23/03/2015

F-35, les coûts baissent..enfin presque !

JSF-F35A4.jpg

 

 

Le coût global du programme Lockheed-Martin F-35 « Lightning II » devrait couter environ 7,5 milliards de moins que prévu, selon le rapport 2015 d'acquisition (SAR).

 

Ce rapport très attendu est paru le 18 mars dernier, celui-ci indique que la recherche, le développement, les tests et le coût de l'évaluation reste inchangé et son plafonnés à 54,9 milliards de dollars. Par contre, on constate une baisse significative en ce qui concerne les coûts d’approvisionnement, qui ont diminué de 7,7 milliards de dollars, mais restent plafonnés à un montant estimé a près 331 milliards de dollars. Cette sensible baisse serait attribuable à des coûts de main-d'œuvre en diminution.

 

Dans ce même rapport, on soutient par ailleurs, que les coûts d’exploitation et de soutien logistique ne vont pas évoluer et atteindre le montant de pharaonique du billion de dollars. Du côté de chez Lockheed-Martin, on répond que ce chiffre ne tient pas compte de la rationalisation à terme de la maintenance du F-35 estimé à une baisse de l’ordre de de 57,8 milliards de dollars. Pour l’avionneur américain le coût global de la logistique et de la maintenance devrait être d’environ 859 milliards de dollars.

 

Coûts actuels et estimations : 

 

A ce jour, la version la moins chère du « Lightning II » le F-35A coûte le prix de 108 millions de dollars sans armement. Il s’agit là du prix réel de la huitième série de F-35 a taux faible (LRIP8). L’avionneur américain Lockheed-Martin vise une étiquette de prix d'environ 80 millions de dollars par jet, avec un moteur Pratt & Whitney F135, en 2019 et ceci lorsque le F-35 entrera en production à taux plein. 

 

Cependant, un rapport récent (fin 2014) de l’inspecteur général du Département américain de la Défense (IG) met en question de savoir, si la ligne de production de Lockheed-Martin sera en mesure de répondre à un taux de production d'un jet par jour maximum. Dans le cas contraire, les coûts vont à nouveau prendre l’ascenseur. 

 

 

fig 3 - 11P00468_067_LoRes.jpg

Les problèmes du F-35

 

Si des améliorations sont aujourd’hui effectives en matières de coûts, il n’en reste pas moins que de nombreux problèmes existent encore sur l’avion. On notera les retards dans la mise au point des logiciels indispensables pour faire voler le F-35. L’Automatic Logistics Information System (ALIS), soit le système d’exploitation de l’appareil qui compte plus de 30 millions de lignes de code est encore loin de donner pleinement satisfaction, avec la découverte régulière de défaillances. D’autres logiciels sont affectés par des soucis qui donne lieu notamment à des inexactitudes concernant le système de navigation et à des échecs dans la fusion des données obtenues via les différents capteurs, ce qui provoque « de fausses alarmes et des erreurs de cibles ». En clair, le F-35 a des difficultés à « trouver des cibles, à détecter et à parer les défenses ennemies et à éviter les tirs fratricides ». Un comble !

Le F-35B a des problèmes dans les commandes de vol, en particulier lors de manoeuvres à haute vitesse, de plus l’avion est vulnérable à la foudre. L’avion a toujours des problème de régulation de la pression partielle d’oxygène. Et pour terminer, les composants du F-35 manquent de fiabilité, ce qui augmente le temps de maintenance et donc les coûts. Sont notamment concernés l’avionique, le moteur, les pneus du train d’atterrissage, l’OBOGS (système générateur d’oxygène embarqué) ou encore le siège éjectable.

 

 

 

Analyse : 

 

Une fois de plus, il est difficile de s’y retrouver dans la jungle des chiffres du programme F-35. Certes, en prenant de l’ampleur dans la réalisation du programme, les responsables de Lockheed-Martin travaillent à la réduction des coûts, mais ceux-ci restent particulièrement élevés en comparaisons d’autres programmes européens et mêmes russes. 

