30/04/2015

Relance de la production du Tu-160 « Blackjack » !

3LbonkU.jpg

 

Moscou, nouvelle escalade en perspective dans le ciel, avec la relance de la production du bombardier stratégique Tupolev Tu-160 « Blackjack ». Le ministre russe de la Défense Sergueï Choïgou a annoncé la reprise de la production du bombardiers stratégiques supersoniques.

 

L’annonce a été faite suite à la visite de l'usine aéronautique de Kazan, Sergueï Choïgou a lancé un plan visant à reprendre la construction des bombardiers Tupolev Tu-160 « Blackjack ». 

 

Flotte en pleine modernisation : 

 

La flotte actuelle de Tu-160 est en cours de modernisation, Le bombardier supersonique à géométrie variable Tu-160 modernisé comprend une amélioration des systèmes d’avioniques et du radar, de la motorisation ainsi que de l’armement. La nature précise des améliorations n'est pas divulguée. Cependant quelques petites informations sont disponibles.

 

Le Tu-160 a reçu une avionique modernisée avec un nouveau cockpit doté d’écrans et de la nouvelle génération d’ordinateur de gestion de vol disponible. Un liaison électronique permettant la communication avec l’ensemble des aéronefs et des éléments des Forces russes sera installée.

Les moteurs Kuznetsov NK-32 sont dotés  d’un nouveau FADEC (Full Authority Engine Control) et de diverses amélioration concernant la maintenance.

En matière d’armement, le programme de modernisation va permettre de renforcer la capacité nucléaire de l'avion et la capacité de transporter 12 missiles Raduga NPO Kh-555 (AS-15 Kent) de croisière à longue portée ainsi que des bombes à guidage laser.

Le Tu-160 sera également doté des nouveaux missiles Kh-101 et le Kh-102, avec des ogives nucléaires et conventionnelles. La puissance des ogives nucléaires est estimée à 180-200 kilotonnes. En outre, leur portée atteint les 5’500 km. Toutefois, pour augmenter la portée, il a fallu augmenter la masse de lancement de missiles de 700-800 kg, bien que le poids de l'ogive soit resté la même 400-410 kg

 

Avec une charge jusqu'à 40’000 kg et un rayon d’action (sans ravitaillement) de 12’297 km, et une vitesse maximale de 1’800 km/h le Tu-160 est l’une des armes les plus redoutable de la Russie. Conçu par le Bureau d'études soviétique Tupolev pendant les années 1970-1980, le bombardier porte-missiles stratégique Tu-160 «Blackjack» selon le code de l'OTAN (Cygne Blanc en Russie) est le plus grand et le plus puissant avion supersonique militaire doté d'ailes à géométrie variable. Le Tu-160 est aussi le plus lourd avion de combat au monde et le bombardier ayant la plus grande masse au décollage.

En service opérationnel depuis 1987, le Tu-160 est destiné à détruire des cibles importantes au moyen d'armes nucléaires et conventionnelles. Son équipage comprend quatre pilotes.

 

Analyse: 

 

Actuellement la flotte russe de Tu-160 compte une quinzaine de Tu-160 en service, les besoins en matière de bombardier stratégique sont aujourd’hui important pour Moscou et l’arrivée du futur bombardier PAK-DA ne se fera pas avant plusieurs années. La construction de Tu-160 permettrait donc à Moscou, de renforcer son potentiel face au Etats-Unis qui viennent de décider de ré-organiser leurs capacités stratégiques et notamment de frappes nucléaires. 

295721.jpg

 

Photos : Tupolev Tu-160 Blackjack @VVS

Commentaires

Les questions sont. La Russie a-t-elle encore le personnel qualifié et les usines pour fabriquer ses nouveaux Tu 160? Surtout les moteurs Kuznetsov NK-32?
Les sanctions internationalles ne font-elles pas freiner le développement de ceux-ci et de son remplacement? Ou font-ils trouver le financement?

Au plaisir de lire vos avis.

Écrit par : Benoit | 30/04/2015

J'ai l'impression que Poutine est en train de refaire les erreurs de l'union soviétique dans les années 80-90, elle ruine son économie en surarmement.
Déja que la Russie est dans le rouge, et je doute que la situation s'améliore, mais si en plus elle relance la production de masse de son armée elle va droit dans le mur.

Concernant l'industrie russe elle est dans un piteuse état, après la dislocation de l'ex URSS, bon nombre de grande société ont été éparpillé, en ukraine notamment et un savoir faire a été perdu. On le voit bien dans le domaine spatial, où les échecs russes se multiplient depuis 2 ans (plus d'une dizaine de lancements ratés) alors que c'est un domaine où ils étaient autrefois réputé très fiable.

Je me demande si les américains ne les poussent pas (encore) dans cette stratégie dépensière. D'autant que maintenant la russie doit aussi se méfier de la Chine voisine.

Écrit par : mustard | 01/05/2015

Je ne pense pas que Poutine se trompe, il a raison de reprendre la production du TU-160 et je pense qu'il faut aussi que la Russie relance le système de bombardement orbital. ceci afin de briser la nasse dans laquelle l'OTAN est en train de l'enserrer.
La Russie n'avais pas été ruinée à cause du surarmement , mais par ce que les occidentaux et leurs banquee en avaient décidé ainsi et avec la complicité de la CIA ( Gorbatchev )

Écrit par : Jean-marcus | 01/05/2015

@Jean-Marcus : mon Dieu, que ne faut-il pas lire...

