28/05/2015

L’Inde signe pour des Apache & Chinook !

AH-64E%205%20March%202014.jpg

 

New Dehli, le Ministère indien de la Défense (MoD) a autorisé l'acquisition de 22 hélicoptères Boeing AH-64 E « Apache »  et 15 hélicoptères Boeing  CH-47F « Chinook » pour un montant de  2,5 milliards de dollars us. La signature des contrats se fera dans quelques jours, lors de la visite du secrétaire américain à la Défense Ashton Carter à New Delhi.

 

Négociations tendues :

 

Il faut noter que les négociations pour ces deux types d’appareils n’ont pas été simplifiées, de nombreux retards ont ponctués celles-ci. En effet, les contrats transmis par Boeing devaient être signés il y plusieurs mois déjà selon la date d’échéance des prix négociés à la fin de 2013. Boeing a accepté la demande du MoD indien pour maintenir ce prix d'achat un peu plus longtemps que prévu, jusqu’au 30 juin prochain, mais ceci pour  la dernière fois. Chez Boeing, on est un peu agacé des interminables lenteurs du processus administratif de l’Etat indien.

 

La vente :

 

La vente de 22 hélicoptères de combat AH-64D Apache comprend également une large panoplie d’armement tel que : 812 missiles AGM-114L-3 Hellfire Longbow, 542 missiles AGM-114R-3 Hellfire-II, 245 missiles Stinger Block I-92H. Des munitions de 30mm pour approvisionner les canons. Il faut également ajouter  12 radars de définition de cible AN/APG-78, 12 Interféromètres AN/APR-48A à fréquence radar. L’Inde prévoit également de se doter d’un important stock de moteur de réserve avec 50 turbines General-El T700-GE-701D.

Nouvelle victoire de Boeing en Inde, après avoir remporté le contrat portant sur 22 AH-64 Apache Block III pour un montant de l’ordre de 1,4 milliards de dollars. L’Inde par l’intermédiaire de son ministère de la défense confirme le choix en matière d’hélicoptère lourd du CH-47F « Chinook ».

La Russie est une nouvelle fois la grande perdante de ce marché, celle-ci comptait placer le Mil MI 26.

 

ch47f6354_boeing.jpg

 

Photos :1  Boeing AH-64 E Apache 2 Boeing CH-47F Chinook @Boeing

Commentaires

L'Inde est connu pour être un pays très difficile dans les négociations d'armement, on en a beaucoup parlé avec les Rafales mais j'avais lu que c'était très courant que ce pays soit très complexe à gérer lors des grands contrats et fasse souvent trainer les choses dans le temps.

Écrit par : mustard | 28/05/2015

Les commentaires sont fermés.