23/01/2015

La Russie et l’Inde accélèrent le programme T-50 !

79895.jpg

 

 

Moscou, la Russie et l'Inde continue de parfaire leur collaboration militaire aéronautique avec l’annonce faite ce vendredi sur l’accélération de la création du chasseur de cinquième génération Sukhoi T-50 (PAK-FA).

 

"Nous voulons que nos forces armées reçoivent le nouveau chasseur bien avant l’échéance fixée initialement: les années 2024-2025", a déclaré le ministre indien de la Défense Manohar Parrikar. Ce qui confirme la volonté de pouvoir fournir le T-50 à partir de 2016. 

 

En effet, au début de l’année, la Russie et l'Inde ont mis au point une esquisse préliminaire de l'appareil destiné à l’exportation. La version du T-50 destinée à l’exportation offrira diverses possibilités d’équipements à choix pour le client.

 

Du côté de l’Inde ont prévoit aujourd’hui de construire 127 avions de ce type au sein de l’usine aéronautique de Nashik. Le coût du projet est évalué à 25 milliards de dollars. 

 

Le Sukhoi T-50 (PAK-FA) : 

 

Le Sukhoi T-50 PAK-FA  (Perspektivny Aviatsionny Kompleks Frontovoy Aviatsii) 

trouve son origine dans les années 1990, lorsque la Russie décide de lancer deux programmes, afin, de remplacer les MiG-29 et les Su-27. L’un concernait un biréacteur lourd, l’autre un monoréacteur léger. Le premier projet donnera naissance au Sukhoi S-37 «Berkut» et l’autre au MiG 1.44.

Sukhoï sera en définitive choisi sur la base de son démonstrateur le 26 avril 2002, évinçant MiG. C’est le lancement du programme PAK-FA. L’Inde est devenue un partenaire financier à 50% et apporte son expérience dans le domaine de l’informatique et des matériaux composites. L’avion disposera également d’un OSF et d’une fusion des données. Le moteur choisit est le NPO Saturn 117S de 14,5 tonnes de poussée.

Le T-50 est doté sera doté du radar AESA SH121du T-50 développé par le centre INPI Tikhomirov, ce radar fonctionne en bande X (N036B) comprend également  deux antennes en bande L implantées dans les bords d'attaque de voilure (N036L) et dispose d’éléments internes basés sur l'arséniure de Gallium couplé a des technologies en nano-hétérostructures. Les russes confirment l’incorporation de modules à électroluminescentes (AESA MMIC). De plus,l’avion devrait être doté d'une suite optronique Atoll KS 101 qui comprend un système optronique de surveillance et d'alerte fonctionnant dans l'ultra violet sur 360° couplé à un système DIRCM (Direct Infrared Counter Measures, un système d'aveuglement des senseurs infrarouge des missiles).


154.jpg


 

 

Photos : Sukhoi T-50 PAK-FA @ Sukhoi

Commentaires

Auront ils vraiment encore besoin du Rafale, les Indiens? Sans parler de l'incompatibilité entre ces deux systèmes d'arme.

Écrit par : Jan Imhof | 24/01/2015

Ils veulent peut être se garantir une indépendance politique vis à vis de la Russie et avoir une solution en cas d'interdiction de vol suite à un accident inexpliqué.

Écrit par : Benoit | 25/01/2015

Les commentaires sont fermés.