14/04/2015

Dix Tiger seront retirés !

DSC_3182.jpg

 

 

Les Forces aériennes suisses ont terminé l'examen de la structure portante. La flotte de Northrop F-5 E/F «Tiger II» était temporairement clouée au sol, une fissure a été découverte, lors d’un entretien de routine. Lors d’un contrôle effectué, une fissure a été constatée dans la structure portante d’un Tiger F-5E (monoplace), ce qui a entraîné un ordre de contrôle des 36 avions Tiger F-5E qui effectuent encore des vols réguliers.

 

Le résultat de l’examen a révélé que 16 appareils sur 36 étaient défectueux. En conséquence, dix F-5E « Tiger II » seront abandonnés et six autres réparés. Sur les six Tiger qui seront réparés et remis en service, un est gris et les cinq autres rouge et blanc. Il en résulte que la Patrouille Suisse ne pourra pas toujours se produire avec six avions aux couleurs du drapeau.

 

Fatigue structurelle : 

 

La flotte d’avions de combat F-5 est fatiguée, depuis les années 2000, celle-ci et régulièrement réduite, car des aéronefs présentent des fissures importantes qui sont le fait de l’utilisation des aéronefs. Cet arrêt temporaire de la flotte de F-5, ou du moins ce qui l’en reste démontre une nouvelle fois que nos bons vieux «Tiger» ne sont plus très loin d’une retraite bien méritée.

 

Prendre le taureau par les cornes : 

DSC_5787.JPG


 

Cette situation nous démontre une fois de plus les graves conséquences du vote négatif sur le fond Gripen. La situation de nos Forces Aériennes devient chaque jour plus difficile avec notamment la mise en place progressive de la QRA 24/24. La baisse constante du nombre de F-5, qui par ailleurs ne correspondent plus aux besoins actuels rendent la tâche des 32 F/A-18 toujours plus complexe et poussent ceux-ci à devoir voler plus souvent et bruler, ainsi plus vite leur potentiel. 

Entre les années 1978 et 1984, les Forces aériennes ont acquis 110 F-5 Tiger (98 monoplaces et 12 biplaces). Aujourd'hui, il reste 26 appareils en service.

 

Il devient de plus en plus urgent de relancer le processus d’acquisition d’un nouvel avion de combat, sans quoi d’ici 10 ans, nos Forces aériennes se retrouveront dans une situation particulièrement critique. 

 

DSC_5061.JPG

 

 

Photos: 1 Northrop F-5E Tiger II à Payerne 2 Plan QRA 3 F/A-18C Hornet à Payerne @P.Kümmerling

Commentaires

Mauvaise nouvelle pour la Suisse, mais bon nouvelle pour le vainqueur de la compétition. Qui? Le Gripen? Le Rafale? Un Autre?

Au plaisir de lire vos avis.

Écrit par : Benoit | 14/04/2015

Chronique d'une Mort Annoncée ! Nous allons au-devant de gros problèmes..... J'espère que Air 14 n'aura pas été la dernière fête de nos forces aériennes....

Écrit par : Al&X | 14/04/2015

Allez , chers amis Suisses ,regardez l'état de votre aviation qui fut autrefois exemplaire ( quand vous aviez des Mirages IIIS ), cessez de bouder dans votre coin , achetez - vous des Rafales , ça devient très tendance en ce moment :-) !

Écrit par : philbeau | 14/04/2015

@Benoit: Bonne nouvelle, peut-être, mais à moyen terme: celà veut juste dire que ces appareils seront retirés quelques mois plus tôt que prévu.
Quand aux F/A-18, il devront voler un peu plus, mais la prochaine campagne de remplacement ne débutera pas avant plusieurs années. Avec quels appareils? Ceux qui seront encore en production: Rafale (merci l'Egypte, et peut-être l'Inde), le Gripen et peut-être l'Eurofighter...
À mon avis le résultat est pratiquement courru d'avance: le côté budgétaire sera très certainement privilégié, à moins d'un gros soucis sur les Gripen E/F (qui ne seront plus des "avions de papier" à ce moment-là)...

Écrit par : Jo-ailes | 15/04/2015

Les forces aériennes continuent à s'effriter inexorablement. Le choix irresponsable des suisses de refuser l'achat d'un nouvel avion de combat
aura malheureusement d'importantes conséquences. L'évaluation d'un nouvel
avion n'est prévue que pour 2018. Quels avions restera-t-il sur le marché?
Au moins les politiques ont enfin compris l'importance d'une surveillance
permanente de l'espace aérien c'est déjà un pas dans la bonne direction.
A-t-on des nouvelles au sujet de l'aquisition d'un nouvel avion de transport?

Écrit par : Pepe | 15/04/2015

Au fait Pascal,

On remarque que seuls des monoplaces seront réparés, ce qui est logique depuis l'introduction du PC-21. Sait-on combien de biplaces sont impactés par ce retrait et combien il en reste en service?

Merci d'avance.

Écrit par : Jo-ailes | 15/04/2015

@Jo-ailes
Pour le Gripen, je ne sais pas, il commence à y avoir plusieurs enquêtes sur des pots de vins du coté Suédois, et ça fait scandale au Brésil.
Je n'en dirait pas plus, je vous laisse chercher les liens sur Google, car mon précédent message a été censuré, dès qu'on dit du mal ou des choses négatifs sur le Gripen ici on est censuré, par contre le Rafale bashing est très largement diffusé sur ce site. C'est assez pénible de ne pas pouvoir discuter sans que PSK ne censure un parti. C'est pas normal d'etre modérateur et à la fois parti pris.
La censure ne devrait concerner que les trolls et insultes, pas les opinions qui divergent de celle de PSK.

