20/01/2015

Modernisation des F-15 israéliens !

125.jpg

 

 

Tel Aviv, l'armée de l'air israélienne va moderniser ses avions de combat Boeing F-15I «Eagle», avec notamment l'installation d'un nouveau système de radar. 

 

Nouveau radar :

 

Les Boeing F-15I recevront un nouveau radar, soit le nouvel AN/APG-82 (V)1 doté d’une antenne active AESA en lieu est place de l’actuel radar antenne mécanique APG-70. Il s’agit du même choix que l’US Air Force qui modernise de la même manière sa flotte de F-15E.

 

Le Raytheon AN/APG-82 AESA :


162.jpg


 

Le radar Raytheon AN/APG-82 (V) 1 va permettre d’optimise les capacités du F-15I pour des missions multi-rôles et permettra à celui-ci de devenir multi-cibles. Le F-15I gagnera également en matière de précision. En matière de maintenance les systèmes AESA permettent d’améliorer la fiabilité de l’ordre de vingt fois et offre des économies de coûts.

L'AN/APG-82 met en œuvre à la fois le processeur de l'APG-79 monté sur F/A-18 E/F «Super Hornet» et l'antenne de l'APG-63 AESA montée sur F-15C. Le nouveau radar est également équipé d'un système de refroidissement plus performant et de filtres HF ajustables. Ce système de filtres HF a été imaginé pour permettre au radar du F-15 et au dispositif de contre-mesure électroniques de fonctionner simultanément sans se gêner l'un l'autre. Ce nouveau radar destiné aux F-15 « E & I » fait partie du Radar Modernization Program (RMP).

 

Mise à jour des F-15I : 


boeing,f-15i,eagle,israël infos aviation,israël air force,infos aviation,nouvelles d l'aviation,l'actualité aéronautique,blog f-15


 

La modernisation de la flotte de F-15I comprend également l’installation d‘un nouvel ordinateur principal et d’un protocole spécial qui permet de canaliser les anciens systèmes en direction du nouveau système informatique et ceci, en conservant l’architecture actuelle. Cette mise à jour, permettra aux F-15I de rester en service pendant les 20 prochaines années.  De plus, des travaux de structures seront engagés, afin de réduire les risques de fissurations sur les parties mobiles de l’avion.

 

Concernant la guerre électronique, des améliorations seront engagées en vues de la protection des systèmes. En matière d’armement, l’intégration de système de types JDAM  et JASSM / JSOW sont prévus en priorité. Cette modernisation prévoit également la généralisation de l’intégration du missile Rafale Python 5 sur l’ensemble des versions du F-15 en service en Israël.  Le Python 5 est le dernier né des missiles air-air à courte portée de la famille «Python». Il dispose d'une capacité de tir « au-delà de la portée visuelle » se verrouille sur sa cible après le tir et il dispose d'un nouveau système de guidage électro-optique et infrarouge.

 

Commentaire : 

 

La modernisation tout azimut des flottes de F-16 et maintenant de F-15 en Israël est directement liée au fait des retards de livraison, en ce qui concerne le Lockheed-Martin F-35 et le fait que celui-ci, coûte tellement cher, que l’aviation israélienne devra pouvoir compter encore longtemps sur les appareils actuels. En effet, du fait du nombre réduit de F-35, l’ossature du combat aérien sera maintenu avec les F-15 et F-16 modernisés. 


1557.jpg


 

Photos : 1 F-15I @Siegi N. 2 radar AN/APG82(V)1 @ Rayteon 3 F-15I @Tomer 

Commentaires

Merci pour cet article.

juste une petite chose. Le F-15I est appelé "Ra'am" (Tonnere) en Israel, pas "eagle".

Écrit par : Dr. Spotz | 21/01/2015

Décision pleine de bon sens semble t'il.

Écrit par : Paul de Foucaud | 21/01/2015

Les modifications apportées sont considérables.

Écrit par : Michael | 22/01/2015

Bonjour,

PK : "du fait du nombre réduit de F-35, l’ossature du combat aérien sera maintenu avec les F-15 et F-16 "
Paul de Foucaud : "Décision pleine de bon sens semble t'il."
Michael : "Les modifications apportées sont considérables."

A mon humble avis, le principal concurrent du F-35 sera le retrofit d'appareils existants. De fait, est-il réellement indispensable d'avoir un avion de combat de 5ème génération lorsqu'un appareil mis au standard 4++ suffit au besoin ?

My two pences.

Cordialement / Frédéric A.

Écrit par : sletch | 23/01/2015

4+++++++ 0u 5---- ne veut plus rien dire.
La R&D de chaque constructeur est activée en permanence. Dès qu'une découverte est validée, elle est à plus ou moins longue échéance implémentée sur l'appareil en cours.
La prétendue supériorité d'un avion de 5e génération, résidait dans la furtivité et l'avionique.
Comme je l'écrivais dans "sur Premiers Su-30MkI entièrement révisés en Inde !" la furtivité est devenue toute relative et les bienfaits d'une nouvelle avionique peut être implémentés à chaque nouvelle "release" de l'avion en cours. Alors dites-moi: "Pourquoi dépenser 465 Md$ pour un avion qui ne fonctionne pas et qui en demandera (des Md$) encore beaucoup plus"
Les Israéliens et les Canadiens sont en train de s'en rendre compte.
Les Européens à l'image de l'Euro pensent le contraire...

Écrit par : forêt10 | 23/01/2015

Les commentaires sont fermés.