On peut se demander si, il n’y pas une réelle contradiction, entre les industriels et les militaires des pays qui optent en faveur du F-35. Si l’intérêt industriel peut attirer les sociétés privées en vue des retombées (enfin, pour autant que vous soyez moins cher que votre concurrent - car le système Lockheed-Martin vous met en concurrence direct et ne vous garantit rien) les militaires eux doivent se contenter de mini-flottes qui ne répondent pas aux attentes en matière de dotation d’une flotte minimale.

 

First_F-35_headed_for_USAF_service.jpg

 

Photos : 1 & 3 F-35A @ USAF 2 F-35B @USN

 

 

Commentaires

Apparemment le F35 est très sensible aux orages.L’appareil est en outre peu protégé en cas… d’orage : il est en effet vulnérable à la foudre (un comble pour un Lightning II) s’il est contraint de voler à deux reprises en l’espace de 12 heures, à moins que ses réservoirs de carburants aient été régulièrement purgés. En cause? Leur système de régulation de la pression partielle d’oxygène. Ce problème avait toutefois déjà été identifié en 2013. Mais, visiblement, une solution n’est pas encore au point.

source ici
http://www.opex360.com/2015/03/21/selon-le-pentagone-le-cout-de-lavion-f-35-baisse-les-problemes-regler-restent-nombreux/#comments

Autres griefs (vrai). Par exemple, et après 8 ans de développement, les pilotes ont interdiction de franchir le mur du son, de voler à moins de 40 km d’un orage, d’utiliser le moindre équipement de guerre électronique, ou encore de dépasser un taux de descente de 30 mètres/secondes, un angle d’attaque supérieur à 18°, et de rester dans une accélération comprise entre -1 et + 5Gs.

source ici
http://www.portail-aviation.com/2014/05/canada-lockheed-martin-soppose-une.html

Écrit par : Benoit | 24/03/2015

Quand on voit le cout faramineux de cet avion, et ses problèmes encore très nombreux et très pénalisant, je reste surpris que cet avion se vendent bien à l'export.

Écrit par : mustard | 24/03/2015

30 millions de lignes de code !

ça me fait penser au Rafale et ses 2,5 tonnes de composants électroniques !!!

Et il me semblait qu'il y avait aussi un problème dans l'alimentation du carburant ?

Bon, rien ne vaut le bon vieux F16i avec un système de brouillage radar Elta EL/M-20600, jusqu'à maintenant les systèmes russes n'ont pas pu encore détecter la moindre trace des attaques en Syrie alors que les avions israélien n'en sont à leur première intrusion !

Écrit par : Corto | 24/03/2015

Pensez-vous que la mise en service (IOC) du F35B est possible cet été comme prévu ? Pensez-vous que l’US Navy mettra en service une flottille de 10 F35C sur un porte-avion entre Août 2018 et Février 2019 ? Pensez-vous que l’USAF mettra en service le F35A en 2016 ? Ou le calendrier va encore glisser et le budget exploser et le nombre d’avions baisser pour compenser ?

Au plaisir de lire vos avis.

Écrit par : Benoit | 24/03/2015

Réponse à Corto,

Pourquoi toujours mettre en cause les qualités du Rafale quand un appareil concurrent est critiqué?

Écrit par : Stéphane | 24/03/2015

Stéphane, j'ai eu l'occasion de mettre mon dans les outils de tests électroniques du Rafale !

Je ne parle pas de l'avionique et des motorisations (quoi que), je me réfère sur la problématique "électronique" de cet aéronef.

Savez-vous que de nombreux pilotes refusent de voler avec le Rafale ?

Écrit par : Corto | 24/03/2015

Réponse à Corto,

C'est marrant ça encore un qui en gros n'a vu le RAFALE qu'à travers son écran d'ordinateur...(ou du Mermoz apparemment) et qui bien sur à côtoyer ces fameux pilotes qui se permettent apparemment de refuser de voler...
Vous savez quoi moi j'en côtoie tous les jours des pilotes de Rafale de M2000 et autres aéronefs civiles et militaires.