Écrit par : mustard | 15/04/2015

A l'époque j'avais écrit à M. Samuel Schmied, chef du DDPS pour lui dire de conserver six Hawk MK 66 et 1 de réserve pour la PS et vendre le reste à la Finlande. Ces machines avaient un potentiel d'utilisation de 1'800 heures à peine, certaines encore moins. Aujourd'hui la PS pourrait les utiliser sans problème, même si les finlandais et les britnniques volent déjà sur le même type d'avion

Écrit par : rimaz | 15/04/2015

@Benoit: "Mauvaise nouvelle pour la Suisse, mais bon nouvelle pour le vainqueur de la compétition. Qui? Le Gripen? Le Rafale? Un Autre? "

Le choix est restreint: (Prix unitaire basé sur wiki)
-F35: (171M€) avion terriblement cher et soumis encore à de nombreux problèmes de développement. De plus, le nombre élevé de ventes (USA, pays partenaires, clients export), 2500 exemplaires, fait qu'il faudra attendre un bon moment avant d'avoir une livraison.
-Eurofighter: (90M€)Très bon avion de chasse fort du soutien de 4 pays, qui débute seulement dans sa capacité air/sol. Si la Suisse veut un intercepteur ce sera un bon choix, s'il veut un multirole ce ne sera pas le meilleur choix. Cela dit l'eurofighter reste très cher, plus que le Rafale.
-Rafale: (70M€) Un vrai avion multirole, efficace, qui a fait ses preuves au combat. l'avion reste cher mais la Suisse ne semble pas vouloir du Rafale, trop français.
-Gripen: (27M€) est un avion moderne low cost. Son compromis entre efficacité et faible cout en fait un avion très apprécié par les pays n'ayant pas de gros budgets militaires. La suisse qui ne participe jamais aux opérations de guerre internationales a surtout besoin d'un avion de poice du ciel, le Gripen est probablement le choix idéal pour cela. cela dit, le Gripen choisi par la Suisse a été rejeté par les suisses. Après un tel rejet ce serait étonnant que les suisses changent d'avis et reprennent cet avion, à moins que le choix s'impose par défaut et par nécessité.
-F/A-18E/F super hornet: (56M€). Le successeur du F-18 pourrait prendre la relève des F-18 suisses. Ce serait une possibilité. On pourrait meme voir un cout plus faible avec un rachat d'occasion des F/A-18E/F que la Navy va remplacer par 340 F-35C dès 2015.
-Su-30: (70M€). La suisse n'a jamais possédé des avions russes, mais vu sa neutralitée militaire pourquoi pas, mais j'en doute. Cela dit, vu les déboires de l'armée de l'air indienne avec ses Su-30 MKi on peut douter que cet avion ait un grand avenir à l'export.

Écrit par : mustard | 15/04/2015

@ Jo-Ailes

Merci pour votre avis. L'augmentation des heures de vol ne va-t-elle pas consommer plus rapidement le potentiel des F18? Contraignant la Suisse à revoir sa copie sur le nombre d'avions à acheter et augmenter la budget maintenance des F18 et F5?

Écrit par : Benoit | 15/04/2015

@Mustard : Il n'y a aucune enquête concernant un éventuel problème de pot de vin concernant l'avion Suédois, que se soit en Afrique du Sud, en Tchèque et au Brésil. Au Brésil, une demande d'explication a eu lieu, car le prix de l'avion est en couronnes suédoises et il y a eu un sensible renchérissement dû au taux de change.

Pour infos la seule société aéronautique qui a été impliquée dans un scandale de pots de vin est BAE avec la vente d'Eurofighter en Autriche.

Écrit par : PK | 15/04/2015

@PK
Si si, au Brésil une enquête vient d'etre ouverte
http://www.opex360.com/2015/04/13/la-justice-bresilienne-ouvre-enquete-sur-de-possibles-irregularites-dans-le-contrat-gripen/
En Afrique du Sud, Saab a admis avoir versé un pot de vinn, idem en hongrie et république Tchèque.
http://www.swissinfo.ch/fre/toute-l-actu-en-bref/saab-a-admis-le-versement-de-pots-de-vin-en-afrique-du-sud/33518056

Écrit par : mustard | 15/04/2015

@ Mustard : L'info Opex est fausse, quant à l'Afrique du Sud cela date de 2012 et depuis Saab a été blanchi. Navré !!

Écrit par : PK | 15/04/2015

@Mustard: Vous trouverez toutes les réponses sur le sujet sur le web. Par ailleurs, si vous ne faites pas confiance à ce site, que faites-vous encore ici ? Et accessoirement nous n'avons pas garder les cochons ensemble.

Écrit par : PK | 15/04/2015

@Philbeau : Comme je l'expliquais il s'agit pour l'instant d'une explication concernant un surcoût dû au taux de change, c'est tout. Par contre, des membres du cabinets de Mme Roussef ayant été clairement touchés par une affaire de pots de vin, la justice brésilienne tient à tout vérifier. Les affirmations actuels dans une certaine presse sont donc particulièrement biaisées par rapport à l'Etat de la situation.
Par contre, si il s'avérait que l'avionneur suédois avait corrompu des personnalités au Brésil se serait la fin de celui-ci.

L'objectif étant de ne pas laisser dire n'importe quoi à ce stade des choses, tout comme lorsque Serge Dassault avait été accusé d'avoir entreposer de l'argent en Suisse et que celui-ci aurait servit pour verser des dessous-table. A l'époque j'étais également monté au créneau face à ce genre d'inepties.

Écrit par : PK | 16/04/2015

ces jours on reparle de l'achat de nouveaux avions de combat, voici un article du: http://www.lematin.ch/suisse/berne-veut-lier-nouveaux-avions-combat/story/22764526
il va sortir quoi de tout ca ?

Écrit par : michel | 04/07/2015

Les commentaires sont fermés.