28/01/2015

Japan Airlines commande 32 MRJ !

yourfile-1.jpg

 

Tokyo, Mitsubishi Aircraft vient de recevoir une commande pour 32 jets régionaux MRJ de la part de la compagnie aérienne Japan Airlines (JAL). Cette commande donne ainsi un sérieux coup de pouce au programme de l’avionneur japonais.

 

Le transporteur déploiera les MRJ à partir de 2021 et seront exploités par sa filiale régionale en propriété exclusive J-AIR. Le carnet de commandes de l'avionneur japonais pour le MRJ s’élève maintenant à 407 appareils, soit 223 commandes fermes, 160 en options et 24 en droits d'achat.

 

Le Mitsubishi Aircraft MRJ : 

 

Mitsubishi Heavy Industrie décline sont MRJ en deux classes, soit : le MRJ 70 (72 à 76 places) et le MRJ 90 (92 à 96 places), les deux versions seront également proposées aux standards : ER (Extended Range) et LR (long Range.Le MRJ sera le « Regional jet » qui comprendra le plus de matériaux composite afin de diminuer l’impact sur l’environnement. Des recherches ont été menées par l’Energy and Indusrial Development Organization en collaboration avec l’Agence spatiale japonaise JAXA à ce sujet.

Le MRJ devrait pouvoir concurrencer en matière de coûts les actuels Bombardier CRJ900 et Embraer E175 avec une consommation en kérosène inférieure de l’ordre de 11% au premier et 13% au second. Toujours selon le constructeur, le MRJ est doté des moteurs Pratt & Whitney PurePower PW1217G qui réduiront l'empreinte de bruit au décollage de 40% par rapport à l’Embraer E190. Le MRJ pourra effectuer des vols sans escale au départ de Denver à New York ou à Miami par exemple.

Question confort, la cabine du MRJ permet l’installation de la nouvelle génération de « sièges minces », qui disposent d'un dossier de siège plus fin et qui prendront moins de place entre les rangées en offrant un espace pour les genoux des passagers de 31 pouces. Ces sièges contribuent également à la réduction du poids de l’avion.

 

2665240978.jpg

 

Photos : 1 MRJ aux couleurs de JAL 2 Premier prototype du MRJ @ Mitsubishi Aircraft

Les commentaires sont fermés.