Il est vrai que passer d'un Mirage F-1 à un Rafale ça pique comme on dit dans notre jargon mais ça reste faisable quand même !
Alors bien sur le Rafale a ses défauts mais je ne suis pas vraiment sur qu'il est vraiment plus d'électronique qu'un avion de sa classe.
Après je vous comprends il est facile de taper tjrs sur le même (ça reste dans l'air du temps ! )

Écrit par : moi | 25/03/2015

Corto,
Pouvez vous détailler ces problèmes électroniques? Comme vous semblez être un spécialiste, cela ne devrait pas être très difficile de rentrer dans les détails.
Pouvez vous également nous dire quels pilotes refusent de voler sur Rafale (AdA, Marine, base, esquadron...)? La sélection en France étant tellement dure et le nombre d'heureux élus faible, ces pilotes voleraient sur n'importe quel avion même sur Gripen (;o) et aucun crash de crash de rafale n'est lié à un problème électronique. Et dans l'armée de toute façon on a pas vraiment le choix.
Je pense que vous confondez avec les pilotes US et les F22.(http://articles.latimes.com/2012/may/01/business/la-fi-fighter-pilots-20120502)

Écrit par : hayduke | 25/03/2015

De toute façon, de nos jours, tout nouvel appareils connait des problèmes divers durant plusieurs années. Il faut parfois attendre une dizaine d'année avant de ocnnaitre une version stable et fiable.
Ici certains aiment bien critiquer la rafale, c'est la spécialité de ce blog, mais tous les avions connaissent ces problèmes. Ne croyez pas naivement que le Rafale est le seul. Le Su-30 MKI est une catastrophe et connait une dispo de seulement 55%, le F-35 c'est un accident industriel, et l'eurofighter connait aussi ces défauts et ses retards.

Et s'il y a bien un truc qui m'agace c'est ceux qui se prétendent experts, qui prétendent travailler dans le milieu, qui balance des boules puantes sur la Rafale mais sans apporter d'éléments sérieux pour appuyer leurs dires. Si on part de là moi aussi je m'autoproclame expert, je peux etre aussi pilote et dire ce que je veux.

Écrit par : mustard | 25/03/2015

@ Corto

Qu'auriez vous dit et/ou écrit si ce "pauvre" Rafale traînait, après 8 ans de retard, de telles casseroles?

http://www.flightglobal.com/news/articles/us-marines-stick-to-f-35b-dates-despite-new-problems-410518/

Écrit par : forêt10 | 25/03/2015

Ah bon, aucun problème électronique lié au crash de Rafales ????

C'est un peu comme avec l'A320 de Germanwing, il s'écrase pour des raisons inexplicables !

Pour ce qui en est de "l'électronique" du Rafale, un seul chiffre : 2,5 tonnes !!

Une usine à gaz composée à 30% de modules correcteurs et des systèmes basés sur la technologie SGS-Thomson !

Des familles de processeurs incontrôlables avec des langages bas niveaux buggés depuis leurs conceptions, puisque vous êtes si fan de l'électronique "française" achetez une voiture toutes options "made in France" !!

Écrit par : Corto | 25/03/2015

Le Rafale n'est pas connu pour être ou avoir été un avion "à problèmes", Il a eu des maladies de jeunesses comme chaque aéronef et à l'évidence chaque nouveau standard demande des adaptations. Il n'y pas de comparaison possible avec les nombreux soucis F-35.

Écrit par : PK | 25/03/2015

@Corto : je ne sais pas de quelle version vous parlez. Mais je suspecte qu'il s'agissait du standard F1.

Écrit par : v_atekor | 25/03/2015

Quant je lis les remarques de certains sa pique les yeux ....
Des pilotes (de l'armée de l'air ?) qui refuseraient de voler sur Rafale.
Des nom et pourquoi ? Je vois bien le gars frais moulu de l'école faire la gréve de la faim pour essayer de refaire voler un F1CT ou pour voler sur un 2000 RDI avec les fabuleux missile R530D ....

