13/10/2014

Russie, nouveau lot de Su-35 & Su-30M2 !

Su-35S-KnAAPO-2P-9S.jpg

 

 

Moscou, le group Irkout a remis nouveau un lot de Sukhoi Su-35 et Su-30M2 au ministère de la Défense. La cérémonie de transfert qui a lieu à l'aéroport de la succursale de la Société Sukhoi au sein des installations de Komsomolsk-sur-Amour.

 

Ce nouveau lot fait partie d’une commande effectuée en 2011 dans le cadre de la modernisation profonde de l'armée de l'air russe.

 

 

Le Sukhoi Su-35 : 


211418794.jpg


 

Le Su-35 est un appareil de la génération 4++.  Les caractéristiques de l'avion comprennent une nouvelle avionique numérique avec fusion des données, un nouveau réseau d'antennes radar progressive avec une longue portée de détection et de cibles aériennes. Son noyau est le système de gestion de l'information (SGI), qui intègre les sous-systèmes fonctionnels, logiques, d'information et de logiciels en un complexe unique qui assure l'interaction entre l'équipage et l'équipement. L'IMS comprend deux ordinateurs centraux numériques, dispositifs de commutation et de l'information. Le pilote dispose de deux écrans MFI affichage multi-fonctions de 9x12 pouces et une résolution de 1400x1050 pixels.

Le noyau du Su-35 dispose de deux doubles radars en bande X en réseau, à antennes progressives Irbis-E, soit un N-12 à l’avant et un N-011 dans la queue arrière. A l’avant le N-12 est monté sur une unité de commande hydraulique à deux étapes (en azimut et en rouleau). Le dispositif d'antenne scanne par un faisceau électronique dans l'azimut et l'angle d'élévation dans les secteurs non inférieure à 60°. L'unité d'entraînement en deux étapes électro-hydraulique tourne en outre l'antenne par des moyens mécaniques à 60 ° en azimut et 120 ° en roulis. Ainsi, en utilisant la commande électronique et mécanique tour supplémentaire de l'antenne, l'angle de braquage maximal du faisceau peut atteindre 120 °. Le radar Irbis-E détecte les cibles aériennes jusqu’à une portée maximale de 400 km. Le tout avec une nouvelle génération d'optique frontale.

La durée de vie de la cellule est de 6’000 heures de vol, soit un cycle de vie de 30 années d'exploitation. La durée de vie assignée des moteurs AL-117S dérivé de l’AL-31F avec poussée vectorielle est de 4’000 heures.

 

 

Le Sukhoi Su-30M2: 


2056962.jpg


 

 

Su-30M2 est conçu pour la supériorité aérienne à longue distance. Les principales caractéristiques du Su-30M2 comprennent un système de contrôle des armes modifiés avec des fonctionnalités avancées pour détruire des cibles terrestres et maritimes, un nouveau système d'affichage de poste de pilotage avec à écrans couleurs multifonctions. L’avion dispose de systèmes de communication et de navigation améliorées.

En matière d’armement. Le système de contrôle des armes du Su-30M2 permet la détection, le suivi et la destruction des cibles aériennes, terrestres et maritimes avec des armes antiaériennes dans toutes les conditions météorologiques, de jour et de nuit. 

La masse maximale au décollage est portée jusqu’à 34,5 tonnes en renforçant la cellule et le train d’atterrissage. Toute la gamme d’armements russes air-air et air-surface peut être emportée sous 12 points d’emport. L’avion dispose du nouveau radar N011M Bars de type AESA couplé à l’optronique frontale OLS-30 (90 km de portée maxi). Le Su-30M2 dispose de la liaison de données Spektr et du viseur de casque Sura-K. L’avion est doté des moteurs AL-31F.

 

 

60 avions prévu en 2015:

 

L’année prochaine sonnera comme l’année de tous les record pour Irkout, qui livrera un total de 60 avions à l’aviation russe. Ce chiffre comprendra 30 avions provenant des modèles Sukhoi Su-34 et Sukhoi Su-30SM & Su-30M2. Par ailleurs, se sont pas moins de 30 Yakovlev Yak-130 qui seront livrés pour modernisés les centres de formations de pilotes russes.


