30/05/2015

L’Italie ne commandera que 35 F-35!

KLVcA.jpg

 

 

Rome, l’Italie vient de fixer le nombre d’avions de  combat Lockheed-Martin F-35 quelle pourra se payer. Au final l'Italie s'engagera pour  35 appareils d'ici 2020.

 

Très forte diminution :

 

Rome a fortement réduit le nombre de F-35 en commande par rapport à ses premières intentions. Il y a six ans l’Italie envisageait de se doter d’une flotte de 131 F-35 A « Lightning II ». Puis avec la dérive des coûts du programme ce chiffre a été revu à 90 aéronefs. Au final, le montant de la facture, qui estimé encore  à 15 milliards d’euros est jugée encore trop élevée pour le pays, compte tenu de l’état de ses finances. On partait il y peu de 45 appareils, finalement le gouvernement a tranché pour une série de 35 avions. La commande serait de composée de 20 F-35A pour l’Armée de l’air et 15 F-35B pour l’aéronavale. Mais là encore, les chiffres ne sont pas totalement défini, la marine pourrait encore se voir obligée de réduire sa futur dotation.

L’Italie a passé commande à ce jour pour huit appareils, trois de la tranche LRIP 6 et trois autres de la LRIP 7. Les deux derniers font partie de la LRIP 8. 

 

Situation compliquée pour la ligne d’assemblage italienne: 

 

Actuellement, six appareils sont en cours de montage au sein de la ligne d’assemblage italienne d’Alenia Aermacchi à Cameri situé près de Novare, qui produit 40% des ailes pour tous les F-35A dans le monde entier, en tant que deuxième fournisseur de source pour Lockheed-Martin. Le coût unitaire initial serait de 106 millions d’euros pour le F-35A produit en Italie, cependant. Cette nouvelle baisse du nombre de F-35 pour l’Italie n’est en soi pas une bonne nouvelle pour les coûts de production d l’avion en Italie, ni sur l’avenir de cette chaine d’assemblage. AleniaAermacchi espère pouvoir négocier l’obtention d’une grand partie de la futur maintenance des F-35 en service dans les pays européens pour pouvoir justifier le maintien du site. 

 

3540139629.jpg

 

 

Photos : 1 Lockheed-Martin F-35 @ USAF 2 F-35 fabriqué en italie @ AleniaAermacchi

Commentaires

Je me pose plusieurs questions.
Quelle est la crédibilité opérationnelle de flottes aussi petites?
Combien d'avions seront disponibles pour les Opex, la PO?
La dépense vaut-elle le coup pour avoir 6 ou 8 avions en conditions opérationnelles?

Au plaisir de lire vos avis.

Écrit par : Benoit | 30/05/2015

@ Benoit, je suis comme toi je me demande l'interet d'avoir si peu d'avion aussi cher !!!! on risque de les voir rarement en opération de peur d'en perdre, un peu comme pour les F-22.

Écrit par : mustard | 30/05/2015

Tout se déroule comme on pouvait le prévoir ( ou le craindre pour ceux qui croient encore au F35)...on peut avancer dès maintenant que la taille de la flotte italienne sera encore réduite , comme celles des autres pays entraînés dans cette gigantesque arnaque politico-industrielle . Ce qui veut dire au final pour un pays comme l'Italie des capacités tellement ridicules qu'elles seront proches de zéro...La cerise sur le gâteau qu'on apprend maintenant ce sont les conséquences industrielles , qui rajoutent une nouvelle incertitude : le programme pourra-t-il même être réalisé en termes de fabrication ?

Écrit par : philbeau | 30/05/2015

Dans les médias italiens, il est plutôt fait mention de seulement 38 F-35 d'ici 2020 (au lieu des 101 prévus à l'origine, ou des 34 prévus en décembre dernier), puis ensuite une réévaluation des besoins entre 2020 et 2027.


http://www.formiche.net/2015/05/28/f-35-difesa-pinotti/

http://www.lastampa.it/2015/05/26/italia/cronache/f-litalia-ne-acquister-entro-il-WmbxcXDE0u8XhFt2IuC45K/pagina.html

Écrit par : Jo-ailes | 30/05/2015

Comme ça ils auront la capacité de produire des F-35 pour la Suisse en 2020... OK je sors :-)

Écrit par : Norbert | 31/05/2015

alors que les autre spays mises sur des chasseur mon sperformant mais de masse (comme à l'époque de la guerre froide), l'occident s'oriente d eplus en plus vers peu d'escadron d'avion très performant.
Se battre à 1 contre 10 est le bon choix ?
Face à 800 Sukkoi et Mig peu performants coté russes, je me demande ce que peuvent valoir 50 F-35 ultra perfectionné. Je ne suis par certain que l'ultra sophistication peu compenser le nombre. Un F-35 puissant se fera surement abattre face à 10 Su-27 dépassé.

