14/02/2015

Le Nicaragua veut une vraie Force aérienne !

mig_29smt-001.jpg

 

 

Le Nicaragua petit pays d’Amérique latine n’avait pas jusqu’ici, une Force aérienne digne de ce nom. Les choses vont changer, car le pays prévoit l'achat d'avions de combat pour commencer à appliquer sa souveraineté de l'espace aérien de manière sérieuse.

 

Le Nicaragua ne dispose aujourd’hui, que d’une flotte aérienne limitée qui se résume à des Cessna 185 et C41D, ainsi que, de quelques hélicoptères MIL Mi-17. L'inspecteur de l’armée nicaraguayenne, le général Adolfo Zepeda a annoncé cette semaine la volonté de renforcer la souveraineté de l’espace aérien nicaraguayen, avec comme objectifs la lutte 

contre les vols illicites des organisations de trafic de drogue et l’application au sens strict de la souveraineté aérienne. La nouvelle Force aérienne devra également pouvoir jouer un rôle dissuasif et permettre de repousser toute agression.

 

Le MiG-29 pour équiper l’aviation : 

 

Les moyens financiers du pays sont limités, mais le selon les premières informations divulguées suite à l’intervention du général Adolfo Zepeda, le pays porte sérieusement son attention sur des avions de combat d’occasions de type MiG-29. La Russie semble d’ailleurs prête à livrer ce type d’aéronefs de manière très rapide. On parle d’un premier lot de 12 à 18 aéronefs. 

Ces MiG-29, dont environ 6 biplaces, proviendraient du stock actuel de l’aviation russe et seraient tous remis à neufs. 

La décision en vue de l’achat de MiG-29 par le Nicaragua devrait intervenir au printemps.

 

 

Photo: MiG-29SM russe @ VVL

Commentaires

Avons nous une idée de l'électronique embarquée? Cette version?

MIG 29 M (9.15) . Version entièrement revue du 9.13SM avec de réelles capacités multirôles, une charge militaire augmentée ainsi que son rayon d’action (grâce à une quantité de carburant augmentée à 5 700 litres) au détriment toutefois de la possibilité d’opérer à partir de terrains non préparés. Le cockpit proposé est modernisé avec des écrans multifonctions. Les réacteurs sont des RD-33K. Des éléments de structure ont également été revus comme les entrées d’air agrandies ou les ailes. Du côté des équipements, un nouveau brouilleur actif "Gardeniya" prend place dans la bosse dorsale ainsi qu’un nouvel IFF. L’optronique secteur frontal est entièrement nouvelle avec voies IR, laser et TV. Le radar est remplacé par le Phazotron NIIR N010 Zhuk plus léger et multirôle (avec capacité de suivi de terrain et mode cartographique). 10 cibles peuvent être traquées simultanément et quatre engagées simultanément à 80km de distance. Les performances en combat aérien sont augmentées notamment en terme d’angle d’attaque ou de manoeuvrabilité. Quasiment toute la panoplie d’armements russes air air (dont le R-77) et air surface peut être emportée (4,5 tonnes d’armements au total).

Écrit par : Benoit | 15/02/2015

Encore un achat d'avions de combat qui sera peut être conclu de manière rapide à l'image de l'Égypte pour ses Rafales :)

Écrit par : phil hautil | 15/02/2015

Les commentaires sont fermés.