08/03/2015

2015 bon début de croissance du trafic aérien !

2600331.jpg

 

L’Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques sur le trafic de passagers dans le monde pour janvier 2015, qui indiquent une croissance du trafic (calculé en kilomètres-passagers payants, ou RPK) de 4,6 % par rapport à janvier 2014. Ce taux en début d’année est un peu inférieur à celui de l’ensemble de 2014, soit 5,9 %. Toutefois, les résultats sont probablement influencés par la date de la nouvelle année lunaire en Asie, qui arrivait cette année un mois plus tard qu’en 2014. La capacité a augmenté de 5,2 % en janvier, et le coefficient d’occupation des sièges a perdu 0,5 point de pourcentage pour s’établir à 77,7 %. Bien que les marchés intérieurs aient été responsables de la croissance vers la fin de 2014, c’est le trafic international qui était plus fort en janvier.

 

Marchés de passagers internationaux :

 

Le trafic de passagers internationaux a augmenté de 5,4 % en janvier, par rapport à

janvier 2014. La capacité a augmenté de 6,0 % et le coefficient d’occupation a perdu 0,5 point de pourcentage pour s’établir à 78,0 %. Toutes les régions ont enregistré des hausses, à l’exception de l’Afrique.

Chez les transporteurs d’Europe, le trafic international a augmenté de 5,0 % en janvier, par rapport à l’année précédente, ce qui représente la plus forte hausse parmi les trois grandes régions. La capacité a augmenté de 4,6 % et le coefficient d’occupation a gagné 0,3 point de pourcentage pour atteindre 77,7 %. L’augmentation des voyages aériens en Europe reflète la solidité des activités des transporteurs à bas coût et des transporteurs enregistrés en Turquie, qui aident à compenser l’impact de la faiblesse économique de la région.

Les transporteurs d’Asie-Pacifique ont enregistré une hausse de 4,7 % par rapport à janvier 2014, ce qui se situe en-dessous de l’expansion de 5,8 % observée pour l’année 2014. De plus, le trafic désaisonnalisé est demeuré pratiquement inchangé au cours des cinq derniers mois. La date du Nouvel An lunaire à la mi-février (soit un mois plus tard que l’an dernier) a aussi influencé les résultats. La capacité a augmenté de 5,8 %, de sorte que le coefficient d’occupation des sièges a perdu 0,8 point de pourcentage pour s’établir à 77,6 %.



a321.jpg



Les transporteurs d’Amérique du Nord affichent une hausse de 2,7 % en janvier, par rapport à l’année précédente. Bien que ce taux de croissance soit le plus faible parmi toutes les régions (hormis l’Afrique), l’économie américaine se distingue parmi les économies développées. La capacité était en hausse de 3,8 % et le coefficient d’occupation a perdu 0,9 point de pourcentage pour s’établir à 79,5 %.

Les transporteurs du Moyen-Orient ont connu en janvier la plus forte augmentation de trafic d’une année à l’autre, soit 11,4 %. Les indices Markit dans les secteurs non pétroliers des économies de la région montrent des signes d’amélioration, ce qui laisse entrevoir que les économies du Moyen-Orient sont relativement bien placées pour faire face à la chute des revenus pétroliers. La capacité a augmenté de 13,3 % et le coefficient d’occupation a perdu 1,3 point de pourcentage pour s’établir à 79,7 %.

Les transporteurs d’Amérique latine ont enregistré une hausse de 5,6 %. La capacité a augmenté de 5,1 % et le coefficient d’occupation des sièges a gagné 0,4 point de pourcentage pour atteindre 81,2 %, le taux le plus élevé parmi toutes les régions. Alors que l’économie brésilienne stagne, les volumes d’échanges commerciaux dans la région se sont améliorés au cours des derniers mois.

Les transporteurs d’Afrique ont enregistré en janvier une baisse de 0,7 %, par rapport à janvier 2014. La faiblesse du trafic international des transporteurs de la région n’est probablement pas attribuable à l’éclosion d’Ebola. Elle semble plutôt refléter l’évolution négative de l’économie dans certaines parties du continent, notamment le Nigeria, la plus grande économie du continent, qui souffre de la chute des prix du pétrole. La capacité était en hausse de 0,7 % et le coefficient d’occupation a perdu 1,0 point de pourcentage pour s’établir à 68,1 %, le plus faible parmi les régions.


OH-LQD-Finnair-Airbus-A340-300_PlanespottersNet_332791.jpg


 

 

Photos : 1 B787-800 Thai Airways @ Tek 2 A321 Thomas Cook/Condor @ Fred Willer 3 A340Finnair @ Mikko Haajanen

Les commentaires sont fermés.