09/02/2015

Premier vol pour le second Tejas naval !

NP2.9.jpg

 

Bangalore, le deuxième prototype de la version navale de l'Hindustan Aeronautics (HAL) Tejas (LCA) a effectué son vol inaugural ce samedi. Le vol a duré 35 minutes, l’avion 

est désigné NP2 est monoplace.

 

Un second prototype amélioré : 

 

Selon les déclarations de l’avionneur indien HAL, le second prototype NP2 intègre un certain nombre d'améliorations par rapport au premier appareil NP1. L'avion peut dispose d’un train d'atterrissage renforcé qui faisait défaut sur le NP1. L’avion intègre également différents correctifs électroniques qui lui permettront des angles d’attaques serrés, en vue d’un appontage sur porte-avions. L’avion dispose également de son crochet d’appontage.

 

Pour l’instant, les deux prototypes sont motorisés avec le moteur General-Electric F404-IN-20. par la suite, ils recevront pour les opérations en mer, le moteur de General-Electric F414 plus puissant, qui alimentera également le Tejas Mk II.

 

Le second prototype NP2 était attendu en 2011, mais les lourds problèmes rencontrés pour la mise au point du programme «Tejas» ont encore une fois retardés le calendrier. L’arrivée du second prototype est en soi une nouvelle percée dans un programme qui a pris énormément de retard, soit près de quinze années. 

 

L’arrivée des premiers Tejas MkI de série pour l’air Force et ce second prototype pour la Marine semble démontrer que l’avion de combat indien prend, enfin, son envol.

 

871109487.jpg

 

Le TEJAS Marine :

 

Basé sur la version de l’air Force, le Tejas version «Marine» formera donc la composante de la défense aérienne navale aux côtés des MiG-29K, qui agiront dans la profondeur du dispositif. Le Tejas naval dispose d'une structure de cellule renforcée, ainsi que le train d'atterrissage. Il est également doté d'un crochet d'arrêt pour permettre son fonctionnement à partir de porte-avions.

Une surface de contrôle de type vortex a été montée à l'avant de l'aile et permet une vitesse d'atterrissage réduite, tandis que les performances du moteur et de la visibilité ont été améliorés pour les opérations embarquées. Au total, l’Inde prévoit de s’équiper de 260 Tejas pour l’air Force et la Marine.

 

np2.jpg

 

 

Photos : 1 HAL Tejas NP2 @ Rana 2 Le Tejas NP1 3 Le NP2 au décollage @ HAL

Commentaires

Merci pour l'info Pascal.

L'appareil est monoplace, mais sa cellule semble être celle d'un biplace. En connait-on la raison? (Plus de place pour installer des appareils de mesures ou la possibilité de le transformer rapidement pour l'instruction, par exemple?)

Écrit par : Jo-ailes | 09/02/2015

Les commentaires sont fermés.