Écrit par : mustard | 31/05/2015

@Benoît : ce n'est pas le nombre qui fait l'efficacité, mais la puissance du système d'arme. Cela étant dit, l'Italie utilise déjà très peu ses Typhoon.

Écrit par : Specht | 31/05/2015

@Specht Je suis d'accord avec vous mais il faut le budget de maintenance et carburant qui va avec la flotte. Je ne suis pas sur qu'avec, soyons fou une dizaine d'avion en condition opérationnelle, l'Italie soit en mesure de participer à une Opération Extérieure, faire la police du ciel et entraîner ses pilotes le même jour. Maintenir les capacités de ces techniciens de maintenace. Vu le prix, je doute de voir des F35 sortir du territoire italiens. Peut être aurons nous le droit à une démonstration lors d'un meeting en France.
Pour l'instant je doute, vu les soucis de mise au point de système d'armes et de la fusion de données, que le block 3F soit opérationnel avant longtemps.
Je n'ai pas tout lu.

http://www.defenseindustrydaily.com/lightning-rod-f-35-fighter-family-capabilities-and-controversies-021922/

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http://jyoutouhei548.up.seesaa.net/eecfd3aa.jpg&imgrefurl=http://forum.keypublishing.com/showthread.php?133321-F-35-News-Multimedia-amp-Discussion-thread-(2015)/page23&h=1053&w=1681&tbnid=-VCZ9CXxhrzC6M:&zoom=1&tbnh=90&tbnw=144&usg=__zwxkreOMo4wYZrTAyvE4xAKmQ04=&docid=dM8jDLSKqRxLVM

Écrit par : Benoit | 31/05/2015

@Specht,
Certes, un avion moderne et ultra sophistiqué sera supérieur à 1 ou 2 avions moderne classique (genre Su-27), mais que vaudrait un F-35 face à 7 su-27 ?
Totu en sachant que la qualité de l'avion c'est une chose mais il y a aussi les performances des missiles. Le F-35 a beau etre le plus perfectionné (enfin quand il sera au point) avec 7 Su-27 au cul et 12 missiles qui s'approche je doute qu'il survive longtemps.
C'est pour cela que je trouve que l'occident qui privilégie la qualité (avec un cout exorbitant) à la quantité prend un risque. Les pays européen ont divisé par 3 ou 4 leur nombre d'avion de guerre, alors qu'en face la Russie se maintien a plus de 2000 avions.

Écrit par : mustard | 31/05/2015

Je reviens sur la "puissance de feu du f35"

Extrait en mode Furtif.
Les trois versions ont pour points communs d’être furtives, l’appareil possédant une soute à armements capable de loger principalement deux bombes guidées et deux missiles air-air AMRAAM. Pas terrible, mais il est discret.

En mode normale, la puissance de feu est valable.
Le F-35 peut recevoir de nombreux armements sur 7 pylônes externes, sacrifiant la furtivité au profit de la capacité d’emport, qui peut aller jusqu’à 9 tonnes de charges diverses (réservoirs, bombes guidées, missiles de croisière et missiles air-air).

Source ici.
http://www.aviationsmilitaires.net/v2/base/view/Model/453.html

A chacun de se faire une opinion sur la puissance de feu du F35 en mode normal, c'est à dire le plus furtif possible.

Écrit par : Benoit | 01/06/2015

Rhooo
Merci le blog, j'ai bien rigolé ce matin en lisant cet article !
Sont super intelligent les Italiens =)
15 MILLIARDS pour 35 malheureux avions.
Au dernières nouvelles, l'Inde achète 36 Rafales pour 5 MILLIARDS soit 3 fois plus chères pour un avion qui n'a pas fait ses preuves !

Écrit par : niccus | 01/06/2015

@niccus: Je suis confus, mais je crains devoir vous déranger dans votre hilarité. Il n'est plus question de 15 milliards, mais de 10 milliards d'Euro, la quantité étant revue à la baisse à 38 appareils. De plus ces appareils seront en grande partie montés en Italie, sans parler de certains éléments construits dans le pays même (places de travail, etc.), ce qui n'est plus le cas pour l'Inde.
Pis à part ça, ils n'auraient pas été plus intelligents d'acheter des Rafale, ne pouvant de toutes façons pas les utiliser sur leurs porte-avions. ;o)

Écrit par : Jo-ailes | 01/06/2015

La question ne se pose pas à cause de la chaine d'assemblage et du partenariat, mais je la pose quand même: un vrai porte-avions plus des rafales, ça vaut pas moins cher que le même nombre de F35 seuls?

Quand au F35 "très performants" cela en ferait rire certains, pour ma part, je me contente d'écrire que cela reste à démontrer ou que ce n'est pas encore le cas.

Écrit par : Guig2000 | 03/06/2015

Les commentaires sont fermés.