28/10/2014

Arrivée du Shenyang J-15 de série !

p1568511.jpg

 

 

La Chine a lancé la production en série de son chasseur Shenyang Aircraft Corporation (SAC) J-15 «Flying Shark». Les premiers appareils de série ont été livrés, on parle de 11 aéronefs. 

 

Les premiers J-15  de série porte les numéros 101 à 1011 et équipent dorénavant la l'Armée de libération Aéronaval Populaire (PLANAF). Les premiers prototypes qui ont notamment servi à former les pilotes et les mécaniciens sur le porte-avions Liaoning portaient les numéros destinés aux aéronefs d’essai soit la série 500. De plus, l’avionneur Shenyang a débuté les premiers vol de la version bi-places, le J-15S.

 

Trois variantes:

 

L’avionneur chinois affirme qu’il y aura trois variantes pour le J-15 monoplace de combat multirôle, le J-15S d’entrainement et une future version de guerre électronique.


1881626194.jpg


 

Shenyang J-15 «Flying Shark» :


Le Shenyang J-15 «Flying Shark» est un avion de chasse embarqué sur porte-avions, dérivé du Sukhoi 33 russe. Bien que pendant un certain temps les rumeurs faisaient état d’un appareil semi-furtif, celui-ci est en fait une copie chinoise, mais dotée d’un équipement entièrement indigène. Pour développer le J-15, la Chine a acquis un modèle de SU-33 en 2001, auprès de l’Ukraine. A ce propos, il faut rappeler que la Russie avait refusé de vendre ce type d’appareil et l’épisode ukrainien avait profondément enragé Moscou à l’époque.
La Chine a activement cherché à acheter des SU-33 en provenance de Russie à de nombreuses reprises, l’offre a été faite en mars 2006, mais les négociations se sont effondrées en 2009, après qu'il fut découvert que la Chine avait développé une version modifiée du Su-27SK désigné Shenyang J-11B, en violation des accords de propriété intellectuelle.


shenyang,j-15,flying shark,aviation chinoise,marine chinoise


 

 

Photos: 1 Shenyang J-15 de série no°105 2 Essai en mer  3 Modèle d’essai no°553 @ Chine nouvelle

Commentaires

Les chinois sont de diaboliques copieurs.

Écrit par : Paul de Foucaud | 29/10/2014

Les commentaires sont fermés.