09/08/2014

Premier S-76D pour les Gardes côtes japonais !

S76D_SAR1_PR.jpg

 

Les Gardes côtes japonais ont reçu le premier exemplaire du nouvel hélicoptère Sikorsky S-76D. Au total, ils recevront 11 exemplaires de ce nouvel hélicoptère en version recherche et de sauvetage (SAR).

 

La nouvelle génération d’hélicoptère S-76D offre une augmentation de performances et de  de puissance.  L'équipement de base de l'hélicoptère S-76D comprend des moteurs Pratt & Whitney PW210S, une avionique  intégrée THALES TopDeck® avec pilote automatique un système de surveillance (HUMS) incorporé qui permet le diagnostique et la recherche de panne. De plus le nouveau S-76D dispose du nouveau système d’anti-givrage Rotor System Protection Glace (RIPS) pour les conditions météorologiques difficiles.

 

Les Gardes côtes japonais ont doté le S-76D d’un système de caméras FLIR couplé avec un puissant projecteur de recherche.

 

 

L’origine du S-76 : 

Sikorsky a commencé à développer le S-76 dans le milieu des années 1970,  il était destiné à satisfaire les besoins des entreprises qui cherchaient un hélicoptère d'affaire moyen, ainsi que des entreprises de forages pétrolier en mer. Dans le même temps, Sikorsky développait le S-70 (civil) et le UH-60 Black Hawk (militaire) qui servirent de base pour le S-74 (plus tard rebaptisé S-76 Spirit en l'honneur du bicentenaire des États-Unis). Capable de transporter deux pilotes et douze passagers, il était au départ équipé de deux turbines Allison 250 C30 de 478 kW chacune. Le premier prototype achevé un vol d'essai le 13 mars 1977.

 

Le S-76A fut la première version produite. Un appareil spécialement conçu avec des moteurs plus puissant, il enregistra douze records du monde en 1982. Utilisés par plusieurs compagnies aériennes nord américaines sur des services réguliers, plus de 500 S-76.  


S76D_SAR2_PR.jpg


 

 

Photos : le premier S-76D des Gardes côtes japonais @ Sikorsky


Les commentaires sont fermés.