul du fenestron, de plus,   le gouvernail actif sur la nageoire caudale contribue, ainsi à une empreinte sonore réduite.

Le nouveau système de principal rotor améliore l'efficacité opérationnelle tout en atténuant l'empreinte acoustique. Ce rotor innovant non articulé à cinq pales, dispose de lames de style BlueEdge ™ avec un diamètre augmenté, la vitesse de pointe est considérablement réduite et offre une meilleure répartition de la torsion sur toute la longueur de la pale.

 

Le démonstrateur dispose également de plusieurs mesures visant à réduire la traînée aérodynamique de l’aéronef,  y compris sur les carénages du moyeu de rotor principal et les patins d'atterrissage, un concept arrière-corps nouvellement développé et l'utilisation d'un empennage spécialement conçu avec un stabilisateur horizontal queue en T participent à l’efficacité du concept.

 

L'approche écologique est prolongée, au sein du schéma de peinture du « Bluecopter », qui a été réalisé en utilisant les dernières technologies de peinture à base d'eau.

Bluecopter-Event-2015-07-07-9373_%C2%A9_Copyright+Airbus+Helicopters+Charles+Abarr.jpg

 

Photos: 1 le H135 Bluecopter 2 Equipe de développement @ Airbus Helicopters

Commentaires

Je ne connaissais pas ce programme de recherche et développement. Est-il financer par des fonds propres? Le Crédit Impôt Recherche français? Des fonds européen?

Écrit par : Benoit | 07/07/2015

Benoit:
je vous rassure les français n'auront pas a payer pour ce développement.
"Le projet Bluecopter a été réalisé dans le cadre d’un projet secret à court terme, auto-financé dans une large mesure par Airbus Helicopters. Les technologies intégrées dans le démonstrateur ont été en partie développées dans le cadre de l’initiative technologique européenne conjointe Clean Sky et du PROGRAMME de recherche allemand LuFo-IV."
Le groupe "Airbus" n'est pas seulement français.
La répartition est 37,5% pour les Allemands et les français, une petite partie est détenue par l'Espagne (~ 10%) le reste est détenu par des sociétés privés dont Daimler et le groupe Lagardère.

Écrit par : forêt10 | 08/07/2015

@Foret10, merci pour votre réponse. Clean Sky 1 et 2 doivent faire parti du septième plan de recherche européen financé par l'UE. Donc indirectement par le contribuable européen. Je n'ai pas encore lu d'article sur un huitième. Je n'ai rien sur un financement public de la recherche. Du moment que le dit contribuable en voit le retour sur investissement, croissance, emplois, taxes. Je préfères ceci à un stade de L1 ou salle pour les J.O.

ATR participe à Clean SKY 2.
http://www.industrie-techno.com/clean-sky-2-la-continuite-d-un-programme-de-r-d-a-succes.13564

Cet article explique le financement d'un programme.

Écrit par : Benoit | 08/07/2015

Les commentaires sont fermés.