Et pour l'électronique, mon dieu, on croirait qu'il va bientôt nous refaire le sketch des commande électronique Vs classique.

L'électronique c'est bien, si on en fait et si on a le rendu qu'on veut c'est mieux !
La grosse différence entre les 2 appareils c'est que le le concept du F35 se veut révolutionnaire alors que le Rafale se veut juste être un gros couteau Suisse !

Comparer un avion qui vole mal et qui n'est qu'au stade du proto depuis 2008 (soit 8 ans !) et un avion couramment employé dans une armée qui a subit son baptême du feu et de multiples déploiement, c'est faire preuve d'une mauvaise foi !

A quant le déploiement opérationnel du F35 ? Après seulement on verra

Écrit par : niccus | 25/03/2015

Corto a tout l'air d'un troll ridicule...
Sachez que des possesseurs de voitures allemandes on en connait tous.... ben ils ont eu des problèmes assez souvent... Désolé (et aussi pour le portefeuille). D'ailleurs en Allemagne on penche plutôt du coté du japon pour la fiabilité... (et ils viennent de reconnaître les très bons résultats d'une berline française sur le sujet, devant les allemandes, dommage). Mais bon on parle d'avion de chasse là... et le rafale a plutôt fait ses preuves jusque là, pour de vrai hein, il n'est pas en papier et "rentre en premier", pas mal pour du bas de gamme buggé.... Je n'ai jamais vu, connu ou entendu parler d'un pilote ne voulant pas y aller comme vous dites, plutôt des pilotes ayant peur de ne pas "convenir" physiquement ou intellectuellement vu les performances possibles et le niveau requis... Cet avion fait plutôt rêver, j'ai vu pas mal de pilotes non français à qui il faisait très envie mais il inspire le respect et l' humilité chez les plus crâneurs... Vous devriez vous en inspirer et arrêter de raconter des bêtises sur des sujets que vous ne maîtrisez pas du tout! Oui il a beaucoup d'électronique, certainement pas beaucoup plus en poids que d'autres de sa génération, comparons sur les mêmes périmètres (2.5 tonnes correspondent à quels éléments pour vous? et qu'en est il sur un eurofighter, un F22 ou autre qui sont d'ailleurs bien plus lourds soit dit en passant?), c'est un avion contemporain et de son temps, le mirage 2000 n'avait il pas déjà été surnommé par certains la truelle électrique.... c'était avant....
Pour vous finir, je vous dirai que l’électronique du rafale situe cet avion parmi les meilleurs au monde pour faire son (ses) job(s), et je pense que c'est cela qui vous dérange... Faudra vous y faire, d'autant que ça va encore s'améliorer. Et vous ne savez pas tout...
Sur un forum cuisine, vous dénigrez le cassoulet en vous prétendant cuisinier aussi???

Écrit par : jag | 25/03/2015

Bon apparemment vous avez aussi des infos sur le germanwings....
Ma foi vous devez être dans le secret des dieux alors bonne continuation dans les nuages !

Écrit par : moi | 25/03/2015

Alors que comment se fait-il que tous les Rafales présents dans le golfe persiques, soit une vingtaine (sur le Charlot et à Abu-Dhabi) sont tous HS et on été remplacés par des Mirages 2000, exactement comme avec les missions en Libye !

En moyenne, ils font une mission et ensuite c'est démontage complet !

Par contre, je ne suis pas non-plus très enthousiaste concernant le F35 et le F22, sauf que ces avions ne sont pas en service depuis 15 ans comme le Rafale.

Un autre point, les avions US vont très vite trouver des solutions si ce n'est pas déjà fait et ils n'ont pas encore été prévus d'être livrés, ce n'est pas comme le Rafale qui vole depuis 1986 et que personne n'a acheté si ce n'est l'Egypte qui sait très bien qu'elle ne les payera jamais, si ils sont livrés un jour !

Cet avion n'est pas livrable et les problèmes entre la grande muette et la maison Dassault se sont ébruités au point de dissuader tout acheteur potentiel !

