20/12/2014

C-17 de plus pour le Canada !

c-17can.jpg

 

 

Le Canada a officiellement lancé une offre pour l’achat d’un cinquième Boeing C-17 de transport stratégique. L'annonce a été faite le 19 Décembre par le ministre canadien de la Défense Rob Nicholson lors d'une visite à la Base canadienne de Trenton en Ontario.

 

Le Canada a acquis quatre C-17A en 2007 dans le cadre d'un investissement massif dans les systèmes de mobilité. Cette petite flotte de transport stratégique est souvent considérée comme exagérément lourde en matière d’exploitation. Cependant, la compétence qui résulte de cette acquisition a permis aux Forces aériennes du Canada de de doubler leur capacité de projection en temps de paix et de réduire le temps d’approvisionnement par deux lors des déploiements à l’étranger.

En 2013, la flotte de C-17 canadien a effectué, par exemple,  48 vols et transporté 1.590.000 kg (£ 3,5 millions) de fret au Mali en appui de la campagne militaire française.

 

Le C-17 Globemaster III :

 

Conçu pour le transport multi missions de matériel militaire (troupes, logistique et évacuation sanitaire) le Boeing C-17 «Globemaster III»  a effectué son premier vol en 1991 pour ensuite commencer sa carrière en 1993. L’avion à l’origine dessiné par McDonnell-Douglas (avant son rachat par Boeing) dispose d’un train d’atterrissage composé de quatorze roues, son fuselage fait appel à bon nombre de matériaux composite et pour permettre une utilisation facilitée et ceci malgré sa taille, le pilote dispose d’une assistance numérique qui facilite tant le pilotage que son déplacement au sol.

L’avion est optimisé pour des missions à la fois tactiques et stratégiques. Sa soute est d’une longueur de 26.52 m et large de 5,49 m. La hauteur est de 4,11 m. Dotée de rails au sol la manutention en est grandement facilitée. En matière de transport de véhicule, le C-17 peut emporter par exemple un char d’assaut de 55 tonnes ou quatre hélicoptères UH-60 Black-Hawk.

 

 

C-17.jpg

Photos :1 C-17 Canadien 2 Transport à bord du C-17/Serval @ Sylvie Ouellet/avia news Québec

Commentaires

Enfin un bon achat pour le Canada. Pour une fois le ministère de la défense n'a pas niaisé(tergiversé) lors d'un achat. Il s'est comporté comme un consommateur averti! Cet imposant aéronef n'est plus en production. Il restait à Boeing 10 exemplaires du C-17 Globemaster III construits et invendus. J'ai assisté à une démonstration du Golbmaster à Québec: impressionnant. Un des membres de l'équipage sort le buste par une trappe située au-dessus du poste de pilotage afin de guider le pilote lors des déplacements au sol de l'avion.
Cordiale salutations d'Outre-Atlantique.

Écrit par : Simon Perrault | 22/12/2014

Les commentaires sont fermés.