01/02/2015

Premier solo pour les instructeurs brésiliens !

fab2.jpg

 

Les deux premiers pilotes instructeurs militaires de la Force aérienne brésilienne (FAB) viennent d’effectuer leur premier vol en solo sur l’avion de combat Saab JAS-39 Gripen C en Suède. 

 

Les capitaines Ramon Santos Fórneas Lincoln et Gustavo de Oliveira Pascotto, sont les deux premiers instructeurs  à avoir volé en solo le Gripen C. Au préalable, les deux pilotes de la FAB ont participé à des entraînements sur des simulateurs sur la base aérienne suédoise de Skaraborg dans la partie ouest de la Suède. Puis en novembre dernier au sein de l’escadrille F7 basée à Satenas, ils ont débuté les vols en doubles commandes. 

 

La formation totale des deux pilotes n’est pas encore terminée, elle durera jusqu’au mois d’avril.  Puis ils prendront le chemin du Brésil où ils transmettront ces connaissances à leurs collègues comme instructeurs « Gripen » nouvellement qualifiés.

 

Les pilotes instructeurs de la FAB passeront ensuite sur le Gripen E en 2016 pour préparer l’arrivée du nouvel aéronefs en 2018.

 

 

 

Photo: Les deux pilotes brésiliens @FAB/Saab

Commentaires

Sourire un peu jaune des pilotes, qui auraient pu voler sur de vraies machines de guerre comme le Rafale et se retrouvent sur des avions Low cost.
C'est comme si votre patron vous promettait une Audi A8 et vous refile finalement une Dacia. Moi j'aurai pas un sourire très large.

Bon je suppose que ce message sera encore censuré, toute critique du Gripen est systématiquement viré sur ce site ultra pro Gripen. visiblement la liberté d'expression en Suisse est très très limité.

Écrit par : mustard | 01/02/2015

Hé non mustard, un plaisir de lire une fois de plus l'arrogance malheureuse ,dont vous nous faite part et qui est coutumière d'une minorité bien française. Méconnaissance des aéronefs concurrents et qualificatifs erronés. Pathétique, heureusement je n'oublie pas l'Eurofighter ni le Rafale dans mes post !!!

Écrit par : PK | 01/02/2015

Il me semble bien au contraire que ces deux pilotes ont un sourire naturel, on sent bien le malaise français sur la question brésilienne, peut-être temps de se remettre en question en France sur beaucoup de sujets !!

Écrit par : Calvin | 01/02/2015

@Mustard : En lieu et place de critiques bêtes est stupides, il serait peut être temps de réfléchir aux vraies raisons qui font que le Rafale se vende mal, très mal. Et une fois passées les excuses façon Calimero, rechercher le font du problème. Evidemment ce n'est pas donné à tout le monde.

Mais peut-être que le Rafale est aussi le reflet d'une économie en difficulté (3,5 millions de chômeurs dernière statistiques de fin décembre) et d'une certaine désorganisation industriel.

Écrit par : Fabio | 01/02/2015

Sacré Français, je les adores.
vous qui êtes fier à ne voir que les erreurs des autres, de temps en temps un petit coup de balai devant sa porte ca ne fait pas de mal.
la libre expression c'est une chose mais la provocation une autre, SVP arrêtez de vous attirer la foudre.
depuis des années je dis et redis que le rafale ne ce vendra jamais à l'exportation mais vous y croyez encore ? l'espoir fait vivre.

Écrit par : michel | 02/02/2015

je suis francais ,et je connais un peu le rafale , cet avion se vend mal pour plusieurs raisons sans parler des raisons politiques l autre raison est qu au niveau MCO cet avion revient tres tres cher , ce n est pas un mauvais avion mais logistiquement si je puis dire il revient cher ,apres je ne critiquerai pas le Gripen ,c est un avion tres correct mais les bresiliens en achetant cet avion font une erreur stratégique ,soulignés par plusieurs experts ,en effet une grande partie de ses composants sont americains (notamment le moteur)et le jour (et ce n est pas de la science fiction)ou le Bresil serra en desaccord profond avec les usa pas sure que leurs avions soient en etat de voler ,je ne dits meme pas qu ils aurraient du acheter le rafale non , mais chinois ou russe .Quand au declin de la France il est veritable c est indeniable mais nous, pour titiller nos amis suisses le probleme Khadafi on l a reglé avec des gbu et des aasm .......

Écrit par : bob | 02/02/2015

Bonjour à tous,

Allons, allons, cher camarades passionnés d'aviation, permettez moi de calmer un peu la vindicte (bien qu'un peu méritée) à l'encontre de mon compatriote gaulois.