Ensuite, 6 crashs pour 137 avions construit, c'est sans doute le meilleur score depuis le début de l'aviation militaire, sans parler de 2 crashs restés top-secrets et nombre d'embardées ayant finit à la casse, c'est plus qu'encouragent !

D'autre part, c'est avion n'a jamais engagé de combat aérien, je ne lui donne pas 10 secondes contre un F16 !!

Ses radars RBE2 sont de vraies chambres à échos, sans parler des performances !

Bref, cet avion est loin d'être cuit, nous verrons si la France ose les livrer à ses premiers "clients" ?

Écrit par : Corto | 25/03/2015

Il n'y a pas eu de crash que je sache avec le F35, même si le nombre d'essais du F35 est supérieur au nombre de vols faits avec le Rafale !

(même si le F35 n'a que 7 ans)

Écrit par : Corto | 25/03/2015

Corto
Sérieusement vous abusez un peu beaucoup de mauvaise fois de mensonges genres les 6 crashs + 2 tops secrets , démontage complet ect.
A oui c vrai le F-35 en est a plus de 30 000 heures de vol et en plus il y en a un qui a pas du tout brulé en interruption de décollage... suite pb moteur..

Et entre nous pour avoir fait un petit tour dans un pays chaud il y a pas très longtemps JE n'ai pas eu l'impression de devoir le démonter à chaque retour de mission mais bon vous avez raison...

Ma foi un peu de sérieux et de vérités ne ferait pas de mal !

Écrit par : moi | 26/03/2015

Sa pique vraiment les yeux.
Il n'y a pas eu de crash avec le F35, la bonne blague, les ricains le testent vers 30-40% grand max de ces capacités. C'est comme si tu achetais un FERRARI déglinguée et que tu te forces à rouler 150km/h grand max. Avec ce raisonnement tu es sur de ne pas avoir d'accident !

Faudra juste être au courant lorsque les 1er F35 seront livrés aux autres pays qui les ont commandés car eux voudront l’utiliser pour de vrais, alors que les ricains auront toujours des autre avions en réserves

Des test intensifs sur un avion qui dure 7 ans et que certains trouves justifiés.
Les mauvaises langues diront qu'il est impossible de transformer un cheval de trait en cheval de course.
Et puis le combat aérien, c'est juste "as been" les meteors, mica, AMRAAM ou autres ne laisse plus rien approcher en visuel.

Le problèmes avec tout les avions récent de l'OTAN, c'est qu'ils sont employés contre des cibles mal défendue. Alors en attendant on peu juste comparer le cout global de l'heure de vol / efficacité car c'est le seul critère à mon sens objectif.

Au moins, pour le rafale les raisons de la lenteur de ce programme sont à chercher du coter des politiques qui après la guerre froide ne voulait plus de cet avion !
Et concernant l'électronique, elle doit en effet poser des problèmes car datant de vers 1990. L’age de pierre de l'électronique ....

Écrit par : niccus | 26/03/2015

@ Corto
"Ah bon, aucun problème électronique lié au crash de Rafales ????"
"C'est un peu comme avec l'A320 de Germanwing, il s'écrase pour des raisons inexplicables !"
"Pour ce qui en est de "l'électronique" du Rafale, un seul chiffre : 2,5 tonnes !!"
"Une usine à gaz composée à 30% de modules correcteurs et des systèmes basés sur la technologie SGS-Thomson !"
Etc. Etc…

Mr.Corto bien que Pascal a réitéré à plusieurs reprise que; je cite": Les commentaires de ce blog sont modérés."