1*mkNNIuA_cBXIm8T3C4oBAw.jpeg


 

Photos : 1 Sukhoi Su-35 2 Cockpit Su-35 @Irkout 3 Su-30M2 @ Max Briansky

 

 

22:06 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : aviation russe, russie, sukhoi, su-35, su-30m2 |  Facebook | |

Commentaires

Pascal:
Si je vous lis bien, l'industrie Russe serait capable de produire, tester et livrer 60 avions de cette envergure!!!???
Si c'est le cas... chapeau bas

Écrit par : forêt10 | 14/10/2014

Machine impressionnante ...Les experts occidentaux feraient bien de rassembler un peu leurs esprits , au lieu de s'auto-congratuler en s'extasiant sur l'avenir de leurs forces sous la forme ...du F35 !

Écrit par : philbeau | 14/10/2014

@ Philibeau,

Au lieu d'être bêtement impressionné devant les images feriez mieux de vous renseigner de savoir qui sont les leaders mondiaux en matière de technologies numériques. C'est pas très difficile d'installer des ordinateurs modernes dans des avions. Mais faut-il aussi être capable d'innover. Et les Russes en matière d'innovation technologique surtout dans le numérique ne sont pas encore au point et de loin d'avoir l'équivalant d'un Microsoft, d'un Apple d'un Samsung ou d'une silicon Valley moscovite. Même les copieurs chinois font mieux que les russes en matière de haute technologie.

Le 90% des brevets mondiaux en matière d'innovation sont partagés entre les USA, le Japon et l'union européenne. Les Russes eux sont largués loin derrière comme ils sont largués chaque année dans l'attribution des prix Nobel scientifiques.

D.J

Écrit par : D.J | 14/10/2014

D.J,

Un peu de lecture : http://fr.m.wikipedia.org/wiki/Mikoyan-Gourevitch_MiG-31
Et oui, les Soviétiques ont été les premiers à mettre en service un radars à balayage électronique... il ne faut pas prendre les Russes de haut, surtout dans le domaine de la défense...

Écrit par : Pascal (l'ing) | 14/10/2014

@ Pascal,

Mettre un balayage électronique pour la première fois dans un avion ne veut pas dire innover dans la technologie en question. Les balayage électronique n'est pas une invention russe. Le degrés d'innovation d'un pays se mesure avec son degré de liberté économique. Ce sont les entrepreneurs privées qui innovent le mieux. la Russie de ce côté-ci accuse un retard sur les occidentaux USA en tête.

Ces appareil russes sont peut-être moderne grâce un certain savoir faire hérité de l'air soviétique mais les Russe dans leur globalité en haute technologie innovent peu. Vouloir faire la match occident Russie en matant l'occident derrière comme semble le faire Philbeau c'est peine perdue. La Russie reste un éternel second. C'est pas un hasard si les marques russes dans l'informatique ou le numérique sont inexistant sur le marché mondial.

D.J

Écrit par : D.J | 15/10/2014

Très belle machine, ne jamais sous estimer les Russes ......

Écrit par : Travis | 15/10/2014

Toujours ces débat sur qui à la plus grosse....
Il est aussi très important de ne pas oublier qu'ils sont le produit d'une doctrine radicalement différente de la "tout hight tech" occidental. Il est impossible de dissocier l'outil de son utilisation. Toutes comparaison avec le matériel OTANien n'est pas absurde mais inutile si prise seul.

J'ai par contre une question à soumettre au publique:
Qu'elles sont les différences entre le Su-30M2 et le Su-30SM? Pourquoi acquérir deux avions si semblables? (sans oublier le SU-35s qui semble lui aussi très proche)

Écrit par : Morphéus | 15/10/2014

Nous savons pertinement que les russes n'ont rien à envier à " l'occident" en aéronautique militaire ( MIG 25 &31,ect.. ),et aéro spaciale.leurs apareils actuels sont de redoutables machines,qu'on se le dise !!

Écrit par : chrisfly | 20/10/2014

Les commentaires sont fermés.