A l’instar de ce "joyeux" gueulard je pense aussi que le Rafale est supérieur au Gripen. Cela étant dit, je pense aussi que les pilotes Brésiliens sont réellement heureux de pouvoir partir former leur collègues et enfin remplacer en totalité leur bon vieux F-5 à bout de souffle. Le Gripen, qui, au vue des pays frontaliers du Brésil, est plus que largement au niveau des demandes de Brasilia.

Quant à notre cher Rafale, certes il n'est pas encore vendu, mais les différents échecs qu'il a essuyé ont souvent été politiques et non techniques (au Maroc une grossière erreur de notre ministère de la défense, et au Brésil, l'idée d'un contrat n'avait existé qu'à travers l'engagement oral de Loula envers Sarkozy. Quand Dilma Roussef a pris le pouvoir elle a du choisir l'option d'achat la plus économique pour ne pas se mettre l'opinion publique à dos, et quoi qu'il en soit, le Brésil n'a pas de réel besoin militaire pour un avion aussi complet que le Rafale).
Et puis on a encore bon espoir avec l'Inde qui l'a officiellement choisi depuis... 1000 ans (que c'est long cette signature !!!). Et nous sommes en bonne voie avec l'Egypte, le Qatar, et encore en lisse pour les Emirats. La Belgique et le Canada veulent tous deux le F-35, mais bon...

Quant à savoir si cet "invendable" avion est si bon, vous ne m'en voudrez pas du tacle, chers camarades helvétiques, en laissant ici un lien qui rappelle que dès 2009 l'armée de l'air Suisse avait déjà constaté la supériorité du Rafale sur le Gripen : http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20120212trib000682790/l-armee-de-l-air-suisse-torpille-le-gripen-prefere-par-son-ministre-au-rafale.html

Mais quoi qu'il en soit, l'irréductible défenseur du Rafale que je suis est tout à fait d'accord avec les derniers commentaires. Il est temps que mon beau pays d'éternel gueulards se sorte un peu les doigts et regarde la vérité en face, nous ne sommes plus le dragon industriel et économique que nous étions dans les années 70 et il faudra travailler dur pour le redevenir. Encore faut il que l'envie soit là.

Écrit par : romain | 02/02/2015

La problématique des pièces US sur le Gripen est en soi une vieille histoire sans intérêt, d'abord parce que la majeur partie des éléments de l'avion sont européens. Les moteur F414G de General Electric vont être fabriqués au Brésil selon un accord signé il y plus de deux ans, le Brésil détient également la maintenance de ceux-ci. Mieux, Embraer qui travaille avec Saab sur le Gripen travaille également avec Boeing sur le KC-390 sans oublier que les jets Phemom disposent d'une usine aux Etat-Unis. Bref, la coopération aérien aéronautique entre les USA et le Brésil se porte à merveille.

Écrit par : Steeve | 02/02/2015

Steeve quand on parle de coopération c est quand les deux entreprises se completent, j aimerai bien savoir ce qu apporte Embraer a Boeing, de plus un avion qui soi disant veut concurrencer l hercule avec des reacteurs humm comment dire risque d avoir de tres gros problemes, la premiere fois qu il va se poser sur une piste en laterite par exemple .Je veux pas etre mechant mais je cherche toujours quel est l interet du KC-390.

Écrit par : bob | 02/02/2015

Bob, nous ne sommes pas là pour discuter du bien fondé des choix technique du KC-390, bien que je vous accorde volontiers que sur pistes non préparées, je reste interrogatif. Pour le reste, il y coopération avec notamment une collaboration technique et dans la vente en direction de clients potentiels

Écrit par : Steeve | 02/02/2015

pourquoi un gripen avec des équipements américain, israélien, allemand est bien mieux qu'un rafale 100% Français ?
simplement l'embargo ou rupture de pièce la est la question car si vous avez un avion donc toutes les pièces provienne d'un seul pays est bien plus risqué
un gripen avec un équipement varié en cas d'embargo sur un tel article, il est possible d'aller voir ailleurs.

Écrit par : michel | 02/02/2015

Michel, votre remarque est juste s'il y a redondance, c'est à dire possibilité d'acheter la même pièce à différents pays. je ne suis pas sûr que ce soit le cas ici: par exemple le moteur US ne sera pas remplacé par un moteur allemand, idem pour le radar Selex... Du coup votre argument se retourne un peu contre vous: il me semble plutôt qu'on multiplie les risques d'embargo avec un nombre croissant d'équipementiers spécialisés.

