30/09/2014

Premier Ka-52K pour la marine russe!

ka52.jpg

 

La marine russe vient de réceptionner le premier exemplaire de son hélicoptère Kamov Ka-52K «Katran» de série. Au total,  cette première commande concerne 32 hélicoptères Ka-52K qui sont produits par Progress Aresenyev Aviation Company Nikolai Sazykin, une filiale de Russian Helicopters Kamov.

 

Selon Sergey Mikheyev, concepteur général de Kamov, le Ka-52K «Katran» a été conçu pour être utilisé depuis n'importe quelle plateforme en mer et notamment les futurs bâtiments de classe Mistral, ainsi que les destroyers de classe Udaloy(Projet 1155).

 

Le Kamov Ka-52K «Katran» : 


2228046419.jpg


 

Le Ka-52K "Katran" est une version navalisée du Ka-52 destiné à être embarquée à bord des BPC de classe Mistral et autres bâtiments de la flotte russe. Le Ka-52K bénéficie de pales et d’ailes repliables, d’un train d’atterrissage renforcé, d’un traitement anti-corrosion, ainsi que de nouvelles capacités comme la lutte anti-navire. Contrairement à son homologue le Ka-52 «Alligator», le Ka-52K emportera la version bibande du radar «Arbalet» avec un capteur en bande Ka (cibles terrestres) et un autre en bande X pour les cibles marines. En matière d'armement, cet appareil recevra le missile air-mer Kh-35UV anti-navires, avec une portée de 300 km, ou deux Kh-38 air-surface avec une plage de 40 km en plus de l’armement classique de l’Alligator. 


ka52a.jpg


 

 

Photos : Le Ka-52 russe @ Sergy


L’A350-900 certifié AESA !

Airbus_A350-900_XWB_Airbus_Industries_(AIB)_MSN_001_-_F-WXWB_(10498510293).jpg

 

L’Airbus A350-900 vient d’obtenir sa certification européenne. Airbus ayant démontré que l’aéronef est conforme aux exigences de sécurité et de l’environnement réglementaires définies par l’AESA pour l’Union européenne.

 

Chaque nouveau type d’avion doit obtenir un certificat de type avant qu’il puisse être livré à une compagnie aérienne. Ce certificat garantit de l’AESA que l’A350-900 est fixé pour la la livraison d’un point de vue de la sécurité et de l’environnement.

 

L’Airbus A350-900 est le premier avion passagers de l’avionneur européen possédant un nouveau design pour être certifié par l’AESA.

Au cours du programme de certification, l’AESA a mis en place 16 groupes de travail techniques composés de 40 ingénieurs et pilotes d’essai, couvrant l’ensemble du programme de la structure de l’avionique et de la sécurité des cabines aux essais en vol. Près de 700 documents de certification ont été examinés et acceptés. Plus de 60’000 heures ont été enregistrées.

 

 

Photo: A350-900 @ Airbus

16:33 Écrit par Pascal dans aviation | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : airbus, a350-900, aesa, certification |  Facebook | |

Air China réceptionne son B747-800I !

747-8I BEJ-K66210.jpg

 

Everett,  Air China a reçu son premier Boeing B747-800 «Intercontinental» et devient le premier transporteur en Asie a mettre ne service la version passagers du nouveau B747-800. Air China, la compagnie nationale de la République populaire de Chine, va exploiter les nouveaux avions, pour développer ses liaisons internationales.

 

Le partenariat entre Boeing et Air China remonte aux années 1970. En plus du 747-800 Intercontinental, Air China a également 15 B787-900 sur commande. Air China a reçu l’ensemble de ses 20 B777-300 durant les trois dernières années et est l'un des plus grands opérateurs du «7372 en Chine.

 

Le B747-800 Intercontinental :

Le Boeing B747-800 présente des nouveautés par rapport au B747-400 au niveau du design de la queue et des ailes, ses moteurs de dernière génération et une nouvelle disposition de la cabine. Les ailes du 747-8 ont été dessinées et créées à la suite d’expériences faites dans un des tunnels aérodynamiques les plus sophistiqués du monde. Grâce à ses nouvelles ailes le B747-800 Intercontinental sera un des avions les plus rapides du monde dans sa catégorie.

Plusieurs éléments entrant dans la conception de l’aile ont permis à Boeing de réduire le bruit par rapport au B747-400, d’améliorer la portance et de diminuer la trainée tout en réduisant sa taille et son poids sans compromettre l’intégrité de la structure.