C'est sûr qu'avec des budgets militaires en constante baisse dans les pays de l'Otan depuis 20 ans, la volonté d'agresser autrui existe de la part nos démocraties (!). Il ne faut quand même pas renverser le cours des choses. Et de l'histoire récente qui ne fait guère de doute pour beaucoup.

Écrit par : badcox57 | 01/05/2015

@mustard
"Déja que la Russie est dans le rouge...".
Est-ce voulu? o:)

Écrit par : James | 02/05/2015

@badcox57
Soit vous etes deja completement endoctrine par nos medias "democratiques" soit vous etes un troll soit vous etes atteint d´une grave forme d´insuffisance intellectuelle.
Aujourd´hui l´OTAN c´est l´US Army. De la meme maniere que l´Empire romain utilisait ses provinces conquises. Point!
Les pays "membres" (parfois contre la volonte des citoyens) executent les ordres.
Le role actuel de l´OTAN est ni plus ni moins l´agression pure et simple de pays riches en ressources ou strategiquement importants, mais militairement beaucoup plus faibles. Avec un leader comme Yeltsine il y a longtemps que la Russie aurait subi le meme sort! Mais il y a eu un probleme...Poutine.
@mustard: Et concernant l´aspect economique de l´armemenet n´est-ce pas les Etats Unis qui ont repris le flambeau du surarmement et surtout d´escroquerie du complexe militaro-industriel(cf les projets excessivement chers ou bidon)?
Vous trouvez sans doute l´economie actuelle des Etats Unis en bonne sante?

Écrit par : Jean-Louis | 26/05/2015

@ Jean-Louis
D'abord, je pense avoir donné mon avis sans insulter, comme il en est de règle ici.

A vous lire, je me demande si vous êtes quelque part un pro-russe revanchard ou une victime d'un abus de lecture du site Spoutnik? Je connais bien la rhétorique des premiers pour avoir eu un oncle capable en son temps de justifier Pol Pot par anti-américanisme primaire. Pauvre crétin, mais paix à ses cendres... Dommage que les erreurs des uns ne profitent pas aux autres.

Si je suis loin d'approuver tous les méandres de la politique US, notamment en Irak, il faudra toujours m'expliquer comment des pays dont le budget militaire est largement en baisse depuis 25 ans conduisent une politique aussi agressive que certains, dont vous, veulent le faire croire. Historiquement, ce serait une première et démocratiquement, les budgets sont vérifiables. Comme en Russie bien sûr !

Si le mot "démocratique" vous gêne, il me semble utile de rappeler que les opposants de MM. Obama, Cameron, Merkel ou Hollande, sans vouloir être exhaustif, sont généralement en meilleure santé que les opposants de M. Poutine.

On peut ergoter certes sur les défauts de nos démocraties et je vous fais confiance pour cela. Mais il ne faut pas toujours prendre les médias comme des manipulés à la solde de Washington (comme mon oncle le pensait avant vous). Il n'y a pas que des crétins parmi les journalistes et tout finit par se savoir dans un système démocratique, ne vous en déplaise.

Malheureusement, certains développements en Ukraine conduisent à dire que l'agression ne vient pas de l'Ouest et vu que les ex-Républiques Soviétiques ou assimilés du temps du Pacte de Varsovie connaissent tellement bien leur "cher" voisin, on remarque qu'elles préfèrent encore l'Otan aux "pacifistes" russes !

Sans raison ? Vraiment ?

Écrit par : badcox57 | 26/05/2015

"Si le mot "démocratique" vous gêne, il me semble utile de rappeler que les opposants de MM. Obama, Cameron, Merkel ou Hollande, sans vouloir être exhaustif, sont généralement en meilleure santé que les opposants de M. Poutine."

L'Europe serait démocratique ? Vous voulez rire ? L’Europe est dirigée par le couple franco-allemand et la France est une monarchie élective, où le président a le droit de déclarer la guerre à qui il veut sans en référer à personne...
Savez-vous que le ministre de la Défense a appris lors d'un conseil des ministres le passage de la conscription à l'armée professionnelle ? Il n'avait même pas été consulté...

"Il n'y a pas que des crétins parmi les journalistes et tout finit par se savoir dans un système démocratique, ne vous en déplaise." Peut-être, mais cela ne porte pas à conséquence. La Suisse a reconnu le Kosovo, par exemple. Vous avez lu des critiques ? Cela a été fait sur ordre des Américains, malgré les caractéristiques de cette société basée sur le trafic de drogues, d'armes et de femmes. Et musulmane, ce qui dans le contexte ne manquait pas d'importance. Les Américains ont envoyé Oussama ben Laden et ses compagnons pour aider les Bosniaques musulmans durant cette guerre. Cela a donné lieu à un reportage sur une chaîne spécialisée dans l'Histoire et cela s'arrête là.

On pourrait continuer sur des pages et des pages, ce n'est pas le sujet de ce blog. Sur l'Ukraine : il n'y a pas des bons et des méchants. Mieux vaut s'en tenir à cette constatation, avant d'appuyer un camp ou l'autre...

Écrit par : Géo | 27/05/2015

Les commentaires sont fermés.