Écrit par : hayduke | 02/02/2015

Le risque d'embargo, vous l'avez dès que vous ne maîtriser pas tout le processus industriel.
Peu de pays en sont capables: USA, Russie, Chine, France (? mais à quel prix!!).
Prétendre que la France est un partenaire fiable est bien exagéré
L'histoire abonde de lâchages français majeurs
Mirages israéliens
Exocets + Super Étendards argentins
Mistrals russes
Quant à Khadafi (avant d'être bombardé), la France voulait lui vendre des.... Rafales!
Je ne dis pas que les autres pays sont mieux...

Écrit par : Al&X | 03/02/2015

Information peut être en relation avec le débat (animé) ci-dessus...
La France vient de faire une offre pour la vente de 18 Mirage 2000-5 d'occasion, à la Colombie.
A ma connaissance, la France ne dispose pas de Mirage 2000-5 en abondance. Surtout depuis que ce pays est engagé sur plusieurs fronts.
Serait-ce des Mirage 2000-9 reconditionnés Mirage 2000-5 en provenance du Quatar?
Si c'était le cas, cela pourrait être l'amorce d'une vente de Rafale à l'export?
Wait and see...

Écrit par : forêt10 | 03/02/2015

@Forêt10, il s'agit bien de Mirage 2000-5F faisant partie du stock de l'Armée de l'air. Mais la Colombie pourrait encore faire trainer un tel achat, faute d'argent. Cela laisse le temps à la France de compléter son parc de Rafale d'ici là.

Par ailleurs d'autres avions se bousculent pour ce marché.

Écrit par : PK | 03/02/2015

Bonjour amis Suisse,

Moi aussi je suis Français, et bien sur je trouve notre avion formidable. Ses qualités ne sont plus à démontrer, cela fait 2 guerres sur lesquelles il opère, il a gagné toutes les compétitions auxquelles il a participé, d'un point de vu technique du moins, comme l'on dit certains, le problème pour la vente est plus politique, En fait en dehors de son prix, il n'a pas beaucoup de défaut, et encore, son prix n'est pas si idiot que ça si on considère qu'il est à la fois moins cher et plus performant qu'un eurofighter et incomparablement moins cher que le f(er à repasser)35...

Mais finalement ce qui m'inquiète le plus c'est le décrochage de plus en plus important que nous voyons entre le besoin militaire et les actions politiques... Les aviations occidentales ne s'équipent plus qu'en fonction d'interêt politique, sans prendre en compte l'aspect militaire, or, l'évolution actuelle des conflits sur la planète montre des dangers de plus en plus important pour nous occidentaux. Entre les extrémismes et nos amis russes, voir même Chinois, l'actualité nous montre bien l'interêt de garder un OTAN fort dont la puissance militaire est respectée...

L'investissement massif des budgets de la moitié des pays de l'Otan dans le F35, ou autre F22 va nous contraindre à une position de faiblesse tant ces avions ne sont pas au point (et ne le seront surement jamais) et en petit nombre. (Le F35 et sa maintenance représenteront 50% du budget militaire total belge!!!) Les eurofighter et grippen, eux, sont opérationnels mais ne sont pas au niveau du rafale, du moins pas sur tous les plans, je pense notamment à leur capacité à agir au sol en territoire ennemi.

Au final, certains peuvent rire de la contre performance du rafale à l'export, mais c'est une machine qui fait le boulot. Avec quoi l'OTAN imposera-t-elle sa loi dans l'avenir face à des nations émergentes de plus en plus puissantes et souhaitant changer la done? De F18 de 50 ans d'age ou de F35 incapable de faire du dogfight et impossible à entretenir???
Au final, la france ne pèse pas bien lourds dans le total de L'OTAN, quels avions opposerons-nous à ces menaces ?

Cordialement,

Écrit par : Pepere_06 | 03/02/2015

Pour ma part le Rafale est pour l'instant un échec commercial qui n'a rien à voir avec ses capacités opérationnelles. Une remarque, le Typhoon est maintenant multirôle!

Écrit par : SAUTERET | 04/02/2015

Rafale (échec commercial) C'est reparti pour un tour.
La France va peut-être vendre 24 Rafale à l'Egypte!
Mais:
Les demandes financières des Egyptiens sont TRES compliquées (Inacceptables)! Dans la mesure ou ces derniers voudraient que la France (donc le contribuable français) garantisse entre 80 et 90 % du montant des contrats hors acompte.
Soit une dette supplémentaire de 5 Md€ une bagatelle, quoi par rapport aux 2100 Md€ que la France possède.
On pourrait demander à la BNS de créer un fond "Rafale" pour écouler une partie des 500Md€ dont elle ne sait que faire...

Écrit par : forêt10 | 06/02/2015

Les commentaires sont fermés.