07/02/2015

Nouvelle norme pour le suivi des aéronefs !

54115_1332986472.jpg

L’Association du transport aérien international (IATA) a salué la recommandation formulée à l’issue de la deuxième conférence de haut niveau sur la sécurité (HLSC/2) de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) en vue de l’adoption d’une norme axée sur le rendement pour le suivi à l’échelle mondiale des aéronefs commerciaux, soutenue par un exercice d’évaluation multinational visant à mesurer l’impact et à orienter la mise en œuvre. 

« Cela ira dans le prolongement des succès obtenus par l’industrie dans son travail de collaboration avec les gouvernements en vue d’améliorer la sécurité par une harmonisation mondiale. Nous allons tous dans la même direction. Les conclusions de la conférence devraient rassurer tous les voyageurs sur le fait que la sécurité demeure la priorité absolue de l’aviation », a déclaré M. Tony Tyler, directeur général et chef de la direction de l’IATA. 

Ce qui va changer : 

Essentiellement, la recommandation de l’OACI préconise que les aéronefs signalent leur position toutes les quinze minutes durant une situation de vol normale. Cela s’applique aux régions éloignées qui ne sont pas sous la surveillance des services de la circulation aérienne. Le groupe de travail sur le suivi des aéronefs coordonné par l’IATA a souligné dans son rapport que le suivi dans les espaces aériens éloignés et au-dessus des océans pourrait être effectué avec les moyens existants et que de nouvelles technologies spatiales pourraient jouer un rôle clé dans l’avenir. 

La recommandation de la conférence HLSC/2 de l’OACI vise une approche axée sur la performance plutôt que prescriptive. Cela signifie que les compagnies aériennes dans le monde seraient en mesure de s’y conformer en recourant aux technologies disponibles et planifiées et aux procédures qu’elles jugent adéquates. 

« Plusieurs compagnies aériennes font déjà le suivi de leurs aéronefs. Nous accueillons favorablement le projet de mise en œuvre d’une norme axée sur le rendement, qui permettra aux compagnies aériennes d’utiliser des technologies existantes ou nouvelles pour le suivi des aéronefs. Grâce à un effort concerté de tous les intervenants, nous pouvons établir des modalités axées sur le rendement, fondées sur des recherches appropriées et sur l’expérience.

 

18884_1337895346.jpg

 

Photos : 1 A340 Iberia 2 B737-400 Copa Airlines @ Fabricio Jimenez

Commentaires

"l’OACI préconise que les aéronefs signalent leur position toutes les quinze minutes durant une situation de vol normale"... Il n'est pas hasardeux d'affirmer que la disparition mystérieuse du vol MH 370 est derrière cette recommandation.
Une énigme cette catastrophe...

Écrit par : Safi | 07/02/2015

Les commentaires sont fermés.