Le moins que l'on puisse dire, c'est que vous ne vous embarrassez pas de scrupules.
- Vous parlez de crash de "Rafale" inexpliqués, ou pire (sous-entendu) liés à des problèmes électroniques imputables à la société SGS-Thomson. Cette accusation (gratuite) est grave. Si vous ne pouvez pas l'étayer par des preuves irréfutables, vous n'avez pas le droit de les proférer!
- Vous parlez du crash de l'A320 de Germanwing dans les mêmes termes, vous semblez accuser cette même société, pour un matériel obsolète. Comme tout le monde sur ce site, nous suivons avec effroi cette tragédie, qui aux dernières nouvelles semble être le fait de l'action DELIBEREE du co-pilote!
- Une usine à gaz… Tout appareil de 4, 5 et bientôt 6ème génération est une usine à gaz électronique. Encore une fois, vous attaquez SGS-Thomson, qui entre-temps s'appelle Thalès (Entreprise internationale, hautement qualifiée et réputée) dont les produits sont reconnus et utilisés dans le monde entier, y compris aux Etats-Unis. Vous semblez oublier (volontairement) que Thalès a développé le premier radar opérationnel en Europe de type ASEA et qu'il fonctionne parfaitement bien sur "Rafale" depuis 2013!

Que vous n'aimiez, ni le Rafale, ni Thalès, ni les matériels français et européens (Thalès dispose de nombreuses sociétés en Europe et en Suisse) c'est votre droit, mais en aucun cas, vous ne pouvez vous octroyer le droit de porter le discrédit sur des sociétés qui rappelons-le font vivre des centaines de milliers de personnes en Europe et dans le monde.

Écrit par : forêt10 | 26/03/2015

@niccus : l'électronique a été refondue lors du passage du standard F1 au F2. En outre Spectra pèse 250kg, et une nacelle de reco. 1100kg, dixit wikipédia.

Écrit par : v_atekor | 26/03/2015

" vous ne pouvez vous octroyer le droit de porter le discrédit sur des sociétés qui rappelons-le font vivre des centaines de milliers de personnes en Europe et dans le monde. "

Ce n'est pas non plus argument pour ne pas critiquer négativement une marque. Un peu comme si l'on ne devait plus critiquer Peugeot car Peugeot industrie est une société qui fait vivre des milliers de personnes dans en Europe et dans le monde.

D.J

Écrit par : D.J | 26/03/2015

forêt10, concernant les processeurs développés par SGS, je peux vous assurer que sur ce point, je suis très bien informé.

Monsieur, sachez que les processeurs ne se trompent jamais, seulement la phase de développement de programmation (software) pose beaucoup plus de problème.

Un peu d'histoire, la famille Intel 8086 étaient et est toujours la seul famille acceptée par la plupart de de systèmes requérant de très haut niveaux de sécurité et cela pour la simple raison que le développement du langage bas-niveau (assembleur) du 8086 ne s'est jamais planté depuis le jour de sa commercialisation, zéro bug en presque 50 ans d'utilisation, c'est à dire que des milliards de processeurs ayant tournés des milliers, de dizaines de milliers chacun, sans qu'un seul plantage ne soit provoqué par le software bas-système (assembleur). Pour l'anecdote, l'assembleur du 8086 n'a été que par un seul ingénieur, une espèce d'autiste qui s'est enfermé pendant 2 ans et qui est ressorti de sa grotte une fois le boulot terminé, depuis 50 ans ce processeur n'a jamais planté !!!!!

voulez-vous maintenant que je vous expose les aventures exotiques des familles de processeurs SGS Thompson ?

Écrit par : Corto | 26/03/2015

D.J.: on peut critiquer mais pas tenir des accusations sans preuves, cela s'appelle pénalement de la diffamation.

Écrit par : hayduke | 26/03/2015

Et si tous nous calmions nos ardeurs ? L'intérêt de ce blog est d'avoir des nouvelles que d'autres médias ne rapportent pas nécessairement, c'est son premier mérite.
Le second est de donner la parole à des lecteurs qui parfois apportent un complément d'info pertinent, mais curieusement il y a des sujets, qui touchant à la fierté nationale, et souvent d'un coté ou de l'autre des Alpes, amènent à des dérapages qui ne font pas progresser le sujet...

Souhaitons que chacun saura trouver un peu d'humour dans certaines phrases et ne se piquent pas trop de certains mots. Souhaitons aussi que d'autres ne transforment un sujet technique en débat passionnel.