Les efforts consentis pour réduire le bruit ont été très importants selon Boeing puisque le nouveau modèle est 30% moins bruyant que le B747-400. L’avion pourrait atterrir et décoller le l’aéroport de Londres Heathrow 24h/24 alors que la plupart des autres appareils sont soumis au couvre-feu entre minuit et 05h00 à cause du bruit. En utilisant le nouveau moteur GEnx-2B (Général Electric), le B747-800 offre  aux compagnies aériennes un plus grand silence en cabine et à l’extérieur, ainsi qu’une  plus grande économie en carburant.

Le B747-800 offre de part, ses économies un coût d’exploitation plus faible par siège de 13% inférieur au B747-400.

Avec une autonomie de 14 '15 kilomètres, le Boeing B747-800 Intercontinental peut opérer sur toutes les grandes lignes internationales puisqu’il peut atterrir là où se pose le B747-400. Le Boeing B747-800 Intercontinental pourra voler sur de longues distances par exemple : de New-York à Hong-Kong ou  Los Angeles à Bombay.

 

Photo : le premier B747-800 Intercontinental d’Air China @ Boeing

29/09/2014

Second lot de Mi-17V5 pour la Thaïlande!

mi17v5dsc2121.jpg

 

Bangkok, l'armée thaïlandaise a signé un contrat portant sur l’achat d'un deuxième lot de deux hélicoptères de type Mil Mi-17V-5 pour un montant de 40 millions de dollars. La Thaïlande avait déjà acheté trois hélicoptères russes Mil Mi-17V-5 en février 2011.

 

Le MIL MI17-V5 :

 

Le Mi-17V-5 est un dérivé pour l’exportation de la version russe Mi-8TV-5 re-motorisé par deux Klimov-VK2500, l’appareil est doté d'une rampe de chargement au lieu des portes « Clam-Shell », une porte supplémentaire et un nouveau "nez dauphin". L’avionique de type KNEI-8 est plus moderne est dispose de quatre écrans couleurs de grandes tailles.

Le Mi-17V-5 est la dernière version de l'hélicoptère Mi-17. Cet appareil est destiné à transporter des cargaisons et des parachutistes, ainsi que du fret de grandes dimensions sur un support extérieur. La version armée du Mi-17V-5 a pour tâches d'appuyer par le feu les forces terrestres ou les parachutistes lors du débarquement ou de l'évacuation ainsi que de mener des bombardements de précision. Un système de défense spécial est installé à bord de ce type d'hélicoptère pour le protéger contre les missiles sol-air ennemis.


299306_525135610833388_1807083049_n.jpg


 

 

Photos : 1 Mi-17V-5 indien @ IAF 2 Mi-17V-5 thaïlandais @ RTAF

28/09/2014

Israël négocie plus de F-35!

 

F-35.jpg

 

Tel Aviv, des négociations entre l’avionneurs Lockheed-Martin et Israël sont actuellement en cours pour négocier des avions de combat F-35 supplémentaires. Jusqu’à présent, l’Etat d’Israël avait pu obtenir un lot de 19 F-35.

 

A l’origine, la H'eil Ha'Avir désirait se doter d’une flotte de 75 F-35, mais  les coûts exorbitants encore non stabilisés du programme n’avaient  pas permis jusqu’ici que de négocier 19 aéronefs. Israël  a déjà reçu deux F-35A et recevra sept autres avions de type F-35A en 2017 et un autre lot de 10 en 2018.

 

20 avions supplémentaires ?

 

On ne connait pas le nombre d’avions concernés par cette nouvelle négociation, mais on parle volontiers d’une seconde tranche d’un vingtaine d’aéronefs. Du côté du Pentagone ne confirme pas le nombre d’avions, mais on se borne à dire que les deux parties sont aujourd’hui proches d’un accord.

 

 

Le F-35 permettra à l’Etat d’Israël de maintenir une suprématie aérienne et son avance qualitative technologique dans la région, notamment en matière de dissuasion, mais également en cas de frappes préventives. Par contre, du fait du nombre réduit de F-35, l’ossature du combat aérien sera maintenu avec les F-15 et F-16 modernisés. 


KittyHawk F-35A 1 48th scale Pic 25 (12).JPG


 

 

Photos: 1 F-35A @ Lockheed-Martin 2 F-35A aux couleurs d’israéliennes @IAF