15/03/2015

La Nouvelle-Zélande réceptionne ses SH-2G !

AIR_SH-2G-A_Super_Seasprite_lg.jpg

 

La Force de défense de Nouvelle-Zélande (NZDF) a organisé une cérémonie sur la Base aérienne d’Auckland pour l’acceptation formel de ses trois nouveau Kaman Aerospace SH-2G « Super Seasprite ».

 

Les trois hélicoptères sont arrivés en Nouvelle-Zélande en janvier dernier. Cinq aéronefs vont encore arrivé d’ici le mois de septembre. La Force navale de Nou velleZélande devrait déployer les « Seasprite » à bord du navire polyvalent HMNZS Canterbury, ainsi que sur ses deux frégates. Les nouveaux hélicoptères seront affectés au sein de l’escadron n ° 6 de la RNZAF sur la base de Whenuapai à Auckland.

 

Le Kaman SH-2G « Super Seasprite» : 

 

Le SH-2G (I) «Super Seasprite» est un système d'arme maritime intégrée. Le SH-2G «Super Seasprite» était  initialement conçu pour répondre aux exigences rigoureuses de l'US Navy, le SH-2G «Super Seasprite» a le plus haut rapport poids-puissance de tous  les hélicoptères maritimes, assurant une capacité de retour au navire particulièrement sécuritaire, même dans des conditions de vol sur un seul moteur. Sa conception robuste allié à une excellente stabilité et une excellente fiabilité ont été éprouvées par plus de 1,5 millions d'heures de vol. Le SH-2G est un système entièrement intégré, multi-mission maritime conçu pour remplir les missions de  lutte anti-sous-marine (ASW), la lutte anti-surface (ASuW), la surveillance, le transport de troupes ainsi que le ravitaillement et les missions de recherche et de sauvetage (SAR) et missions utilitaires. Les SH-2G de la RNZAF seront dotés de missiles anti-navires Penguin Mk2 et de torpilles légères.

 

 En plus de la Royal New Zealand Navy, le SH-2G «Super Seasprite» est exploité par l'armée de l'air égyptienne et la marine polonaise.

 

AIR_SH-2G_RNZN_Landing_CVN-72_lg.jpg

 

 Photos : Kaman Aerospace SH-2G « Super Seasprite »  @ Kaman

 

Commentaires

Machine ancienne , retirée du service en 2001 par l'US Navy , et 2008 par la Royal Australian Navy ...

Écrit par : philbeau | 15/03/2015

@Philbeau: C'est vrai que le premier prototype d'un H-2 a volé en 1959 sous la désignation de K-20, et ça commence à dater...
Mais si le design général reste ancien, avec sa cellule renforcée, ses moteurs nettement plus puissants et une électronique remise à jour, le SH-2G reste un appareil robuste, fiable et tout à fait opérationnel pour un prix raisonnable.
Un bon choix pour des marines n'ayant pas forcément de gros moyens.

Au fait, le Pérou en avait également commandé cinq exemplaires, non?

Écrit par : Jo-ailes | 16/03/2015

Les commentaires sont fermés.