Comme sans doute la majorité des lecteurs je n'ai jamais été pilote, et je ne connais de nos chers avions que ce que je lis depuis maintenant plus de 40 ans. Cela m'a amené à croire que les ingénieurs qui les construisent ne sont pas tous des idiots, que les ministres des finances qui décident de les acheter ou pas (ou de payer les prototypes durant des années...) ne sont pas forcément de profonds débiles, et que mon jugement de néophyte n'ai fondé que sur des données nécessairement très partielles (Boeing, Dassault ou Saab ne me transmettent pas toutes leurs notes internes, ça m'attriste beaucoup d'ailleurs)...alors autant faire confiance au système, vu qu'on ne sait pas tout.

Si je peux apporter une modeste contribution aux textes plus haut (et là c'est mon métier), il ne faut pas nécessairement s'étonner de l'age apparemment canonique de certaines électroniques ou programmes embarqués, car ces matériels sont soumis à des contraintes que les derniers Samsung ou Apple ne connaîtront jamais. Rassurons nos lecteurs : les pilotes (et les ingénieurs) savent que leurs radars et autres ECM sont plus anciens que leurs téléphones persos, mais sans doute qu'ils buggent beaucoup moins... ça peut aider en cas de conflit.

Enfin chers lecteurs, n'allez pas visiter les Datacenter de vos banques ou compagnies d'assurances, vous seriez surpris de l'age de certains programmes qui y fonctionnent toujours (et je connais quelque retraités qui touchent des fortunes quand il faut toucher au code initial !).

Amicalement à tous, réunissons nous autour de notre passion et merci à tous nos amis pilotes qui parfois nous précisent une info mais qui chaque jour nous font rêver.

Écrit par : Ghost95 | 27/03/2015

Je m'en vais reporter cette attitude antidémocratique et votre censure va certainement nuire 1'000 fois plus au Rafale, ne vous en faites pas Pascal, votre attitude nauséabonde digne de certains totalitaires m'oblige d'écrire un dossier complet sur les défauts du rafale et vous en porterez la responsabilité nommée !

Écrit par : Corto | 27/03/2015

Salut,

Un grand merci à Ghost95 pour son commentaire fort pertinent que je partage totalement !

Bonne journée à toutes et tous.

Cordialement / Frédéric

Écrit par : sletch | 27/03/2015

@DJ
Lorsqu'une critique est justifiée, je partage votre avis.
Dans le cas présent ce n'est manifestement pas le cas, d'ou ma remarque...

Écrit par : forêt10 | 27/03/2015

ok c'est bon on a compris corto le Rafale a tous les défauts du monde le premier étant d'être français apparemment..
La critique peut être constructive si elle se base sur des faits démontrables.Peut être que vous n'avez pas tort pour les processeurs , je ne maîtrise pas le sujet.
Après il y a le reste, les crashs , les embardées , les démontages complets après chaque retours ect... évidemment tout ça fournit avec forces preuves !
A bon entendeur hier j'ai PERSONNELEMENT assisté débriefé 3 missions sur RAFALE et JE nai pas eu besoin de démonter l'avion !

Écrit par : moi | 27/03/2015

@ Corto

Mr. Corto, Vous vous trompez de sujet.
Peu m'importe vos connaissances et/ou expériences sur les micro-processeurs Intel ou autres*.
Ma réaction est venu de votre affirmation sur l'affaire "Germanwing" dans laquelle vous laissiez sous-entendre que le crash de l'A 320 était dû au fait de l'électronique de SGS-Thomson (Thalès) déficiente et par voie de conséquence aurait entraîné la mort de 150 personnes.

* Pour votre gouverne, à l'époque de l'Intel 8086, le Motorola 68'000 était de très loin supérieur…

@ Ghost95

Monsieur! d'habitude mon attitude s'apparente à la vôtre.
D'ailleurs si vous suivez ce blog depuis un certain temps, j'ai moi-même appelé au calme il y a 2 ou 3 ans de cela (je ne sais plus exactement la date), après la décision du Conseil Fédéral en faveur du Gripen.
Décision qui à l'époque avait déclenchée un grande polémique.
A l'époque, il ne s'agissait qu'un débat contradictoire, certes musclé, mais un débat.
Aujourd'hui nous parlons d'une accusation sur 150 personnes décédées!!!

