22/03/2015

La Turquie prépare son avion de 5e génération !

ob_060560_tf-x-photo-ssm.jpg

 

Ankara, la Turquie se montre particulièrement ambitieuse en matière d'aéronautique militaire avec le lancement de son programme TF-X. Ce programme prévoit la construction d’un avion de combat de 5e génération indigène.

 

Le programme TF-X :


Ce projet d'avion de combat de 5e génération a été confié en 2001 à Turkish Aerospace Industries (TAI). Le coût du développement du projet est évalué de 70 à 80 milliards de dollars. Mais ce prix ne tient pas compte de la motorisation futur de l’avion. En conséquence on peut esquisser un développement proche des 100 milliards de dollars.

 

Le premier problème rencontré par les ingénieurs turcs de TAI provient d’un cruel manque d’expérience en matière de conception. En 2013, ceux-ci ont fait appel aux ingénieurs suédois de Saab pour les aider à la définition du design de l'appareil. Cette collaboration a permis de présenter trois versions possibles : un monomoteur adoptant un design proche du F-22, un bimoteur ou enfin un monomoteur plus petit avec des ailes-canard. Coût pour cette première étape, environ 20 millions de dollars. En ce qui concerne la motorisation, la Turquie a lancé un appel d’offre pour un moteur d’une poussée de 10 tonnes.

 

La situation du programme aujourd’hui: 

 

Le secrétariat pour la Défense et l’Industries (SSM) a émis une demande d'information (RFI) le 13 mars dernier pour commencer formellement les travaux de conception préliminaire destinés au programme turque Fighter Aircraft (TF-X).

 

Ne pouvant réalisé seul le programme TF-X, la Turquie à lancé un second programme de coopération avec des entreprise étrangères. A ce jour, plusieurs  entreprises ont déclarés leur intérêt pour le programme, soit : Lockheed-Martin, Shenyang Aircraft Corporation, Dassault, BAE Systems, et Saab. 

 

La Turquie devrait donc sélectionner cette année encore l’une de ces entreprise pour pouvoir se lancer dans la phase préliminaire de conception du TF-X avec un premier prototype prévu pour 2023.

 

T-FX.jpg

 

 

Photos : Images de synthèse des trois concepts du TF-X @ TAI


Commentaires

@PK: Excellent article.
La Turquie me semble bien prétentieuse!
Partir d'une feuille (presque) blanche, pour arriver à un engin de 5ème génération!?
Quand on voit les problèmes des américains, du duo Russie-Inde et de la Chine, on est en droit de se poser des questions sur une telle faisabilité.
"la Turquie a lancé un appel d’offre pour un moteur d’une poussée de 10 tonnes."
->Peut-on connaître à qui?

Écrit par : forêt10 | 22/03/2015

Avez vous des renseignements sur les motoristes qui ont répondu à l'appel d'offre du réacteur?
Merci pour cette info.
Cordialement.

Écrit par : Benoit | 22/03/2015

C'est tellement facile de faire des modèles réduits, encore une histoire pour faire rêver les islamistes de tous poils, notamment le voisin iranien !

Vous avez parlé des motoristes, mais pas des équipements radars et électroniques, pour 80 ou 100 milliards, c'est un fiasco garanti !!

Écrit par : Corto | 22/03/2015

Les commentaires sont fermés.