Écrit par : forêt10 | 27/03/2015

@Corto : La famille des processeurs 8086, comme tout système électronique évolué a des bugs ; cette famille en particulier avec ses évolutions en 486 et 586 souffrent de plusieurs bugs, dont le plus célèbre est une erreur d'addition, qui est implémentée dans tous les successeurs de ce processeur par rétrocompatibilité... Vous trouverez sans difficulté la doc de ce bug, qui a du être implémenté par les concurrents d'intels, AMD notamment, pour assurer la compatibilité binaire.
.
Ensuite, vous parlez du 8086, qui est obsolète depuis le début des années 80. Il y a eu pas mal de changement depuis, tant en informatique que dans l'avionique du rafale. Si vous avez travaillé sur les protos de cet avion de l'eau a coulé sur les ponts depuis.
.
Sinon nombre de proc. du rafale, sont des Motorola 68000/power, mais là aussi, ce sont des détails je suppose.

Écrit par : v_atekor | 27/03/2015

Entièrement d'accord avec Ghost95, et Sletch, le partage d'une passion est beaucoup plus agréable sans animosité...
Et merci également pour ce rappel sur l'âge de certains composés électroniques (et quelque soit la nationalité de leurs concepteurs) qui permettent une bonne fiabilité aux différents systèmes.

Écrit par : Jo-ailes | 27/03/2015

v_atekor, ce sont des 8086 qui équipent en 2015 tous les avions de la marque Boeing, au niveau du contrôle des capteurs et des commandes, ils sont cinq par module et c'est la majorité qui l'emporte en cas de d'erreur avec un ou deux des processeurs, juste une chose, ce n'est pas arrivé une seule fois depuis le début de l'utilisation de ce processeur qu'une seule erreur ne soit rapportée !

Pas une seule fois !!

Écrit par : Corto | 27/03/2015

Forêt10, la cause du crash de l'A320, en ce qui me concerne est dû que la porte blindée a été ouverte sans que des vigiles capable de garantir la sécurité du cockpit spot en post !

Par contre, dans les début des vols Airbus, des affaires restées "inexplicables" sont définitivement enterrés dans des dossiers clos !

Écrit par : Corto | 27/03/2015

v_atekor, on voit que vous ne maîtrisez pas vraiment le sujet, premièrement les processeurs de la famille Motorola n'ont jamais été autorisé d'utilisation dans l'aviation, le médical et tous les secteurs sensibles, comme les commandes dans le nucléaire, les systèmes de sécurité etc.....

Les 68000 n'ont jamais obtenus d'autorisation dans les secteurs militaires et médicaux par les organismes de certifications américains, maintenant qu'il soit utilisé dans des interfaces graphiques pour calculer des images "sprites", passe encore, mais je vous défie de me trouver un seul processeur de la famille 68000 dans les gestions des commandes ou des capteurs dans aucun objet volant !

Je rajoute que pour ces calculs dédiés à l'imagerie, ça fait belle lurette que ces procs ont été supplantés par des processeurs RISC, comme ceux qui équipaient les stations graphiques 3D (Silicon Graphic) des années 70-80 !

En alléguant que des 68000 équipent des Rafales, vous aurez plus de mal que moi concernant la réputation de l'électronique de cet avion, comme je l'ai déjà dit, un avion remarquable du point de vue avionique, mais pas sorti de l'auberge au niveau électronique !

Bien à vous

Écrit par : Corto | 28/03/2015

Si cette information est vérifiée:

http://www.defense-aerospace.com/article-view/feature/162520/usaf-plans-for-radical-upgrade-reveal-f_35-obsolescence.html

Alors on peut parler du plus grand hold-up du siècle!

Écrit par : forêt10 | 08/04/2015

Les commentaires sont fermés.